Healthy Cookies Banane & Myrtilles

C’est presque l’été, bientôt l’épreuve du maillot de bain… mais pas question d’arrêter de se faire plaisir ! Je vous propose donc une savoureuse recette de cookies, pour faire le plein de vitamines et de minéraux grâce à la banane et aux myrtilles. Le tout…

SANS farine – SANS œuf – SANS beurre – SANS crème –
SANS sucre ajouté !

Oui, oui, vous avez bien lu 😉

Et pour couronner le tout, la recette est ultra simple et ultra rapide, en 30 minutes chrono vous pouvez déguster !

Au petit-déj’, pour le goûter des enfants, comme en-cas après une séance de sport ou comme base d’un dessert, c’est la recette in-dis-pen-sable. En somme, la petite robe noire de votre livre de cuisine !

A mettre dans toutes les mains ! 🙂

Healthy cookies banane myrtille

Ingrédients : (pour 20 cookies de 5 cm. de diamètre)

  • 320 gr. de bananes fraîches bien mûres épluchées (correspond à env. 3 bananes).
  • 125 gr. de mélange de flocons 5 céréales BIO (froment, avoine, orge, millet, seigle).
  • 50 gr. de son d’avoine.
  • 90 gr. de compote pomme-banane sans sucres ajoutés (équivaut à un petit pot Andros).
  • 1 cuillère à café de poudre de vanille Bourbon.
  • 2 cuillères à soupe de graines de pavot.
  • 2 cuillères à café de cannelle.
  • 40 gr. d’amandes mondées en bâtonnets.
  • 100 gr. de myrtilles fraîches.

Temps de préparation : 10 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes.

Matériel : une jatte, une fourchette, une plaque du four, du papier sulfurisé (ou une natte en silicone) et évtl. un emporte-pièce rond de qq. cm.

 

Préchauffez votre four à 180°C en position chaleur tournante.

Dans la jatte, déposez les bananes épluchées bien mûres. Veillez à enlever le pédoncule noir. Écrasez les bananes avec le dos de la fourchette pour obtenir une purée.

Ajoutez les flocons de céréales et le son d’avoine, puis la compote, la vanille, les amandes, le pavot et la cannelle. Mélangez soigneusement.

Lavez les myrtilles et incorporez-les à la pâte. Mélangez bien.

Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (ou d’une natte en silicone), grâce à l’emporte-pièce formez des ronds de 1,5 cm de haut, en veillant à les espacer suffisamment.

Si vous êtes pressé, vous pouvez aussi déposez de petits tas de pâte, cela donnera des croquettes.

Enfournez pendant 20 minutes, jusqu’à ce que les biscuits soient dorés.

Laissez-les refroidir sur une grille à pâtisserie ou, si vous ne pouvez attendre, dévorez-les ! 🙂

Healthy cookies banane myrtilles 2

Note : Si les cookies ne sont pas assez sucrés à votre goût, notamment si les bananes ne sont pas assez mûres, ajoutez une cuillère à soupe de sirop d’agave ou de miel à la préparation (mais attention, le miel donne un petit goût, contrairement au sirop d’agave).

Note 2 : Pour les personnes intolérantes au gluten, remplacez le mélange de 5 céréales par un mélange sans gluten, en particulier du millet et de l’avoine, sans gluten, à doses égales !

Publicités

Entremets spéculoos cacao poires

Entremets anniv SCP6

HAPPY BIRTHDAY
mon petit mari !!!

Pour son anniversaire, mon mari m’a laissé carte blanche pour lui pâtisser son gâteau. J’ai ainsi pioché dans les saveurs que je sais qu’il aime. C’est donc une recette qui devait contenir une forte dose de cacao… Pour changer j’ai eu envie de faire un fond à base de spéculoos, mais sans beurre. Avec les beaux jours qui reviennent je voulais aussi faire quelque chose de frais, j’ai donc ajouté la saveur poire, en incorporant des morceaux entiers, une mousse et un gélifié.

 

Aujourd’hui c’est également l’anniversaire d’une collègue : Marie cette recette est sans gluten ! 🙂 (pour autant que l’on utilise des spéculoos sans gluten ou d’autres biscuits sans gluten).

 

Dacquoise aux spéculoos :

  • 70 gr. de blancs d’œuf.
  • 20 gr. de sucre semoule.
  • 45 gr. de sucre glace.
  • 115 gr. de biscuits spéculoos.
  • 10 gr. de fécule de maïs (Maïzena).

Temps de préparation : 8 minutes.

Temps de cuisson : 12 à 15 minutes.

Temps de repos : 30 minutes.

Matériel : deux jattes, un batteur électrique, un pilon, une maryse, un pinceau silicone, du papier sulfurisé, un cercle à pâtisserie, une plaque, un plat de service.

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Réduisez vos biscuits spéculoos en poudre fine à l’aide d’un pilon.

Montez les blancs en meringue en y incorporant petit à petit le sucre semoule.

Mélangez dans un second récipient le sucre glace, la poudre de spéculoos et la fécule.

Mélangez alors les 2 appareils délicatement à la spatule.

Tapissez le fond du moule de papier sulfurisé et huiler le tour à l’aide du pinceau en silicone.

Versez l’appareil à dacquoise et cuire 12 à 15 min à 180°C.

Sortez du four et laisser refroidir.

Nettoyer le cercle à pâtisserie. Déposez la dacquoise spéculoos dans un plat de service et remettez le cercle autour.

 

Mousse mascarpone cacao :

  • 380 gr. de mascarpone allégé.
  • 3 œufs.
  • 42 gr. de sucre cristallisé.
  • 3 cs. rases de cacao en poudre non sucré.
  • 4 cs. + 2 cs. d’eau.
  • 2 cs. de sucre glace.
  • 8 gr. de feuilles de gélatine.

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de repos : 4 heures au moins au réfrigérateur.

Matériel : deux jattes, un batteur électrique, un bol, une maryse, un cercle à entremets, un plat de service, une petite casserole.

 

Mettez les feuilles de gélatine à ramollir dans un bol d’eau froide.

Séparez les blancs des jaunes.

Fouettez le sucre avec les jaunes d’œuf au batteur électrique jusqu’à ce qu’ils blanchissent.

Ajoutez le cacao. Mélangez bien.

Ajoutez le mascarpone et fouettez toujours au batteur pendant 4 minutes. Réservez.

Montez les blancs en neige avec le sucre glace en meringue italienne : faites un sirop avec l’eau et le sucre. Une fois à 110°C, commencez à fouetter les blancs d’œuf à vitesse importante. Une fois le sirop à 117°C, ralentissez la vitesse de votre batteur et incorporez le sirop en filet puis augmentez de nouveau et poursuivez jusqu’à refroidissement de la meringue. Réservez-la.

Essorez la gélatine et faites-la fondre avec 2 cs. d’eau chauffée mais hors du feu.

Versez une cuillère à soupe de la crème au mascarpone dans la gélatine fondue pour mettre à température la gélatine et ajoutez ce mélange dans la crème au mascarpone.

Mélangez convenablement avant d’incorporer délicatement la meringue italienne.

Versez cette mousse sur la dacquoise aux spéculoos bien refroidie.

 

Mousse à la poire :

  • 110 gr. de purée de poires.
  • 1 grosse poire fraîche.
  • 1 cc. de sucre cassonade.
  • 80 gr. de crème fraîche liquide entière.
  • 2 feuilles de gélatine (8 gr.)
  • 25 gr. de sucre glace.
  • 2 cs. d’eau.

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de repos : 2 heures au moins au réfrigérateur.

Matériel : deux jattes, un batteur électrique, un bol, une maryse, un cercle à entremets, une petite casserole, une petite poêle.

La veille :

Placez la crème liquide entière et la jatte dans laquelle vous allez battre la crème au frais durant une nuit.

Le jour de la préparation :

Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide pour les réhydrater.

Épluchez la poire, ôtez le tronc et coupez des huitièmes dans le sens de la hauteur.

Dans une poêle, disposez les poires, saupoudrez de sucre cassonade et arrosez d’eau jusqu’à mi-hauteur des poires. Cuisez et caramélisez les morceaux de poires qui doivent rester fermes mais fondants. Réservez.

Dans une casserole, faites chauffer à feu doux 2 cs. d’eau avec le sucre, jusqu’à ce que le sucre soit entièrement fondu.

Ôtez du feu puis ajoutez la gélatine bien égouttée.

Versez la gélatine fondue dans la purée de poires et bien mélangez.

Montez la crème fraîche en chantilly souple puis ajoutez-la délicatement à la purée de fruits bien rafraîchie.

Sortez l’entremets du frigo. Disposez les morceaux de poires en cercle sur la mousse cacao.

Versez ensuite la mousse dans le cercle à entremets, sur la mousse mascarpone cacao et les poires. Il est possible que les poires dépassent un peu, ce n’est pas grave car il y a encore la couche de gélifié par-dessus.

Entreposez au congélateur pour 2 heures au moins.

 

Gélifié poire :

    • 400 ml de coulis de poires (astuce « gain de temps » : vous pouvez utiliser le nectar de poires frais Andros si vous n’avez pas le temps de cuire et mixer vos poires fraîches)
    • 4 cc. de sucre glace.
    • 2 feuilles de gélatine (8 gr.).

Temps de préparation : 10 minutes.

Temps de repos : 4 heures au moins au réfrigérateur.

Matériel : un mixeur, un bol, une maryse, une petite casserole.

 

Plongez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide durant 5 minutes au moins, pour qu’elles ramollissent.

Mixez les poires (env. 300 gr.) avec leur jus afin d’obtenir 400 ml de coulis.

Portez le coulis à ébullition avec le sucre, retirez de la plaque.

Incorporez la gélatine. Mélangez bien, il faut que la gélatine soit entièrement dissoute.

Laissez tiédir quelques dizaines de minutes.

Sortez l’entremets du réfrigérateur.

Coulez le gélifié sur la mousse poire.

Si nécessaire, lissez bien à l’aide d’une spatule.

Placez au réfrigérateur au moins 2 heures, de préférence la nuit entière.

 

Au moment de servir :

Retirez le cercle en passant la lame d’un couteau entre le bord de l’entremets et le cercle.

Décorez à votre convenance (poudre de spéculoos, cacao, morceaux de poire ou trait de coulis de chocolat) et servez !

Entremets anniv SCP

Entremets anniv SCP5

Entremets anniv SCP3

Entremets anniv SCP4

 

 

 

Crème brûlée de la garrigue

Crème brûlée 1

Avec le printemps, le soleil refait son apparition… il ne manque que quelques saveurs dans nos assiettes pour se croire dans le Sud… cette crème brûlée parfumée lavande et romarin vous y emmène, le temps d’un dessert gourmand !

Avis aux mamans gourmandes et lectrices de mes petites proses culinaires, c’est une recette ultra rapide, seule la cuisson demande du temps (c’est une recette du sud, on prend son temps…), mais vous pouvez vous occuper pendant ce temps, pas besoin d’être derrière le four !

Ingrédients :

  • 3 jaunes d’œuf.
  • 4 gouttes d’huile essentielle de lavande officinale.
  • 12 cl. de crème liquide.
  • 10 cl. de lait demi-écrémé.
  • 30 gr. + 3 cc. de sucre cassonade fin.
  • 1 tige de romarin frais.

Préparation : 5 minutes.

Temps de cuisson : 50 minutes.

Temps de repos : 4 heures minimum; une nuit entière c’est préférable, pour que les saveurs se développent…

Matériel : une jatte, un plat allant au four, deux ramequins bas, un fouet, un petit chalumeau.

 

– Préchauffez votre four à 110°C.

– Dans la jatte, fouettez les jaunes d’œuf avec les 60 gr. de sucre jusqu’à ce que le mélange « blanchisse ».

– Ajoutez les gouttes d’huile essentielle. Mélangez.

– Ajoutez la crème, puis le lait en versant en filet. Remuez doucement, votre mélange ne doit pas mousser.

– Versez dans des ramequins bas (la quantité indiquée ci-dessus correspond à deux ramequins).

– Ciselez finement les brins de romarin et parsemez-les sur les crèmes.

– Posez les ramequins dans le plat supportant la chaleur du four.

– Remplissez le plat d’eau chaude jusqu’au 2/3 de la hauteur des ramequins pour cuire les crèmes au bain-marie.

– Posez délicatement le plat dans le four.

– Baissez la température à 100°C et laissez cuire durant 50 minutes.

– Sortez les crèmes du four. La crème doit être juste prise, mais pas ferme.

– Laissez reposer à température ambiante avant de placer au réfrigérateur pour 4 heures au moins.

– Juste avant de servir, saupoudrez de 3 cc. de sucre et passez sous la flamme du chalumeau pour former une croûte caramélisée. Si vous n’avez pas de chalumeau, placez vos crèmes saupoudrées de sucre sous le grill très chaud de votre four, pendant 4 minutes.

Régalez-vous !

crème brûlée 2

crème brûlée 4

crème brûlée 3

Fraîcheur orange sanguine – fleur d’oranger

IMG_4935

Je vous propose une recette que j’ai improvisée hier après-midi dans ma cuisine. J’avais envie de créer un dessert léger avec les belles oranges sanguines que j’avais achetées. J’ai ajouté la douceur de la fleur d’oranger et le croquant des noisettes pour cette recette sans lactose, sans gluten et sans colorants artificiels !

Dacquoise :

  • 3 blancs d’œufs.
  • 1 pincée de sel.
  • 15 gr. de sucre cassonade fin.
  • 100 gr. de noisettes moulues.
  • 70 gr. de sucre glace.
  • 1 poignée de noisettes sans coquille (env. 8 noisettes).
  • 1 pincée de sel

Préparation : 10 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes.

Matériel : 5 petits cadres à pâtisserie (ronds ou rectangles) en inox, un batteur électrique, une maryse, une natte à pâtisserie en silicone ou, à défaut, du papier sulfurisé, un plat.

– Préchauffez votre four à 180° C.

– Montez les blancs en neige assez ferme avec le sucre cassonade semoule et le sel.

IMG_4914

– Mélangez le sucre glace et les noisettes moulues. Incorporez ce mélange aux blancs en neige, à l’aide d’une spatule.

IMG_4915

– Posez la natte à pâtisserie sur la plaque du four et déposez les cadres à pâtisserie dessus.

IMG_4916

– Versez la pâte dans les cadres. Égalisez avec la maryse.

– Déposez sur votre pâte les noisettes préalablement grossièrement concassées.

IMG_4920

– Enfournez pour 20 minutes. Le dessus doit être doré.

– Laissez refroidir 5 minutes, puis retirez les cadres et décollez vos petites dacquoises de la natte.

– Déposez les dacquoises sur une voilette pour refroidir.

Gelée oranges sanguines fleur d’oranger :

  • 3 oranges sanguines
  • 2 cs. l’eau de fleur d’oranger.
  • 1 cc. de sucre cassonade fin.
  • un trait de jus de citron vert.
  • 3,5 feuilles de gélatine.

Préparation : 15 minutes.

Temps de repos : dans l’idéal, 1 nuit au réfrigérateur, mais au moins 3 heures.

Matériel : une casserole, un bol, un fouet, un presse-agrumes, une passoire fine, des cadres à pâtisserie.

– Placez les feuilles de gélatine dans le bol et couvrir d’eau froide. Laissez tremper au moins 5 minutes.

– Pressez les oranges sanguines et les passez dans la passoire pour éviter d’avoir des pépins.

– Ajoutez la fleur d’oranger et le jus de citron. Vous devriez avoir 250 ml de liquide.

– Versez le jus d’orange fleur d’oranger dans la casserole et ajoutez le sucre. Mélangez et faites chauffer. Portez à ébullition et retirez la casserole du feu.

– Essorez les feuilles de gélatine dans la main et ajoutez-les une à une au jus chauffé.

– Mélangez bien pour que la gélatine soit bien dissoute et intégrée à la pulpe.

– Laissez tiédir jusqu’à ce que le jus commence à se figer, en remuant de temps en temps.

IMG_4922

– Replacez les cadres à pâtisserie nettoyés autour des petites dacquoises.

IMG_4921

– Coulez la gelée sur les biscuits dacquoise. Égalisez.

Il est possible que de la gelée coule autour du biscuit dans le cadre. Ne vous inquiétez pas. Cela va « enrober » le biscuit et non faire deux couches bien nettes, mais c’est également joli. Si cela vous ennuie, vous pouvez l’éviter en ne posant la deuxième couche que lorsque la gelée est déjà bien figée et ne risque plus de couler.

– Faites prendre au réfrigérateur toute une nuit, ou au moins 2 heures.

Meringue italienne à la fleur d’oranger :

  • 30 gr. de blanc d’œuf (soit le blanc d’un œuf).
  • 60 gr. de sucre semoule.
  • 1 cs. de fleur d’oranger.
  • 2 cs. d’eau froide.

Préparation : 10 minutes.

Temps de cuisson : 2-3 minutes.

Matériel : une jatte, une casserole, un robot ménager, un thermomètre, une poche à douille, un petit chalumeau.

– Séparez le blanc du jaune et pesez votre blanc d’œuf.

– Mélangez le sucre, l’eau de fleur d’oranger et l’eau dans une casserole.

– Commencez à monter le blanc en neige dans le robot.

– Faites chauffer le sirop de fleur d’oranger et portez-le à une température de 117°C.

– Versez immédiatement en filet le sirop bouillant sur le blanc et augmentez la vitesse du robot. Attention, il ne faut pas mettre trop vite non plus, sinon le sirop va gicler et vous pourriez vous brûler avec des éclaboussures !

– Une fois le blanc bien battu (il fait des becs sur le fouet), remplissez la meringue dans une poche à douille.

– Dressez la meringue sur la gelée bien prise, à l’aide de la poche à douille.

– Allumez le chalumeau et faites dorer la meringue. Il est préférable de mettre votre chalumeau sur une puissance faible et d’y aller peu à peu, pour ne pas brûler la meringue.

– Replacez au frais jusqu’au moment de servir.

– Au moment de servir passez la pointe d’un couteau lisse entre le cadre et le gâteau. Soulevez le cadre.

Dégustez bien frais !

IMG_4933

IMG_4936

IMG_4937

IMG_4928

Dacquoise framboises citron

Image

Un entremets aérien, fondant et croquant à la fois, aux saveurs fraîches des fruits et de belles couleurs 100% naturelles

Vous pouvez réaliser ce joli dessert par étapes, en commençant l’avant-veille, car il faut bien laisser reposer au réfrigérateur chaque couche avant de verser la suivante.

Dacquoise :

  • 3 blancs d’œufs.
  • 1 pincée de sel.
  • 15 gr. de sucre cassonade fin.
  • 100 gr. de noisettes moulues.
  • 70 gr. de sucre glace.
  • 1 poignée de noisettes sans coquille (env. 8 noisettes).

Préparation : 10 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes.

Matériel : un cercle à pâtisserie en inox ou, à défaut, un moule à charnière rond de 24 cm de diamètre, un batteur électrique, une maryse, une natte à pâtisserie en silicone ou, à défaut, du papier sulfurisé, un plat de service.

– Préchauffez votre four à 180° C.

– Montez les blancs en neige assez ferme avec le sucre et une pointe de sel.

– Mélangez le sucre glace et les noisettes moulues. Incorporez ce mélange aux blancs en neige, à l’aide d’une spatule.

– Posez la natte à pâtisserie sur la plaque du four et déposez le cercle à pâtisserie dessus (ou le cercle du moule à charnière sans fond). Versez la pâte dans le cercle. Égalisez avec la maryse.

– Déposez les noisettes préalablement grossièrement concassées sur votre pâte.

– Enfournez pour 20 minutes. Le dessus doit être doré.

– Laissez refroidir 5 minutes, puis retirez le cercle et décollez la dacquoise de la natte.

– Déposez la dacquoise sur un plat de service.

Gelée de framboises :

  • 300 gr. de framboises fraîches.
  • 30 gr. de sucre cristallisé.
  • 2 feuilles de gélatine.
  • 150 gr. de framboises fraîches.

Préparation : 15 minutes.

Temps de repos : dans l’idéal, 1 nuit au réfrigérateur, mais au moins 2 heures.

Matériel : une casserole, un bol, un fouet, un mixeur (ou blender), une passoire fine, un cercle à pâtisserie.

Astuce si vous n’avez pas de cercle à pâtisserie en inox : à ce stade, le cercle du moule à charnière n’est pas très adéquat (le liquide peut couler au-dessous…). Vous pouvez donc fabriquer un cercle « maison »!. Achetez un range-document en plastique semi-rigide. Coupez des bandes de 10 cm de haut et agrafez ou scotchez-les afin de fabriquer une longue bande. Nettoyez soigneusement à l’eau et au savon-vaisselle. Séchez. Vous pourrez ensuite placer ce cercle autour de votre gâteau en réglant la longueur et en scotchant pour le fermer.

– Placez les feuilles de gélatine dans le bol et couvrir d’eau froide. Laissez tremper au moins 5 minutes.

– Mixer les framboises et les passez dans la passoire fine afin d’ôter les grains. Si vous être pressés, vous pouvez utiliser des purées de fruits framboises sans sucre ajouté.

– Versez la pulpe de framboises dans la casserole et ajoutez le sucre. Mélangez et faites chauffer.

– Une fois la pulpe sucrée chaude, retirez la casserole du feu.

– Essorez les feuilles de gélatine dans la main et ajoutez-les une à une à la pulpe chaude mais non bouillante. C’est très important, sinon la gélatine perd son pouvoir gélifiant. Mélangez bien pour que la gélatine soit bien dissoute et intégrée à la pulpe.

– Laissez tiédir quelques minutes, en remuant de temps en temps.

– Placez le cercle à pâtisserie autour de la dacquoise (ou votre cercle en plastique « maison »).

– Coulez la pulpe sur le biscuit dacquoise.

– Placez des framboises entières sur le pourtour intérieur du cercle et faire un second cercle plus petit, environ à mi-rayon.

– Faites prendre au réfrigérateur toute une nuit.

Mousse citron :

  • 4 oeufs.
  • 2 citrons BIO.
  • 100 gr. de sucre cassonade fin.
  • 100 gr. de beurre.
  • 3 feuilles de gélatine.
  • 25 cl. de crème liquide demi-écrémée.
  • 1 sachet de soutien-crème.

Préparation : 20 minutes.

Temps de repos : une heure au moins au réfrigérateur.

Matériel : deux casseroles, un bol, un batteur électrique, une maryse, un fouet.

– Placez la crème et le récipient dans le quel vous allez fouetter au réfrigérateur la nuit précédente.

– Plongez des feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide et laissez tremper au moins 5 minutes.

– Faites fondre le beurre dans une casserole à feu doux.

– Ajoutez le sucre, le jus d’un citron et les zestes des deux citrons, mélangez.

– Retirez la casserole du feu et ajoutez les œufs battus en omelette.

– Remettez sur le feu et laissez cuire à feu doux et fouettant jusqu’à ce que le mélange épaississe. Retirez du feu et réservez.

– Dans une petite casserole chauffez le jus du second citron.

– Essorez les feuilles de gélatine entre vos mains et incorporez-les une à une, hors du feu, au jus de citron chauffé mais non bouillant.

– Remuez bien jusqu’à ce que la gélatine soit totalement fondue et versez ce mélange sur la crème citron réservée. Mélangez bien.

– Laissez tiédir.

– Montez la crème liquide bien froide en crème fouettée au batteur électrique, en incorporant à mi-parcours la poudre  de soutien. Votre crème fouettée doit être bien ferme mais pas trop battue.

– Une fois le mélange citron bien refroidi, incorporez-le délicatement à la crème fouettée à l’aide d’une maryse.

ATTENTION ! votre mélange citron doit être bien refroidi! Si vous êtes trop pressés (comme moi), la différence de température va entraîner l’apparition de paillettes et votre mousse aura un aspect granuleux …

– Coulez la mousse citron sur la gelée framboises et les framboises entières.

– Placez au réfrigérateur au moins une heure et le temps que vous prépariez la crème citron.

Crème citron :

  • 2 oeufs.
  • 1 citron BIO.
  • 4 gouttes d’huile essentielle de citron.
  • 80 gr. de sucre glace.
  • 50 gr. de beurre.

Préparation : 10 minutes.

Temps de repos : une nuit au réfrigérateur, mais au moins 4 heures.

Matériel : une casserole, un bol, un fouet.

– Faites fondre le beurre dans une casserole à feu doux.

– Ajoutez le sucre glace, le jus du citron et le zeste, mélangez et portez à ébullition.

– Retirez la casserole du feu et ajoutez les deux œufs battus en omelette.

– Remettez sur le feu et laissez cuire à feu doux et fouettant jusqu’à ce que le mélange épaississe et donne une crème.

– Ajoutez les gouttes d’huile essentielle.

– Laissez tiédir.

– Sortez l’entremets du réfrigérateur. Étalez la crème citron sur la mousse et lissez.

– Placez à nouveau au réfrigérateur une nuit entière.

Le lendemain :

– Décorez de framboises fraîches.

– Passez la lame d’un couteau entre l’entremets et le cercle. Retirez le cercle.

Savourez !

Image

Image

IMG_4877