Moelleux chocolat noir & trait de mandarine

  Me revoilà ! Grâce à Anne qui m’a demandé la recette… l’occasion de poster l’une des mes pâtisseries.

Ici, il n’y a pas de farine, donc NO gluten !

Belle semaine 🙂

Ingrédients (pour 8 moelleux) :

  • 240 gr. de chocolat noir (au moins 65% de cacao).
  • 160 gr. de beurre doux.
  • 125 gr. de poudre d’amandes.
  • 200 gr. d’œuf (soit 4 œufs).
  • 150 gr. de cassonade.
  • 1 pointe de couteau de bicarbonate de soude.
  • 1 mandarine.
  • 2 CS de Cointreau.

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 25 minutes.

 

Cassez le chocolat en morceaux dans une jatte et faites-le fondre au bain marie avec le beurre doux coupé en parcelles.

Une fois le mélange fondu et bien homogène, sortez du feu et ajouter la poudre d’amandes. Mélangez bien et mettez de côté.

Dans une autre jatte, cassez les œufs entiers et battez-les en omelette.

Ajoutez la cassonade et le pointe de bicarbonate de soude sur les œufs et battez jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Incorporez le zeste de la mandarine, le jus de la mandarine et deux cuillères à soupe de Cointreau (ou Grand-Marnier).

Versez pas-dessus le mélange chocolat, beurre et amandes. Mélangez énergiquement le tout et versez dans un moule en silicone à empreintes de 8 petits muffins (ou autre forme si le cœur vous en dit…)

Enfournez à four chaud à 180°C durant 25 minutes, position chaleur tournante.

Laissez bien refroidir avant de démouler sinon vos moelleux vous s’émietter… l’idéal et de les placer au frigo avant de les démouler.

 

Publicités

Brioche de l’Épiphanie

brioche épiphanie

Dans quelques jours, nous célèbrerons l’Épiphanie. En France, la tradition veut que l’on partage une tarte frangipane (que j’adore et dont je vais essayer de poster une recette cette semaine). Dans le Sud de la France et en Suisse, l’on partage souvent une couronne des rois faite à base de pain brioché. Je vous propose donc une recette simple, qui sent bon la fleur d’oranger pour réussir une jolie couronne à partager au petit-déjeuner déjà. A vos fourneaux !

brioche épiphanie2

Ingrédients :

  • 40 gr. de beurre doux.
  • 12 gr. de levure fraîche.
  • 1 oeuf entier (env. 50 gr.)
  • 95 gr. de lait entier.
  • 15 gr. d’eau de fleur d’oranger.
  • 150 gr. de farine de fleur.
  • 100 gr. de farine de seigle.
  • 22 gr. de cassonade fine.
  • 1 pincée de sel.
  • 1 pincée de bicarbonate de soude.
  • 1 jaune d’oeuf.
  • 1 CS d’huile de pépins de raison.
  • 1 poignée de sucre grelot.
  • 1 jolie fève, en céramique de préférence.

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de repos : 1 heure de levée, puis 30 minutes et à nouveau 30 minutes.

 

Préparation :

Réchauffez très légèrement le lait s’il sort du frigo, mais pas à une température supérieure à 40°C.

Émiettez la levure dans le bol du pétrin et versez par-dessus le lait tiède.

Brassez pour dissoudre la levure.

Ajoutez dans le bol du pétrin, l’œuf entier battu en omelette.

Mélangez bien à l’aide du pétrin.

Ajoutez en deux fois les farines, puis le sucre, le sel et enfin le bicarbonate. Laissez le pétrin tourner à vitesse lente jusqu’à obtention d’une masse homogène.

Sortez la pâte et pétrissez-la à la main au moins 6 minutes.

Ajoutez le beurre en parcelles. Continuez de pétrir la pâte pendant 5 minutes, le beurre doit être complètement intégré. La pâte colle très légèrement aux doigts.

Placez le bol du pétrin dans un endroit sec et tempéré. Recouvrez d’un torchon propre humide et laissez pousser la boule de pâte pendant 1 heure. Elle va doubler de volume.

Après la première pousse, malaxer la pâte pour la dégazer, filmer la boule et placez au frais durant 30 minutes.

Sortez la pâte du frigo et séparez-la en 8 portions d’environ 60 gr.

Avec chaque pâton formez des ronds. Façonnez de jolies boules avec la paume de la main.

Dans l’une des boules placez une fève, bien au centre.

Disposez les boules de pâte en marguerite et écrasez légèrement la boule du milieu. La boule contenant la fève se trouve en principe sur l’extérieur et ne constitue pas la boule centrale.

Laissez gonfler à nouveau durant 30 minutes sous le torchon humide.

Badigeonnez au pinceau un peu de mélange jaune d’œuf et huile sur les boules.

Parsemez les grains de sucre et enfournez à 185°C durant 15 minutes.

Laissez refroidir sur une voilette.

Cake moelleux citron

Me revoilà avec une recette simple  et pleine de saveurs. J’aime beaucoup le citron alors j’ai testé la recette du « Cake Ultime Citron » de La cuisine de Bernard. J’ai évidemment adapté le tout : moins sucré :-D, plus citronné et deux-trois ajustements….

Je suis satisfaite du résultat, mais je vais encore essayer d’améliorer la recette pour diminuer encore la quantité de sucre et aussi celle de beurre… en attendant, c’est une recette savoureuse et rapide donc je vous la livre déjà !

Ingrédients :

  • 170 gr de sucre cassonade brun.
  • 75 gr. de beurre doux.
  • 40 gr. de beurre salé aux gros grains de sel.
  • le zeste de deux citrons jaune.
  • 3 œufs moyens (env. 160 gr.)
  • 140 gr. de farine blanche.
  • le jus de deux citrons jaunes (90 gr.)
  • 1 cc. rase de levure chimique
  • 1 cc. rase d’acide citrique.
  • 1 pte de couteau de bicarbonate de soude.

 

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 40 minutes.

Temps de repos : 1 heure au moins.

Temps pour le glaçage : 15 minutes.

 

Faites préchauffer votre four à 180°C.

Dans une jatte, coupez les deux sortes de beurre en parcelles et mettez-le fondre au mico-ondes (ou bain-marie).

Ajoutez le sucre cassonade par dessus et fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse (dans la recette de Bernard, il ne faut surtout pas mélanger longuement, afin de ne pas faire rentrer d’air dans la masse, l’idée étant que le cake ne gonfle pas. Moi j’aime bien les vrais cakes qui gonflent un peu donc je blanchis le sucre avec le beurre !)

Râpez les zestes dans la jatte.

Ajoutez les œufs, un à un.

Incorporez la farine tamisée avec la levure chimique, le bicarbonate et l’acide citrique, en pluie, peu à peu.

Finalement, ajoutez le jus des deux citrons.

Versez la pâte dans un moule à cake et placez dans le four chaud (air tournant).

Au bout de 10 minutes, baissez la température du four à 160°C.

Laissez cuire encore 30 minutes.

Plantez la lame d’un couteau dans le cake pour vérifier la cuisson, elle doit ressortir propre et sèche.

Sortez le moule du four, démoulez instantanément et emballez dans un film plastique et fermez bien..

Laissez refroidir ainsi pendant une heure au moins.

Glaçage :

  • 70 gr. de sucre glace.
  • 25 gr. de jus de citron.
  • le zeste d’un citron jaune.

Dans un bol, mélangez le sucre glace et le jus de citron.

Posez le cake débarrassé du film plastique sur une voilette.

Coulez le glaçage dessus et lissez avec une spatule afin qu’il soit très fin.

Mettez le cake dans le four à 100°C durant 10 minutes environ pour sécher le glaçage.

Sortez le cake, posez le sur la voilette à nouveau et râpez le zeste dessus.

C’est prêt 😀

 

 

Charlotte Sophie la Girafe – chocolat & baies des bois (le Meilleur Pâtissier M6)

charlotte girafe

Chose promise dans le dernier post, chose due ! 😉 Voici ma revisite de la charlotte, première épreuve de l’émission le Meilleur Pâtissier de la semaine dernière ;-). Pour rester dans le thème de l’enfance, une version Sophie la Girafe – le jouet incontournable des petits bouts -, remplie de chocolat et de baies de bois pour apporter de l’acidité et de la fraîcheur à la masse chocolatée 😉 ❤

charlotte girafe2

Biscuit cuillère imprimé girafe

Ingrédients :

  • 65 gr. de farine blanche.
  • 15 gr. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 66 gr. de sucre semoule.
  • 95 gr. de blancs d’œuf.
  • 60 gr. de jaune d’œuf (compter 3 gros œufs).
  • 1 pte de couteau de bicarbonate de soude.
  • 20 gr. de cacao en poudre non sucré.

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 3 minutes puis 7 minutes.

Dans une jatte, montez les blancs en neige avec une pointe de couteau de bicarbonate de soude. Ajoutez progressivement le sucre dès que les blancs commencent à mousser.

Une fois les blancs montés, ajoutez les jaunes d’oeuf.

A l’aide d’une maryse, incorporez ensuite délicatement la farine tamisée et la fécule de maïs.

Une fois le mélange bien homogène, prélever 3 cs de l’appareil et remplissez une poche à douille munie d’un embout lisse et fin (ou coupez juste la pointe du sachet si vous avez des poches jetables).

Sur la plaque du four recouverte de papier cuisson, dessinez avec la poche à douille une sorte de maillage (les contours des taches marrons de la peau de girafe).

Enfournez à four chaud à 220°C durant 2 minutes 30 secondes.

Pendant ce temps, ajoutez la poudre de cacao à votre appareil.

Sortez la plaque du four et étalez le reste de la masse cacao sur votre maillage.

Baissez le four à 200°C et laissez cuire 7 minutes.

Sortez la plaque et retournez immédiatement la pâte sur un torchon propre humide. Laissez refroidir 2 minutes.

Déposez la pâte – beau côté contre le fond – dans un saladier pour lui donner la forme arrondie, en découpant une tranche si nécessaire, et posez un poids par dessus (un autre saladier plus petit par exemple).

Laissez refroidir.

 

Mousse dense au chocolat

Ingrédients :

  • 240 gr. de chocolat noir.
  • 50 gr. de beurre.
  • 3 feuilles de gélatine.
  • 3 cs. d’eau chaude.
  • 150 gr. d’oeuf (3 oeufs).
  • 1/2 cc de bicarbonate de soude.
  • 72 gr. de sucre semoule.

Temps de préparation : 10 minutes.

 

Dans une jatte, mettez tremper les feuilles de gélatine dans l’eau froide afin qu’elles ramollissent.

Faites fondre le chocolat cassés en morceaux au bain-marie.

Ajoutez le beurre.

Une fois le chocolat et le beurre fondus, sortez du feu et ajoutez les jaunes d’œuf.

Rajoutez le sucre en pluie.

Sortez la gélatine de l’eau et essorez-la. Faites la fondre dans l’eau chaude mais pas bouillante.

Incorporez l’eau gélatine dans le mélange chocolat.

Battez les blancs d’œuf en neige avec le bicarbonate de soude.

Délicatement, ajoutez les blancs en neige à votre préparation chocolat.

Laissez refroidir à température ambiante le temps de dresser.

 

Dressage

Ingrédients :

  • votre mousse chocolat.
  • 125 gr. de mélange baies de bois (frais ou décongelé et égoutté).
  • votre saladier tapissé du biscuit cuillère.
  • 50 gr. de sucre.
  • 15 cl. d’eau.

Temps de préparation : 5 minutes deux fois.

Temps de repos : 3 heures puis 30 minutes (idéalement).

 

Versez la moitié de votre mousse au chocolat dans le biscuit cuillère qui tapisse le fond du saladier.

Déposez délicatement les baies en répartissant bien.

Découpez les bords de la charlotte pour qu’ils affleurent le bord du saladier et soient bien droits.

Avec les chutes de biscuit, faites du couche sur les baies des bois.

Recouvrez du reste de la mousse au chocolat.

Lissez bien le dessus et placez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Peu avant de déguster, mettez le sucre et l’eau dans une casserole et portez à ébullition. Laissez cuire à gros bouillon une minute. Retirez du feu.

Sortez la charlotte du frigo. Démoulez sur un plat de service.

A l’aide d’un pinceau, badigeonnez le biscuit de sirop pour faire briller.

Dans l’idéal, remettez la charlotte au frais pendant 30 minutes, mais vous pouvez déjà l’attaquer si vous ne pouvez plus attendre 🙂

charlotte choco baies inside

 

 

 

 

Moelleux au chocolat (le Meilleur Pâtissier M6)

Tarte au chocolat

On continue avec les épreuves du Meilleur Pâtissier sur M6. Le thème de la troisième semaine était : les gâteaux de notre enfance. Je vous proposerai très vite ma version revisitée de la charlotte, c’est sûr. En attendant, pour moi, le gâteau des enfants est au chocolat et ça tombait bien parce que mon mari est rentré cette semaine à la maison avec une recette de tarte au chocolat. Une recette vraiment expéditive, parfaite pour improviser un goûter ou un dessert. Son moelleux et son parfum fera sans nul doute l’unanimité 😉

Tarte au chocolat2

Ingrédients :

  • 100 gr. de chocolat noir 75%.
  • 100 gr. de beurre doux.
  • 150 gr. d’œuf (environ 3 œufs).
  • 50 gr. de farine.
  • 150 gr. de sucre cassonade fin.

Temps de préparation : 7 minutes.

Temps de cuisson : 25 minutes.

 

Cassez le chocolat en morceaux dans une jatte et faites-le fondre au bain marie.

Pendant ce temps, dans une autre jatte, cassez les œufs entiers et battez-les en omelette.

Ajoutez le sucre sur les œufs et battez jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Coupez le beurre en parcelles dans la jatte contenant le chocolat à moitié fondu.

Tamisez la farine dans le mélange œuf et sucre. Mélangez pour obtenir une masse homogène.

Une fois le chocolat et le beurre bien fondus au bain-marie, versez-les sur le mélange œuf-sucre-farine.

Mélangez bien le tout et versez dans un moule en silicone de 24 à 26 cm.

Enfournez à four chaud à 180°C durant 25 minutes, position chaleur tournante.

C’est prêt … saurez-vous attendre que le moelleux refroidisse ? 😉

 

Oeufs au plat version sucrée fruitée (Joyeuses Pâques)

Joyeuses Pâques à toutes et tous !

oeufsauplat panna cotta

Voici une recette de dessert express et dans le thème du jour ! 😉

Des œufs au plat, version sucrée fruitée, en réalité une panna cotta vanille toute simple, et une gelée orange-mangue-passion au centre !

Idéal après un copieux repas de Pâques 🙂

oeufsauplat panna cotta2

Ingrédients (pour quatre œufs au plat) :

  • 35 cl. de crème liquide 20% de matières grasses.
  • 17 cl. de lait entier.
  • 16 gr. de sucre vanillé.
  • 50 gr. de sucre cristallisé.
  • 1 cc. de poudre vanille Bourbon ou une gousse de vanille.
  • 3 feuilles de gélatine.
  • 125 ml de smoothie orange-mangue-passion.
  • 4 gr. d’agar-agar.

Temps de préparation :  12 minutes.

Temps de cuisson : Deux fois 2 minutes sur la plaque.

Temps de repos : 2 heures au réfrigérateur puis 30 minutes minimum.

 

Mettez la gélatine à tremper dans l’eau froide.

Dans une casserole, mélangez les sucres et la vanille (râclez les graines de la gousse si vous avez pris une gousse entière).

Versez par-dessus le lait et la crème, brassez pour que le sucre soit bien dissous.

Mettez la casserole sur feu moyen et portez la crème à ébullition.

Sortez du feu (enlevez la gousse éventuellement), essorez les feuilles de gélatine entre vos mains et faites-les dissoudre dans la crème chaude.

Mélangez bien, puis remplissez vos ramequins de la crème.

Réservez au frais au moins 2 heures avant de continuer la recette.

Avec une cuillère à glace enlevez un cercle de panna cotta au centre des ramequins.

Mettez le smoothie dans une casserole.

Ajoutez dans le smoothie froid, 4 gr. d’agar-agar et brassez bien pour le diluer totalement.

Portez le jus à ébullition et laissez cuire à gros bouillons durant 90 secondes sans cesser de remuer.

Sortez du feu et laissez un peu tiédir pour que la masse prenne un peu.

Versez au centre des panna cotta réservées.

Placez au réfrigérateur au minimum 30 minutes.

 

Crème au chocolat extra riche en goût, allégée en calories

THE crème au chocolat qui limite la casse lors de l’addition calorique, sans pour autant renoncer au goût ! Je n’ai pas dit « light » non plus (ça reste une crème au chocolat !), mais on peut se faire plaisir sans exploser le compteur des calories tout en conservant des ingrédients naturels ! 😉

Exit les oeufs, on remplace presque la moitié de la crème par du lait, et on limite le sucre au maximum. Et le bonus, c’est que c’est très vite préparé, même si le temps de repos est assez long. Bref, une fois vos coupelles vides, il y aura un petit goût de « faudra en refaire très vite » dans l’air …

crème cacao

Ingrédients (pour 4 coupelles) :

  • 25 cl. de demi-crème liquide.
  • 20 cl. de lait entier.
  • 12 gr. de poudre de cacao dégraissé sans sucre.
  • 10 gr. de sucre cristallisé (que vous enlevez si votre poudre de cacao est déjà sucrée).
  • 60 gr. de chocolat noir à forte teneur en cacao (65% minimum), prenez si possible du BIO peu sucré et fabriqué avec du vrai beurre de cacao.
  • 3 feuilles de gélatine.

Temps de préparation : 6 minutes.

Temps de cuisson : 3-4 minutes sur la plaque.

Temps de repos : 5 heures minimum, le mieux est de patienter une nuit si possible 🙂

 

Faites tremper les feuilles de gélatine dans un grand volume d’eau froide.

Dans une casserole, versez le lait, la crème, ajoutez le sucre et le cacao en poudre.

Battez au fouet pour bien dissoudre le cacao dans le liquide.

Mettez la casserole sur feu moyen en remuant sans cesse.

Portez à ébullition et retirez la casserole du feu.

Ajoutez le chocolat cassé en morceaux et faites-le bien fondre.

Posez à nouveau la casserole sur la plaque chaude éteinte et mélangez pour obtenir un lait chocolaté homogène.

Retirez la casserole de la plaque.

Essorez les feuilles de gélatine entre vos mains, l’une après l’autre et incorporez au mélange chocolat chaud mais non bouillant.

Lorsque les feuilles de gélatine sont fondues et bien mélangées avec le liquide chocolaté, répartissez dans les coupelles (ou plusieurs minis verrines).

Laissez refroidir une heure à l’air libre puis 4 heures minimum au réfrigérateur.

crème cacao2

crème cacao3

 

Panna cotta vanille aux agrumes

Me revoilà avec une recette vraiment facile à réaliser, très vite faite, seul le temps de repos est assez long… ce qui en fait un dessert parfait pour recevoir, car vous pouvez le préparer la veille ou dans la matinée, sans stress 🙂 De plus, la fraîcheur et l’acidité des argumes donnent une note savoureuse et légère en fin de repas 🙂

Panna Cotta argumes

Ingrédients (pour quatre petites ou deux grosses verrines de panna cotta) :

  • 17 cl. de crème liquide 20% de matières grasses.
  • 8 cl. de lait entier.
  • 8 gr. de sucre vanillé (un sachet).
  • 24 gr. de sucre cristallisé.
  • 1 cc. de poudre vanille Bourbon ou une gousse de vanille.
  • 1,75 feuilles de gélatine.

Temps de préparation : 6 minutes.

Temps de cuisson : 2 minutes sur la plaque.

Temps de repos : 2 heures au réfrigérateur (avant l’étape suivante).

 

Mettez la gélatine à tremper dans l’eau froide.

Dans une casserole, mélangez les sucres et la vanille (râclez les graines de la gousse si vous avez pris une gousse entière).

Versez par-dessus le lait et la crème, brassez pour que le sucre soit bien dissous.

Mettez la casserole sur feu moyen et portez la crème à ébullition.

Sortez du feu (enlevez la gousse éventuellement), essorez les feuilles de gélatine entre vos mains et faites-les dissoudre dans la crème chaude.

Mélangez bien, puis remplissez vos verrines de la crème.

Réservez à température ambiante environ une heure, plus placez au frais au moins 1 heure supplémentaire avant de continuer la recette.

 

Préparez ensuite la gelée aux argumes et les suprêmes d’agrumes :

  • 1 orange blonde.
  • 1/2 pamplemousse rose.
  • 1 citron BIO.
  • 2 gr. d’agar-agar.
  • 1 cc. d’arôme de bergamote.

Temps de préparation : 12 minutes.

Temps de cuisson : 3 minutes.

Temps de repos : 3 heures au réfrigérateur au minimum.

 

Pelez l’orange et le pamplemousse à vif.

Prélevez des suprêmes d’orange et de pampelmousse rose et réservez au frais.

Dans une petite casserole, prélevez le jus de l’orange et du pamplemousse que vous obtenez en pressant les pelures.

Pressez le citron et ajoutez l’arôme de bergamote.

Vous devez obtenir environ 12 cl de jus.

Ajoutez dans le jus froid, 2 gr. d’agar-agar et brassez bien pour le diluer totalement (si vous avez moins ou plus de jus adaptez la dose d’agar-agar).

Portez le jus à ébullition et laissez cuire à gros bouillons durant 2 minutes sans cesser de remuer.

Sortez du feu et laissez un peu tiédir.

Versez sur les panna cotta réservées.

Placez au réfrigérateur au minimum 3 heures.

Au moment de servir, déposez les suprêmes sur la gelée d’agrumes et parsemez si vous le souhaitez d’éclats de pistache pour donner du croquant.

Panna Cotta agrumes2

Tiramisù revisité (Le Meilleur Pâtissier M6)

Tout d’abord, chers amis gourmands, je tiens à m’excuser de mon absence de la blogosphère ces dernières semaines… le rush avant les fêtes tout le monde connaît. Bref, me revoilà, avec des recettes que je voulais poster depuis longtemps mais que je n’ai pas eu le temps de vous soumettre. Alors voici le premier article, très en retard !

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai suivi avec délectation de concours du « Meilleur pâtissier » sur M6 et je me suis amusée à faire quelques épreuves dans ma cuisine, pour le fun !

Au début du concours « Le Meilleur Pâtissier », Cyril Lignac a demandé aux candidats de revisiter le tiramisù. Je me suis aussi pliée à cet exercice, en conservant les saveurs usuelles : biscuits cuillères, café, mascarpone. J’ai ajouté une ganache chocolat et un fond pâte feuilletée pour le présenter sous forme de charlotte. Voici ma recette et je profite de l’occasion pour corriger l’hérésie commise par la voix off : il n’y a pas de crème en sus du mascarpone dans la vraie recette du tiramisù !!!! 😉 je suis sûre que je ne suis pas la seule à avoir noté cette erreur !

revisite tiramisu

 

Ingrédients (pour un moule à charnières de 20 cm de diamètre) :

  • 50 gr. de sucre cristallisé + 1 cs.
  • 2 oeufs très frais.
  • 250 gr. de mascarpone.
  • 1 citron BIO.
  • 1 orange BIO.
  • 1 pincée de sel de cuisine.
  • 1,5 dl de café chaud très fort (double espresso par exemple).
  • 150 gr. de biscuits à la cuiller.
  • 120 gr. de chocolat noir à pâtisser.
  • 65 gr. de crème fraîche liquide.
  • 20 gr. de beurre doux en parcelles.
  • 1 pâte feuilletée.

 

Dans une jatte mélanger les 50 gr. de sucre et les 2 jaunes d’oeuf, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Incorporez le mascarpone et les zestes de la moitié de l’orange et de la moitié du citron, après les avoir bien rincés sous l’eau.

Dans le bol du batteur, mettez les blancs d’oeuf, un trait de jus de citron, le sel et commencez à battre en neige.

Lorsque le mélange mousse, ajoutez la cs de sucre.

Battez jusqu’à obtention de blancs en neige ferme et brillante.

Insérez doucement les blancs à la masse mascarpone, sans écraser les blancs, en soulevant la masse depuis le fond de la jatte vers le haut.

Une fois le mélange homogène, placez la crème mascarpone au frais.

Faites bouillir la crème liquide dans une petite casserole. Hors du feu ajoutez le chocolat noir en morceaux, faites bien fonde. Ajoutez ensuite le beurre en parcelles.

Laissez reposer à température ambiante ou au frais.

Étalez le pâte feuilletée, découpez un cercle et cuisez-le à blanc avec des noyaux dessus.

Sortez du four et laissez refroidir.

Placez le fond de pâte feuilletée au fond d’un moule à charnières.

Mettez la ganache chocolat dans la poche à douille et garnissez généreusement le fond de pâte.

Taillez les biscuits à la cuiller à hauteur du moule et imbibez-les de café fort du côté non sucré, puis garnissez les côtés du moule, bout arrondi des biscuits en dessus et côté sucré contre le moule, vers l’extérieur.

Ajoutez une grosse couche de mascarpone.

Remettez un peu de ganache chocolat et des morceaux de biscuits à la cuiller imbibés au centre, puis couvrez avec le reste de crème mascarpone.

Placez au frais durant au moins 2 heures.

Au moment de servir, avec le reste de ganache, dessiner un motif abstrait sur le dessus du gâteau, ôtez le moule à charnières, et décorez d’un ruban.

Bon appétit ! 😉

Attention : si vous ne mangez pas ce dessert/goûter/plaisir dans les 24 heures depuis la préparation, je vous suggère de jeter le reste, en raison des œufs crus contenus dans la recette ! mais en principe, il n’en reste plus…

 

Voici un autre exemple de revisite, en petits pots, sans fond en pâte feuilletée, et sans déco en ganache sur le dessus, juste de la poudre de cacao…

revisite2 tiramisu

 

Petits cakes carotte-noisettes-graines de pavot

cake carotte pavot

 Le week-end dernier c’était l’anniversaire de ma copine Cynthia… Joyeux anniversaire ma belle ! Pour son brunch festif, j’ai décidé d’apporter des petits cakes, sans matière grasse, aux carottes, noisettes et graines de pavot. En voici la recette !

cake carotte pavot2

Ces petits cakes se prêtent à pleins de décorations selon vos envies, j’ai ainsi réalisé un cake moyen que j’ai décoré de manière traditionnelle avec un glaçage sucre glace bien opaque et des carottes en massepain et les autres petits cakes, je les ai décoré en pâte à sucre rose ou turquoise et glaçage coloré violet, pour apporter à l’anniversaire de Cynthia 😉 !

cakes anniv cynthia

cakes anniv cynthia2

cakes anniv cynthia3

Ingrédients :

  • 4 œufs.
  • 175 gr. de sucre cassonade fin.
  • 1 sachet de sucre vanillé.
  • 3 cs. de jus de citron et les zestes d’un citron.
  • 1 pincée de sel.
  • 1 pointe de couteau de bicabonate de soude.
  • 40 gr. de farine mi-blanche.
  • 20 gr. de farine blanche.
  • 1 cs. de poudre à lever.
  • 300 gr. de noisettes en poudre.
  • 320 gr. de carottes crues épluchées et râpées.
  • 4 cs. de graines de pavots.

 

Temps de préparation : 25 minutes.
Temps de cuisson : 35 minutes au four préchauffé.

 

Dans une jatte, mettez les jaunes d’œuf et les sucres. Mélangez vivement jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez le jus de citron.

Versez par-dessus les farines, le bicarbonate, le sel et la poudre à lever tamisées en pluie. Mélangez bien.

Incorporez la poudre de noisettes.

Râpez 320 gr. de carottes crues et ajoutez-les au mélange.

Incorporez les graines de pavot.

Mélangez bien pour obtenir un mélange homogène.

Battez les blancs d’œuf en neige ferme. Incorporez délicatement les blancs en neige à la préparation précédente.

Remplissez des moules à muffins de la préparation (environ 20 pièces).

Enfournez pour 35 minutes à 180°.

Sortez du four, démoulez et laissez refroidir avant de passer au glaçage ou à la décoration !

Yaourts maison noix de coco

Yaourts maison noix de coco

yaourt coco

Je n’ai pas posté de recette de yaourt depuis longtemps. Pourtant, je continue d’utiliser ma yaourtière toutes les semaines, mais comme j’ai mes saveurs favorites (la pistache au hasard !?), je n’avais pas tenté de nouvel essai. C’est chose faite et comme le résultat me plaît, voici la recette !

Ingrédients (quantité pour 7 pots) :

  • 1 litre de lait entier (3.5% de matières grasses).
  • 1 yaourt nature du commerce ou d’une précédente fournée.
  • 1 cs. rase de sirop d’agave (facultatif et peut être remplacé par 2 cs. de sucre cristallisé).
  • 1 cs. rase de lait en poudre.
  • 6 cs. bombées de noix de coco râpée.

Temps de préparation : 10 minutes.

Temps de repos en cours de préparation : 15 minutes.

Temps de fermentation : 9 heures.

Temps de repos : 4 heures au minimum, 12 heures de préférence.

yaourt coco2

Prélevez un verre de lait et mettez-le dans une casserole avec le sirop d’agave (facultatif, je ne sucre pas pour ma part) et la noix de coco râpée. Portez à ébullition.

Sortez du feu et laissez refroidir 15 minutes. Le mélange doit atteindre la température de 40° C maximum.

Dans une jatte avec un bec verseur, mélangez le yaourt nature avec un peu de lait, fouettez vivement afin que le yaourt nature soit bien dissout. Ajoutez le lait en poudre.

Ajoutez le reste de lait en filet peu à peu, en fouettant toujours.

Ajoutez le lait sucré noix de coco. Fouettez bien.

Placez les pots vides, propres et secs dans la yaourtière.

Remplissez les pots de votre mélange.

Fermez la yaourtière, mais pas les pots.

Programmez votre machine 9 heures, selon la fermeté voulue et la température de la pièce (plus il fait chaud, moins le temps de fermentation est long).

Une fois le temps écoulé, sortez les yaourts, laissez-les refroidir pendant 10 minutes, fermez les pots et placez-les au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.

 

Financiers à la pistache

financiers pistache

Mon amie et plus fidèle « follower », Bénédicte, m’a rapporté de son voyage à Paris un pot de pâte pure de pistache… ceci explique la déferlante de recettes arôme pistache que vous allez découvrir ces prochaines semaines ! 😉

Un classique toujours savoureux pour commencer : le FINANCIER PISTACHE.

financier pistache1

En format mini, comme ici pour accompagner le café ou en format maxi à partager pour le goûter, le financier est simple rapide et moelleux ! Découvrez sa version pistache !

 

Ingrédients :

  • 80 gr. de farine blanche.
  • 40 gr. de poudre d’amandes mondées.
  • 50 gr. de pistaches non salées concassées.
  • 6 blancs d’œufs.
  • 140 gr. de sucre glace.
  • 20 gr. de sirop d’agave (facultatif, vous pouvez mettre à la place 45 gr. de sucre blanc cristallisé ordinaire).
  • 200 gr. de beurre doux.
  • 1 grosse cs. de pâte pure de pistache.

Temps de préparation : 10 minutes.

Temps de cuisson : 15 minutes.

 

Préchauffez votre four à 180°C en mode chaleur tournante.

Dans une petite casserole, mettez le beurre découpé en morceaux et faites chauffer sur la plaque en remuant, jusqu’à ce que le beurre sente la noisette grillée et prenne une jolie couleur ambrée.

Attention, le beurre devenu couleur caramel est brûlé et doit être jeté !

Retirez le beurre du feu et laissez le tiédir.

Dans une jatte, fouettez légèrement les blancs d’œufs pour les faire mousser (sans les monter en neige ferme), puis incorporez en pluie, le sucre glace, la farine, les pistaches concassées et la poudre d’amandes. Ramenez la masse de l’extérieur vers l’intérieur et de bas en haut pour ne pas écraser les blancs d’œufs mousseux.

Ajoutez le sirop d’agave et enfin le beurre tiède. Mélangez soigneusement.

Incorporez ensuite la pâte de pistache et remuez jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et brillante.

Répartissez la pâte dans un ou des petits moules rectangles en silicone.

Enfournez durant 12 à 15 minutes et vérifiez la cuisson avec un cure-dent ou la pointe d’un couteau pointu.

Sortez les financiers et démoulez-les après 5 minutes sur une voilette pour les laisser refroidir.

Dégustez-les à température ambiante ou encore chauds si vous ne pouvez pas attendre ! 😉

 

financiers pistache interieur

financier pistache2

 

Charlotte tiramisù citron coeur rhubarbe & framboises

charlotte entière

A l’aube d’un week-end prolongé (pour ceux qui ont la chance de faire le pont vendredi), il est l’heure de vous soumettre une idée de recette fraîche et fruitée à réaliser.

A l’honneur la rhubarbe, alliée à la framboise pour un cœur gourmand, le citron pour tonifier la crème de mascarpone et des biscuits à la cuillère imbibés de Limoncello comme écrin croquant !

charlotte entière2

Crème mascarpone citron :

  • 50 gr. de sucre cristallisé.
  • 2 jaunes d’œuf frais.
  • 250 gr. de mascarpone.
  • 2 blancs d’œuf frais.
  • 1 pincée de sel.
  • 1 citron non-traité BIO.
  • 1,5 feuille de gélatine.
  • 1 cs. de Limoncello.

Temps de préparation : 12 minutes.

Temps de cuisson : 2 minutes.

Temps de repos : 15 minutes au réfrigérateur.

Matériel : deux jattes, un fouet ou un batteur électrique, une petite casserole, une maryse et un bol.

 

Placez la gélatine dans un bol et remplissez d’eau froide afin de la faire ramollir.

Dans une jatte, battez les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez le mascarpone. Mélangez bien.

Au batteur, montez les deux blancs d’œuf en neige ferme avec la pincée de sel.

Incorporez délicatement les blancs en neige au mascarpone en soulevant la masse de bas en haut.

Dans une petite casserole, mettez le jus et le zeste du citron. Portez à ébullition et retirez du feu.

Essorez la gélatine et incorporez-la au citron jusqu’à ce que la gélatine se soit totalement dissoute.

Réservez le citron gélatine au congélateur durant 6 minutes, puis ajoutez à la masse mascarpone et œufs.

Réservez au frais.

 

Compote rhubarbe & framboises :

  • 200 gr. de rhubarbe fraîche.
  • 125 gr. de framboises surgelées.
  • 2 cs. de sucre cassonade fin.
  • 1 cc. d’agar-agar.

Temps de préparation : 12 minutes.

Temps de cuisson : 15 minutes.

Temps de repos : 15 minutes.

Matériel : un couteau pointu, une cuillère, une petite casserole.

 

Lavez la rhubarbe sous l’eau. Épluchez-la et coupez-la en petit morceaux.

Mettez la rhubarbe dans une casserole avec les framboises encore surgelées, 1 cs. d’eau et le sucre.

Laissez cuire à feu moyen pendant 15 minutes, jusqu’à ce que vous obteniez une compote.

Retirez du feu et laissez refroidir au moins 7 minutes.

Ajoutez l’agar-agar et brassez bien.

Portez à ébullition durant 1 minute, sans cesser de remuer.

Retirez du feu et laissez refroidir dans une bassine d’eau glacée durant 15 minutes.

 

Montage :

  • 200 gr. de biscuits à la cuillère.
  • 6 cs. de Limoncello.
  • du film alimentaire.

Temps de préparation : 12 minutes.

Temps de repos : 4 heures minimum ou une nuit au congélateur, puis 8 heures au réfrigérateur.

 

Chemisez un moule à cake de film alimentaire en prenant soin de bien déborder sur les bords.

charlotte moule

Coupez les biscuits à la hauteur du moule.

Déposez une grosse cuillère de mascarpone citron au fond du moule et répartissez bien.

A l’aide d’une petite cuillère imbibez le côté lisse (non sucré) des biscuits avec du Limoncello et posez les sur le pourtour du moule, face sucrée à l’extérieur.

charlotte biscuits cuiller mascarpone citron

Ajoutez encore un peu de mascarpone au centre.

Mettez une couche de compote rhubarbe framboises.

Faites une rangée de biscuits au centre. Imbibez-les de Limoncello.

charlotte compote et biscuits

Remettez une couche de mascarpone citron.

Faites une deuxième couche de compote.

Terminez par une couche de mascarpone. Lissez bien.

Refermez le film alimentaire dessus.

Placez au réfrigérateur pour 4 heures au moins, de préférence une nuit.

Sortez la charlotte au moins 8 heures avant la dégustation et mettez-là au frais (si elle a passé la nuit au congélateur, sinon un peu moins à l’avance).

Décorez à votre guise : J’ai placé un joli ruban, j’ai fait un topping (50 gr. de chocolat, ivoire, 1 cs. de mascarpone, colorant rouge et violet) posé à la douille (une vidéo de la technique suivra dans quelques jours !) et déposé quelques décors en sucre.

charlotte entière noeud

charlotte intérieur

 

Yaourts maison pistache

Yaourts maison pistache

Spéciale dédicace à Bénédicte et Annick, amies de la yaourtière et fans inconditionnelles de la saveur pistache ! 🙂

yaourt pistache1

Ingrédients (quantité pour 7 pots) :

  • 1 litre de lait entier (3.5% de matières grasses).
  • 1 yaourt nature du commerce ou d’une précédente fournée.
  • 1 cs. rase de sucre.
  • 50 gr. de pistaches concassées non-salées-
  • 1 cs. d’arôme naturel de pistache.

Temps de préparation : 10 minutes.

Temps de repos en cours de préparation : 15 minutes.

Temps de fermentation : 10 heures.

Temps de repos : 4 heures au minimum, 12 heures de préférence.

 

Réduisez les pistaches concassées en une poudre assez fine à l’aide d’un pilon.

Versez l’équivalent de 3 pots à yaourt de votre lait entier dans une casserole. Portez à ébullition avec le sucre et la poudre de pistache.

Réservez hors du feu et brassez régulièrement pendant que votre lait refroidi durant environ 15 minutes. Il doit atteindre la température de 40° C. Ajoutez l’arôme pistache.

Dans une jatte avec un bec verseur, mélangez le yaourt nature avec un peu de lait, fouettez vivement afin que le yaourt nature soit bien dissous.

Ajoutez le reste de lait en filet peu à peu, en fouettant toujours.

Ajoutez le lait sucré pistache. Fouettez bien.

Placez les pots vides, propres et secs dans la yaourtière.

Remplissez les pots de votre mélange à yaourts pistache.

Fermez la yaourtière, mais pas les pots.

Programmez votre machine 10h, selon la fermeté voulue et la température de la pièce (plus il fait chaud, moins le temps de fermentation est long).

Une fois le temps écoulé, sortez les yaourts, laissez-les refroidir pendant 10 minutes, fermez les pots et placez-les au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.

yaourt pistache2

Yaourts maison fraise & eau de rose

Comme promis le week-end dernier, voici une nouvelle recette de yaourt !

Yaourts fraise & eau de rose

yaourt fraise et eau de rose

Ingrédients (quantité pour 7 pots) :

  • 1 litre de lait entier (3.5% de matières grasses).
  • 1 yaourt nature du commerce ou d’une précédente fournée.
  • 1 cs. rase de sucre.
  • 16 fraises fraîches.
  • 5 cs. d’eau de rose.

Temps de préparation : 8 minutes.

Temps de repos en cours de préparation : 15 minutes.

Temps de fermentation : 10 heures.

Temps de repos : 4 heures au minimum, 12 heures de préférence.

 

Lavez puis équeutez les fraises et détaillez-les en petits morceaux dans un bol en céramique.

Ajoutez 1 cs. d’eau et mettez au micro-ondes pendant 3 minutes à 600 W pour en faire une compote. Il est important de cuire les fraises, sinon l’acidité du fruit va empêcher le yaourt de fermenter.

Laissez bien refroidir pendant 15 minutes au moins.

Mélangez dans une jatte avec un bec verseur, le yaourt nature avec un peu de lait, fouettez vivement afin que le yaourt nature soit bien dissous.

Ajoutez le reste de lait en filet peu à peu, en fouettant toujours.

Ajoutez le sucre. Fouettez bien.

Dans la compote de fraises ajoutez l’eau de rose. Mélangez bien.

Incorporez doucement la compote fraise rose au lait. Brassez.

Placez les pots vides, propres et secs dans la yaourtière.

Remplissez les pots de votre mélange lait-yaourt-sucre- fraise rose.

Fermez la yaourtière, mais pas les pots.

Programmez votre machine 10h, selon la fermeté voulue et la température de la pièce (plus il fait chaud, moins le temps de fermentation est long).

Une fois le temps écoulé, sortez les yaourts, laissez-les refroidir pendant 10 minutes, fermez les pots et placez-les au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.