Chocochoux Noir désir (Le Meilleur Pâtissier M6)

chocochoux

Cela ne vous aura pas échappé… le Meilleur Pâtissier sur M6 a recommencé, pour une saison 4 ! 😉

Le thème de la première soirée était le chocolat ! Miam ! ;-D

chocochoux3

Comme je n’ai pas le temps de réaliser les trois épreuves de la soirée, mais que j’aime bien aussi me soumettre à ces petits challenges, je vous propose une recette 3 en 1 ;-D

Pour la revisite de la tarte au chocolat, je présente des choux farcis, non pas de crème pâtissière au chocolat, mais à une ganache chocolat noir 75%…
Du Maroc, je ne retiens que le glaçage cacao (la crème au beurre avec du kirsch et le biscuit noisettes ultra dense… non merci !!!).

Enfin pour l’épreuve créative, provient l’idée des choux chocolat noir que mon petit mari adore… et la cage en chocolat pour protéger les délices de mon amour 😉

chocochoux2

Pâte à choux :

Ingrédients (pour réaliser environ 12 gros choux de 5 cm et 15 minis choux de 3 cm) :

  • 100 gr. d’eau.
  • 100 gr. de lait entier.
  • 5 gr. de sel.
  • 4 gr. de sucre semoule.
  • 85 gr. de beurre doux.
  • 110 gr. de farine blanche.
  • 3 oeufs (environ 150 gr. sans coquille).

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes au four.

 

Mettez le lait et l’eau dans une casserole, ajoutez le sucre, le sel et le beurre en parcelles.

Portez à ébullition.

Retirez du feu et ajoutez la farine tamisée en une seule fois.

Fouettez énergiquement.

Remettez sur le feu et brassez pendant 90 secondes pour dessécher la pâte qui doit se détacher des bords de la casserole.

Placez la pâte dans le bol du robot muni de la feuille.

Ajoutez les œufs un à un après les avoir battus en omelette.

Bien laissez le robot mélanger la pâte pour incorporer les œufs entre chaque.

Une fois la pâte lisse, dressez la pâte dans une poche à douille et pochez des boules d’environ 3 cm et/ou 1,5 cm sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Veillez à les espacer car ils vont gonfler.

Enfournez dans le four préchauffé à 210°C en éteignant le four. Laissez gonfler pendant 6 minutes.

Rallumez le four à 160°C. Laissez cuire pendant 12-15 minutes (selon les fours, ils doivent être dorés).

Sortez les choux du four et mettez-les à refroidir à l’air ambiant sur une violette, au moins une heure. Ils doivent être totalement froids pour être garnis.

 

Ganache chocolat noir :

Ingrédients :

  • 240 gr. chocolat noir de cuisine, j’ai pris du 75% de cacao.
  • 65 gr. de demi-crème.
  • 65 gr. de lait.
  • 5 gr. de beurre doux.

Temps de préparation : 8 minutes.

Temps de repos : 30 minutes au réfrigérateur minimum avant de dresser dans les choux.

Temps de cuisson : env. 3 minutes sur la plaque, pas de cuisson au four.

 

Dans une casserole, chauffez, sur feu moyen, la crème et le lait jusqu’à ébullition.

Retirez du feu et cassez dedans le chocolat noir. Attendez 1 minutes avant de fondre le chocolat dans la crème-lait, car si le liquide est trop chaud, la masse pourrait devenir grumeleuse. Si cela vous arrive attendez que le mélange refroidisse et fouettez vivement pour faire disparaître les grumeaux.

Ajoutez la noisette de beurre et mélangez bien pour obtenir une masse homogène, il faut que tout le chocolat et le beurre soient bien fondus.

Remplissez une poche à douille et placez au réfrigérateur pendant au moins 30 minutes.

Coupez les choux en deux horizontalement. Remplissez les choux de ganache et refermez-les.

Réservez au frais.

 

Glaçage miroir cacao :

Ingrédients :

  • 70 gr. d’eau.
  • 210 gr. de sucre semoule.
  • 75 gr. de cacao en poudre non sucré.
  • 140 gr. de crème entière liquide.
  • 4 feuilles de gélatine (l’équivalent de 10 gr.).

Temps de préparation : 5 minutes.

Temps de repos : 5 -10 minutes avant de l’appliquer et 2 heures une fois coulé.

Temps de cuisson : 3 minutes sur la plaque.

 

Commencez par faire ramollir la gélatine en la plongeant dans un bol d’eau froide.

Dans une jatte, tamisez le cacao poudre.

Dans une casserole faites bouillir l’eau et le sucre.

Versez petit à petit le sirop bouillant sur le cacao en fouettant pour homogénéiser l’ensemble.

Portez à ébullition la crème dans la casserole débarrassée du sirop et y dissoudre la gélatine essorée, hors du feu.

Versez le mélange crème et gélatine dissoute sur le sirop de cacao et lissez au fouet.

Versez le mélange dans un récipient froid. Faites descendre rapidement la température, en plaçant la jatte dehors ou au réfrigérateur, voire congélateur. Remuez régulièrement.

Nappez les choux lorsque le glaçage est à 24°.

Réservez au frais au moins 2 heures.

 

Cage en chocolat :

Ingrédient : du chocolat noir 75% et c’est tout !!!

Tempérez le chocolat noir (amenez-le à 55°C, faites le redescendre à 28°C puis remontez à 32°C).

Une fois le chocolat fondu à température de travail, coulez le dans votre moule (en silicone pour moi) et étalez si nécessaire au pinceau sur les bords. Retournez pour ôter le surplus.

Placez au frais pour que le chocolat cristallise.

Après 2-3 heures, démoulez délicatement…

J’ai décoré ma cage avec de la poudre d’or et m’en suis servie pour cacher 3 petits choux ! 🙂

 

Voilà, c’est fini !  à déguster ce soir devant la deuxième soirée du Meilleur Pâtissier ;-D

 

Oeufs au plat version sucrée fruitée (Joyeuses Pâques)

Joyeuses Pâques à toutes et tous !

oeufsauplat panna cotta

Voici une recette de dessert express et dans le thème du jour ! 😉

Des œufs au plat, version sucrée fruitée, en réalité une panna cotta vanille toute simple, et une gelée orange-mangue-passion au centre !

Idéal après un copieux repas de Pâques 🙂

oeufsauplat panna cotta2

Ingrédients (pour quatre œufs au plat) :

  • 35 cl. de crème liquide 20% de matières grasses.
  • 17 cl. de lait entier.
  • 16 gr. de sucre vanillé.
  • 50 gr. de sucre cristallisé.
  • 1 cc. de poudre vanille Bourbon ou une gousse de vanille.
  • 3 feuilles de gélatine.
  • 125 ml de smoothie orange-mangue-passion.
  • 4 gr. d’agar-agar.

Temps de préparation :  12 minutes.

Temps de cuisson : Deux fois 2 minutes sur la plaque.

Temps de repos : 2 heures au réfrigérateur puis 30 minutes minimum.

 

Mettez la gélatine à tremper dans l’eau froide.

Dans une casserole, mélangez les sucres et la vanille (râclez les graines de la gousse si vous avez pris une gousse entière).

Versez par-dessus le lait et la crème, brassez pour que le sucre soit bien dissous.

Mettez la casserole sur feu moyen et portez la crème à ébullition.

Sortez du feu (enlevez la gousse éventuellement), essorez les feuilles de gélatine entre vos mains et faites-les dissoudre dans la crème chaude.

Mélangez bien, puis remplissez vos ramequins de la crème.

Réservez au frais au moins 2 heures avant de continuer la recette.

Avec une cuillère à glace enlevez un cercle de panna cotta au centre des ramequins.

Mettez le smoothie dans une casserole.

Ajoutez dans le smoothie froid, 4 gr. d’agar-agar et brassez bien pour le diluer totalement.

Portez le jus à ébullition et laissez cuire à gros bouillons durant 90 secondes sans cesser de remuer.

Sortez du feu et laissez un peu tiédir pour que la masse prenne un peu.

Versez au centre des panna cotta réservées.

Placez au réfrigérateur au minimum 30 minutes.

 

Crème au chocolat extra riche en goût, allégée en calories

THE crème au chocolat qui limite la casse lors de l’addition calorique, sans pour autant renoncer au goût ! Je n’ai pas dit « light » non plus (ça reste une crème au chocolat !), mais on peut se faire plaisir sans exploser le compteur des calories tout en conservant des ingrédients naturels ! 😉

Exit les oeufs, on remplace presque la moitié de la crème par du lait, et on limite le sucre au maximum. Et le bonus, c’est que c’est très vite préparé, même si le temps de repos est assez long. Bref, une fois vos coupelles vides, il y aura un petit goût de « faudra en refaire très vite » dans l’air …

crème cacao

Ingrédients (pour 4 coupelles) :

  • 25 cl. de demi-crème liquide.
  • 20 cl. de lait entier.
  • 12 gr. de poudre de cacao dégraissé sans sucre.
  • 10 gr. de sucre cristallisé (que vous enlevez si votre poudre de cacao est déjà sucrée).
  • 60 gr. de chocolat noir à forte teneur en cacao (65% minimum), prenez si possible du BIO peu sucré et fabriqué avec du vrai beurre de cacao.
  • 3 feuilles de gélatine.

Temps de préparation : 6 minutes.

Temps de cuisson : 3-4 minutes sur la plaque.

Temps de repos : 5 heures minimum, le mieux est de patienter une nuit si possible 🙂

 

Faites tremper les feuilles de gélatine dans un grand volume d’eau froide.

Dans une casserole, versez le lait, la crème, ajoutez le sucre et le cacao en poudre.

Battez au fouet pour bien dissoudre le cacao dans le liquide.

Mettez la casserole sur feu moyen en remuant sans cesse.

Portez à ébullition et retirez la casserole du feu.

Ajoutez le chocolat cassé en morceaux et faites-le bien fondre.

Posez à nouveau la casserole sur la plaque chaude éteinte et mélangez pour obtenir un lait chocolaté homogène.

Retirez la casserole de la plaque.

Essorez les feuilles de gélatine entre vos mains, l’une après l’autre et incorporez au mélange chocolat chaud mais non bouillant.

Lorsque les feuilles de gélatine sont fondues et bien mélangées avec le liquide chocolaté, répartissez dans les coupelles (ou plusieurs minis verrines).

Laissez refroidir une heure à l’air libre puis 4 heures minimum au réfrigérateur.

crème cacao2

crème cacao3

 

Panna cotta vanille aux agrumes

Me revoilà avec une recette vraiment facile à réaliser, très vite faite, seul le temps de repos est assez long… ce qui en fait un dessert parfait pour recevoir, car vous pouvez le préparer la veille ou dans la matinée, sans stress 🙂 De plus, la fraîcheur et l’acidité des argumes donnent une note savoureuse et légère en fin de repas 🙂

Panna Cotta argumes

Ingrédients (pour quatre petites ou deux grosses verrines de panna cotta) :

  • 17 cl. de crème liquide 20% de matières grasses.
  • 8 cl. de lait entier.
  • 8 gr. de sucre vanillé (un sachet).
  • 24 gr. de sucre cristallisé.
  • 1 cc. de poudre vanille Bourbon ou une gousse de vanille.
  • 1,75 feuilles de gélatine.

Temps de préparation : 6 minutes.

Temps de cuisson : 2 minutes sur la plaque.

Temps de repos : 2 heures au réfrigérateur (avant l’étape suivante).

 

Mettez la gélatine à tremper dans l’eau froide.

Dans une casserole, mélangez les sucres et la vanille (râclez les graines de la gousse si vous avez pris une gousse entière).

Versez par-dessus le lait et la crème, brassez pour que le sucre soit bien dissous.

Mettez la casserole sur feu moyen et portez la crème à ébullition.

Sortez du feu (enlevez la gousse éventuellement), essorez les feuilles de gélatine entre vos mains et faites-les dissoudre dans la crème chaude.

Mélangez bien, puis remplissez vos verrines de la crème.

Réservez à température ambiante environ une heure, plus placez au frais au moins 1 heure supplémentaire avant de continuer la recette.

 

Préparez ensuite la gelée aux argumes et les suprêmes d’agrumes :

  • 1 orange blonde.
  • 1/2 pamplemousse rose.
  • 1 citron BIO.
  • 2 gr. d’agar-agar.
  • 1 cc. d’arôme de bergamote.

Temps de préparation : 12 minutes.

Temps de cuisson : 3 minutes.

Temps de repos : 3 heures au réfrigérateur au minimum.

 

Pelez l’orange et le pamplemousse à vif.

Prélevez des suprêmes d’orange et de pampelmousse rose et réservez au frais.

Dans une petite casserole, prélevez le jus de l’orange et du pamplemousse que vous obtenez en pressant les pelures.

Pressez le citron et ajoutez l’arôme de bergamote.

Vous devez obtenir environ 12 cl de jus.

Ajoutez dans le jus froid, 2 gr. d’agar-agar et brassez bien pour le diluer totalement (si vous avez moins ou plus de jus adaptez la dose d’agar-agar).

Portez le jus à ébullition et laissez cuire à gros bouillons durant 2 minutes sans cesser de remuer.

Sortez du feu et laissez un peu tiédir.

Versez sur les panna cotta réservées.

Placez au réfrigérateur au minimum 3 heures.

Au moment de servir, déposez les suprêmes sur la gelée d’agrumes et parsemez si vous le souhaitez d’éclats de pistache pour donner du croquant.

Panna Cotta agrumes2

Carac (tartelette au chocolat) et variante à la rose

Une recette typiquement suisse aujourd’hui : le CARAC

Kesako ???

Une petite tartelette au chocolat ultra gourmande ! Traditionnellement le carac est recouvert d’un glaçage vert avec un point chocolat au centre, la pâtisserie est donc reconnaissable immédiatement lorsqu’on franchit la porte d’une boulangerie-pâtisserie helvétique ! En dépit de sa couleur verte, rien de végétal, ni de BIO, mais c’est un petit caprice qu’il faut parfois savoir s’accorder ! 🙂

 

caracs minis

 

 

 

Puis une variante personnelle avec un glaçage à l’eau de rose, pour un côté plus subtil … miam !

caracs à la rose

 

 

Ingrédients (base sans glaçage identique pour la recette de base et sa variante) :

  • 15 fonds de tartelettes en format individuel ou 36 minis (achetés ou faire soi-même sa pâte sablée).
  • 235 gr. chocolat noir de cuisine.
  • 63 gr. de demi-crème.
  • 63 gr. de lait.
  • 10 gr. de beurre doux.
  • 1 cc. de café fort.

Temps de préparation : 10 minutes.

Temps de repos : 30 minutes à l’air libre et 3 heures au réfrigérateur minimum, voire 4 heures.

Temps de cuisson : env. 3 minutes sur la plaque, pas de cuisson au four.

 

Préparez vos fonds de tartelette si vous les faites vous-même.

Chauffez dans une casserole sur feu moyen, la crème et le lait.

Retirez du feu et cassez dedans le chocolat noir.

Ajoutez le beurre et mélangez bien pour obtenir une masse homogène, il faut que tout le chocolat et le beurre soient bien fondus.

Ajoutez le café fort. Brassez.

Remplissez les fonds de tartelette avec la masse. Lissez bien le dessus.

Laissez refroidir à l’air libre 30 minutes, puis 3 heures minimum au réfrigérateur (4 heures si les fonds ne sont pas minis).

 

Glaçage traditionnel :

  • 100 gr. de sucre glace.
  • 1 blanc d’œuf.
  • colorant alimentaire en gel de couleur verte.
  • pastilles de chocolat noir (ou du chocolat noir fondu au bain marie).

Battez légèrement le blanc d’œuf pour qu’il mousse.

Mélangez le blanc d’œuf, le sucre glace et le colorant vert (une goutte).

Garnissez le dessus des caracs. Lissez.

Déposez une pastille de chocolat ou une goutte de chocolat fondu au centre.

Laissez reposer au frais pendant 2 heures.

 

Glaçage à l’eau de rose :

  • 100 gr. de sucre glace.
  • 2 cs. d’eau de rose.
  • colorant alimentaire en gel de couleur rouge.
  • pastilles en sucre en forme de cœur.

Mélangez l’eau de rose, le sucre glace et le colorant rouge (une petite goutte).

Ajoutez si nécessaire un tout petit peu d’eau du robinet pour obtenir un glaçage épais mais pas trop coulant.

Garnissez le dessus des caracs. Lissez.

Déposez un cœur de sucre au centre.

Laissez reposer au frais pendant 2 heures.

Volcans chocolat noir & piment d’Espelette (Valentine’s Day)

Un petit pêché mignon très gourmand, le chocolat noir puissant rencontre le piment d’Espelette pour un mélange de saveurs explosif ! A servir avec des framboises pour l’acidité et la fraîcheur. Et pour que ce dessert reste sexy, une grande partie du beurre est remplacée par de la compote de pommes : on conserve le moelleux, non le gras ! 😉 ce petit a tout pour plaire ❤ ❤ ❤

P1070599

 

Ingrédients :

  • 125 gr. de chocolat noir.
  • 130 gr. de compote de pommes non sucrée.
  • 35 gr. de beurre.
  • 35 gr. de sucre.
  • 30 gr. de farine blanche.
  • 1 cs. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 2 œufs.
  • 1 pte de couteau de bicarbonate de soude.
  • 1 cc. de poudre à lever.
  • 1 cc. de piment d’Espelette en poudre grossière.
  • 100 gr de chocolat noir.
  • 50 gr. de crème fleurette entière.

Temps de repos : 1 nuit au congélateur pour la ganache chocolat.

Temps de cuisson : 15-20 minutes à four préchauffé.

Temps de préparation : 5 minutes la veille puis 12 minutes.

 

Préparez la ganache chocolat la veille :

  • 100 gr. de chocolat noir
  • 50 gr. de crème fleurette entière BIO.

Portez la crème à ébullition. Versez-la en trois fois sur le chocolat noir en morceaux. Émulsionnez bien pour que le mélange soit lisse et homogène.

Remplissez un bac à glaçons de votre ganache afin d’obtenir de petits cubes.

Laissez refroidir à température ambiante puis placez au congélateur pour une nuit.

 

Le lendemain préparez la pâte à cake :

Préchauffez votre four à 180°C

Faites ramollir le beurre au bain-marie et ajoutez dedans le chocolat coupé en morceaux, jusqu’à obtenir un mélange lisse et homogène.

 

Battez en mousse les œufs avec le sucre. Ajoutez le piment d’Espelette.

 

Mélangez dans un saladier la farine, Maïzena, bicarbonate et poudre à lever.

 

Versez en pluie le mélange de farine-bicarbonate et poudre à lever sur les œufs battus avec le sucre.

 Incorporez délicatement le mélange beurre-chocolat.

Mixez grossièrement les griottes préalablement égouttées.

Ajoutez la compote de pommes.

Mélangez bien votre masse.

Remplissez un moule en silicone au 2/3 environ.

Déposez dessus un mini cube de ganache chocolat noir congelé. Enfoncez très légèrement.

Ajoutez une cs. de pâte par-dessus.

Enfournez vos petit volcans pour 15-20 minutes. En gonflant les petits cakes vont s’ouvrir et laisser le chocolat noir sortir.

Sortez les volcans du four et démoulez-les pour les laisser refroidir sur une voilette.

Servez avec des framboises. J’y ai ajouté des petits cœurs en pâte chocolat et des petits cœurs en gelée de framboises (réalisés simplement avec du jus de framboises, de la compote de pommes et de l’agar-agar) <3.

 

P1070601

Kanelbullar (petits pains suédois à la cannelle)

Kanelbullar2

Outre la cuisine, j’aime également beaucoup la lecture. J’ai des goûts littéraires variés et j’apprécie autant les auteurs français classiques que les romans policiers à suspens traduits… en ce moment, je lis la série de livres de Camilla Läckberg, auteure suédoise. J’aime beaucoup ses intrigues. Vous allez me demander « quel lien avec cette recette ? » J’y viens ! Dans les récits de Camilla Läckberg, lorsque les protagonistes ont un coup de blues, ils se retrouvent devant une tasse de thé fumante (j’adhère) et dégustent des petits pains à la cannelle. En fin de semaine dernière, j’ai eu un coup de baisse de moral, l’automne s’est installé, alors je n’ai eu qu’une envie : m’asseoir devant une tasse de thé brûlant et de croquer dans un petit pain à la cannelle. Voici la recette de ces petits délices. Comme je n’aime pas qu’ils soient trop sucrés, je ne fais aucun glaçage dessus à l’américaine (type Cinnamon rolls) et la recette reste peu sucrée. A vous de doser le sucre selon vos goûts ! 😉

 Kanelbullar

Ingrédients :

  • 36 gr. de beurre doux.
  • 1 œuf entier.
  • 10 gr. de levure fraîche de boulangerie.
  • 100 gr. de lait demi-écrémé.
  • 10 gr. de crème liquide demi-grasse.
  • 160 gr. de farine blanche.
  • 90 gr. de farine mi-blanche.
  • 1 pincée de sel.
  • 20 gr. de sucre cassonade fin.
  • 2 cs. de beurre doux fondu.
  • 2 cs. de sucre cassonade.
  • 5 cs. de cannelle en poudre.
  • 1 cs. de clou de girofle en poudre.

 

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de repos : première levée = 1 heure; temps au réfrigérateur = 30 minutes et seconde levée = 30 minutes.

Temps de cuisson : 20 à 25 minutes à four chaud.

 

 

Réchauffez légèrement le lait et la crème, pas à une température supérieure à 40°C.

Émiettez la levure dans le bol du pétrin et versez par-dessus le lait et la crème tiédis.

Brassez pour dissoudre la levure.

Ajoutez dans le bol du pétrin, l’œuf entier battu en omelette.

Mélangez bien à l’aide du pétrin.

Ajoutez en deux fois les farines, le sucre et le sel. Laissez le pétrin tourner à vitesse lente au moins 6 minutes pour que la pâte soit homogène et tous les ingrédients bien intégrés.

Ajoutez le beurre en parcelles. Continuez de pétrir la pâte pendant 5 minutes.

Placez le bol du pétrin dans un endroit sec et tempéré. Recouvrez d’un torchon propre et laissez pousser la boule de pâte pendant 1 heure. Elle va doubler de volume.

Après la première pousse, malaxer la pâte, filmer la boule et placez au frais durant 30 minutes pour que la pâte soit plus simple à travailler.

Préparez un moule à cake rectangle en silicone ou beurrer votre moule s’il n’est pas en silicone.

Farinez le plan de travail. Sortez la pâte du frigo et étalez la pâte pour former un grand rectangle.

Dans un bol, faites fondre les 2 cs. de beurre au micro-ondes.

Badigeonner le rectangle de pâte du beurre fondu à l’aide d’un pinceau en silicone.

Répartissez dessus en saupoudrant le sucre cassonade, la cannelle, et le clou de girofle. Ajustez la quantité de sucre à ce moment-là, si vous être plus bec sucré 😉

Roulez le rectangle saupoudré dans la longueur. Coupez le cylindre en tranches de 2cm et disposez les « rondelles » à plat sur la plaque du four recouverte de papier cuisson.

Laissez à nouveau gonfler pendant 30 minutes.

Badigeonnez au pinceau un peu de lait sur chaque petit pain, saupoudrez rapidement de cannelle en poudre et éventuellement de sucre cassonade.

Enfournez à 180°C durant 20-25 minutes. Sortez du four et laissez refroidir sur une voilette.

Brioche curly aux pépites de chocolat noir

brioche curly choco4

Le dimanche matin, j’aime faire la grasse matinée et, une fois levée, déguster un brunch avec du bon pain frais et des viennoiseries. J’aime la tresse au beurre et la brioche. L’idée de cuire une belle brioche me trottait donc dans la tête depuis quelques semaines. Pour le parfum de la brioche, pas de suspense, le chocolat noir s’est imposé rapidement, compte tenu des goûts de mon époux… et des miens ! Puis, lorsque j’ai vu la recette de brioche à la noix de coco de La ligne gourmande, j’ai immédiatement adoré sa présentation pleine de punch, de sorte que j’ai repris son idée de minis roulés plutôt que de faire une grosse broche roulée ronde. Il ne restait plus qu’à la préparer !

En plus, mes envies de brunch coïncident parfaitement avec le concours « Dis-moi comment tu brunches » de Petite Cuillère  et Charentaises !

Dis-moi_comment_tu_brunches

 

Ingrédients :

  • 36 gr. de beurre doux.
  • 1 œuf entier.
  • 10 gr. de levure fraîche de boulangerie.
  • 100 gr. de lait demi-écrémé.
  • 10 gr. de crème liquide demi-grasse.
  • 180 gr. de farine blanche.
  • 70 gr. de farine mi-blanche.
  • 1 pincée de sel.
  • 20 gr. de sucre cassonade fin.
  • 45 gr. de chocolat noir (type Nestlé dessert Corsé)

 

brioche curly choco5

 

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de repos : première levée = 1 heure; temps au réfrigérateur = 30 minutes et seconde levée = 1 heure.

Temps de cuisson : 25 minutes à four chaud.

 

 

Réchauffez légèrement le lait et la crème, pas à une température supérieure à 40°C.

Émiettez la levure dans le bol du pétrin et versez par-dessus le lait et la crème tiédis.

Brassez pour dissoudre la levure.

Ajoutez dans le bol du pétrin, l’œuf entier battu en omelette.

Mélangez bien à l’aide du pétrin.

Ajoutez en deux fois les farines, le sucre et le sel. Laissez le pétrin tourner à vitesse lente au moins 6 minutes pour que la pâte soit homogène et tous les ingrédients bien intégrés.

Ajoutez le beurre en parcelles. Continuez de pétrir la pâte pendant 5 minutes.

Placez le bol du pétrin dans un endroit sec et tempéré. Recouvrez d’un torchon propre et laissez pousser la boule de pâte pendant 1 heure. Elle va doubler de volume.

Après la première pousse, malaxer la pâte, filmer la boule et placez au frais durant 30 minutes pour que la pâte soit plus simple à travailler.

Préparez un moule à cake rectangle en silicone ou beurrer votre moule s’il n’est pas en silicone.

Farinez le plan de travail. Sortez la pâte du frigo et séparez-la en 9 pâtons.

Étalez chaque pâton l’un après l’autre en longueur. Râpez grossièrement (ou coupez en petits morceaux) du chocolat noir (5 gr. par pâton donc 1 carré de Nestlé Dessert Corsé) sur la pâte étalée.

Roulez dans la longueur. Réservez. Répétez l’opération avec chaque pâton.

Une fois tous les pâtons étalés>chocolatés>roulés, coupez-les en deux dans la largeur, au milieu. Rangez-les verticalement dans le moule, côté coupé vers le bas.

Laissez gonfler à nouveau durant une heure.

Badigeonnez au pinceau un peu de lait sur la brioche et enfournez à 180°C durant 25 minutes.

Laissez refroidir, démoulez et régalez-vous !

 

brioche curly chocobrioche curly choco3

 

 

Déclinaisons salées de la tarte Tatin

tatinpdt

La tarte Tatin aux pommes de terre

Ingrédients :

  • 5 grosses pommes de terre à gratin.
  • 2 cuillères de crème fraîche épaisse.
  • 100 gr. de gruyère.
  • Poivre
  • Noix de muscade
  • Pâte à la farine d’épeautre déjà abaissée.

Temps de préparation : 25 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes, puis 40 minutes.

Cuisez les pommes de terre avec leur peau dans l’eau bouillante durant 20 minutes. Égouttez-les et laissez-les refroidir.
Épluchez les pommes de terre et coupez-les en fines rondelles.
Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle et faites revenir rapidement les pommes de terre afin qu’elles soient dorées.

Préchauffez le four à 190°C.
Disposez les fines tranches de pomme de terre au fond du moule en silicone, en les superposant légèrement.
Poivrez et saupoudrez de noix de muscade râpée, et répartissez une cuillère de crème fraîche.
Découpez de très fines tranches de gruyère et parsemez-en les pommes de terre.
Répétez l’opération (pommes de terre, poivre, muscade et crème et gruyère).
Recouvrez avec la pâte à l’épeautre abaissée en rentrant les bords le long du moule.

Cuisez 40 minutes à 180°C, baissez le four à 100°C les 10 dernières minutes et couvrez la pâte de papier alu si nécessaire.

Retournez le moule sur un plat et servez chaud.

tatinpdt2

tatintomate

Les tartelettes Tatin aux tomates

Ingrédients : (pour 6 petites tartelettes)

  • 3 grosses tomates.
  • 3 cuillères de crème fraîche épaisse.
  • Poivre.
  • Herbes de Provence.
  • Pâte à la farine d’épeautre déjà abaissée.

Temps de préparation : 10 minutes.

Temps de cuisson : 40 minutes.

Ôtez le pédoncule des tomates.Coupez-les en deux puis coupez chaque moitié en lamelles.
Épluchez les pommes de terre et coupez-les en fines rondelles.
Déposez les moitiés de tomate découpées dans des demi-sphères en silicone, côté bombé au fond du moule.

Poivrez, saupoudrez d’herbes de Provence et déposez un peu de  crème.

Découpez six cercles, de diamètre un peu plus grand que les sphères, dans la pâte abaissée.

Déposez les six disques de pâte sur les tomates, en rentrant les bords le long du moule.

Enfournez pour 40 minutes à 180°C dans le four préchauffé. Baissez la chaleur du four à 100°C les 10 dernières minutes.

Démoulez et servez chaud ou froid selon vos préférences !

tatintomate2

Gâteau Bergamote Citron & Orange

Gâteau BCO tranches

La recette du jour pourrait « presque » être considérée comme un « alicament », avec ses trois agrumes : bergamote, citron jaune et orange blonde…

Prenez la bergamote qui serait, selon une étude publiée par des scientifiques de l’Université de Calabre (ITA), un excellent allié contre le cholestérol. Les scientifiques ont en effet trouvé que ce fruit méditerranéen très odorant contenait des enzymes capables d’attaquer les protéines présentes dans l’organisme et responsables des maladies cardiovasculaires mais qui ne font pas que réduire le LDL (ou « mauvais » cholestérol), ces enzymes seraient aussi capables d’augmenter le taux de HDL (« bon » cholestérol) …

(en l’occurrence il s’agit dans cette recette uniquement d’arôme naturel de bergamote, dès lors que cet agrume est difficile à trouver et que la saison est terminée …)

Ajoutez le cocktail de vitamines B1, B9, C, P, la provitamine A, ainsi qu’une petite quantité de vitamine E contenues dans le citron et l’orange

Tenez compte de l’effet positif des jolies couleurs de ce gâteau et du réconfort que nous procure le fait de s’accorder une petite douceur, surtout si l’on sait qu’elle est plutôt saine (pas de beurre, pas de crème et du sucre avec modération) et faite maison …

Mélangez avec quelques ingrédients listés ci-dessous …

Patientez pendant que votre gâteau passe au four en dégageant de délicates odeurs …

Vous tenez la recette bonne humeur du jour ! 🙂

Gâteau BCO

Ingrédients :

Pour le cœur crème :

  • 3 dl. de lait.
  • 1/2 cc. de graines de vanille bourbon.
  • 2 cs. bombées de sucre.
  • 2 cs. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 1 œuf.
  • 1 cc. d’arôme naturel de bergamote.
  • 1 sachet de thé fin Earl Grey.

Pour le gâteau :

  • 180 gr. de farine.
  • 45 gr. de poudre d’amandes.
  • 40 gr. de poudre de noisettes.
  • 100 gr. de sucre cassonade fin.
  • 1 pincée de sel.
  • 4 œufs.
  • 10 cl. d’huile d’olive parfumée orange ou tournesol, voire noisettes.
  • 1/2 orange blonde BIO fraîche.
  • 1/2 citron jaune BIO frais.
  • 1 sachet de levure chimique.

Pour le jus :

  • 1dl. de thé Earl Grey infusé de manière concentrée.
  • 2 cs. bombées de sucre glace.
  • 1/2 orange fraîche.
  • 1/2 citron frais.

 

Temps de préparation : 10 minutes + 10 minutes + 5 minutes.

Temps de cuisson : 2 minutes sur la plaque + 50 minutes au four.

Matériel : un fouet, une petite casserole, un bol, une jatte, un moule à manqué en silicone, un batteur électrique, une maryse, un zesteur (facultatif), une tasse et un cure-dent.

 

Préparez la crème bergamote (qui sera le cœur du gâteau, mais vous pouvez aussi utiliser cette recette pour préparer la crème comme accompagnement d’une tarte aux pommes, d’un fondant au chocolat, ou d’une salade de fruits) :

Mélangez au fouet 2,5 dl de lait, la vanille bourbon et le sucre.

Délayez la fécule dans le reste de lait et ajoutez au mélange.

Incorporez l’œuf, puis l’arôme naturel de bergamote.

Incisez le sachet de thé et prélevez 1cc. de thé très fin. Ajoutez au mélange.

Fouettez bien.

Portez à ébullition sur feu moyen, sans cesser de remuer.

Dès que la masse épaissit, retirez du feu, remuez encore durant 2 minutes.

Il est possible que votre crème commence à faire des grumeaux au moment où elle épaissit, en raison du pouvoir liant de l’œuf. Pas de panique, il suffit de mélanger vivement votre crème hors du feu et ces grumeaux disparaîtront facilement. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez filtrez votre crème avant de la réserver.

Placez dans un bol, filmez au contact et réservez au frais.

Gâteau BCO prépa crème bergamote

Préparez le gâteau :

Préchauffez le four à 180°.

Battez les jaunes d’œufs et le sucre ensemble jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez ensuite l’huile et battez de nouveau.

Ajoutez le zeste et le jus des 1/2 citron et orange.

Gâteau BCO zeste

Incorporez la farine, la levure et les poudres d’amandes et de noisettes en pluie sur le mélange oeufs-sucre-huile.

Finissez en incorporant délicatement les blancs battus en neige avec une pincée de sel.

Mettez la moitié de la pâte dans le moule en silicone. Déposez délicatement la crème bergamote avec une cuillère en formant une couronne à 2 cm. du bord du moule, de 4 cm. de large environ.

Répartissez au-dessus tout doucement le reste de la préparation, en commençant par l’extérieur du cercle. Évitez de « couler » votre pâte trop vite sinon vous allez « chasser » la crème de bergamote mise en place en forme de couronne.

Enfournez 50 minutes environ. Vérifiez la cuisson en piquant le gâteau avec un cure-dent.

Sortez du four et laissez refroidir 5 minutes.

Démoulez et laissez refroidir le gâteau sur une grille.

Jus :

Pendant que vous laissez refroidir le gâteau avant de le démouler, préparez le jus de thé argumes en mélangeant le thé Earl Grey chaud infusé dans une tasse, le reste des jus de citron et orange et le sucre. Il faut que le sucre se dissolve complètement.

Une fois que le gâteau est démoulé mais est encore chaud, piquez-le jusqu’à mi-hauteur avec un cure-dent et versez le jus sucré par-dessus avec une cuillère. Arrosez jusqu’à ce que le gâteau n’absorbe plus le jus. Je n’ai pas mis l’entier du jus sucré que j’avais préparé.

Vous pouvez mettre le solde de votre jus sucré dans une bouteille et remplir d’eau fraîche, puis placez la bouteille au réfrigérateur, cela vous fera un thé glacé original.

Décorez votre gâteau avec le reste des zestes d’orange et de citron.

Gâteau BCO entier

Gâteau BCO tranche gros plan

Entremets spéculoos cacao poires

Entremets anniv SCP6

HAPPY BIRTHDAY
mon petit mari !!!

Pour son anniversaire, mon mari m’a laissé carte blanche pour lui pâtisser son gâteau. J’ai ainsi pioché dans les saveurs que je sais qu’il aime. C’est donc une recette qui devait contenir une forte dose de cacao… Pour changer j’ai eu envie de faire un fond à base de spéculoos, mais sans beurre. Avec les beaux jours qui reviennent je voulais aussi faire quelque chose de frais, j’ai donc ajouté la saveur poire, en incorporant des morceaux entiers, une mousse et un gélifié.

 

Aujourd’hui c’est également l’anniversaire d’une collègue : Marie cette recette est sans gluten ! 🙂 (pour autant que l’on utilise des spéculoos sans gluten ou d’autres biscuits sans gluten).

 

Dacquoise aux spéculoos :

  • 70 gr. de blancs d’œuf.
  • 20 gr. de sucre semoule.
  • 45 gr. de sucre glace.
  • 115 gr. de biscuits spéculoos.
  • 10 gr. de fécule de maïs (Maïzena).

Temps de préparation : 8 minutes.

Temps de cuisson : 12 à 15 minutes.

Temps de repos : 30 minutes.

Matériel : deux jattes, un batteur électrique, un pilon, une maryse, un pinceau silicone, du papier sulfurisé, un cercle à pâtisserie, une plaque, un plat de service.

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Réduisez vos biscuits spéculoos en poudre fine à l’aide d’un pilon.

Montez les blancs en meringue en y incorporant petit à petit le sucre semoule.

Mélangez dans un second récipient le sucre glace, la poudre de spéculoos et la fécule.

Mélangez alors les 2 appareils délicatement à la spatule.

Tapissez le fond du moule de papier sulfurisé et huiler le tour à l’aide du pinceau en silicone.

Versez l’appareil à dacquoise et cuire 12 à 15 min à 180°C.

Sortez du four et laisser refroidir.

Nettoyer le cercle à pâtisserie. Déposez la dacquoise spéculoos dans un plat de service et remettez le cercle autour.

 

Mousse mascarpone cacao :

  • 380 gr. de mascarpone allégé.
  • 3 œufs.
  • 42 gr. de sucre cristallisé.
  • 3 cs. rases de cacao en poudre non sucré.
  • 4 cs. + 2 cs. d’eau.
  • 2 cs. de sucre glace.
  • 8 gr. de feuilles de gélatine.

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de repos : 4 heures au moins au réfrigérateur.

Matériel : deux jattes, un batteur électrique, un bol, une maryse, un cercle à entremets, un plat de service, une petite casserole.

 

Mettez les feuilles de gélatine à ramollir dans un bol d’eau froide.

Séparez les blancs des jaunes.

Fouettez le sucre avec les jaunes d’œuf au batteur électrique jusqu’à ce qu’ils blanchissent.

Ajoutez le cacao. Mélangez bien.

Ajoutez le mascarpone et fouettez toujours au batteur pendant 4 minutes. Réservez.

Montez les blancs en neige avec le sucre glace en meringue italienne : faites un sirop avec l’eau et le sucre. Une fois à 110°C, commencez à fouetter les blancs d’œuf à vitesse importante. Une fois le sirop à 117°C, ralentissez la vitesse de votre batteur et incorporez le sirop en filet puis augmentez de nouveau et poursuivez jusqu’à refroidissement de la meringue. Réservez-la.

Essorez la gélatine et faites-la fondre avec 2 cs. d’eau chauffée mais hors du feu.

Versez une cuillère à soupe de la crème au mascarpone dans la gélatine fondue pour mettre à température la gélatine et ajoutez ce mélange dans la crème au mascarpone.

Mélangez convenablement avant d’incorporer délicatement la meringue italienne.

Versez cette mousse sur la dacquoise aux spéculoos bien refroidie.

 

Mousse à la poire :

  • 110 gr. de purée de poires.
  • 1 grosse poire fraîche.
  • 1 cc. de sucre cassonade.
  • 80 gr. de crème fraîche liquide entière.
  • 2 feuilles de gélatine (8 gr.)
  • 25 gr. de sucre glace.
  • 2 cs. d’eau.

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de repos : 2 heures au moins au réfrigérateur.

Matériel : deux jattes, un batteur électrique, un bol, une maryse, un cercle à entremets, une petite casserole, une petite poêle.

La veille :

Placez la crème liquide entière et la jatte dans laquelle vous allez battre la crème au frais durant une nuit.

Le jour de la préparation :

Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide pour les réhydrater.

Épluchez la poire, ôtez le tronc et coupez des huitièmes dans le sens de la hauteur.

Dans une poêle, disposez les poires, saupoudrez de sucre cassonade et arrosez d’eau jusqu’à mi-hauteur des poires. Cuisez et caramélisez les morceaux de poires qui doivent rester fermes mais fondants. Réservez.

Dans une casserole, faites chauffer à feu doux 2 cs. d’eau avec le sucre, jusqu’à ce que le sucre soit entièrement fondu.

Ôtez du feu puis ajoutez la gélatine bien égouttée.

Versez la gélatine fondue dans la purée de poires et bien mélangez.

Montez la crème fraîche en chantilly souple puis ajoutez-la délicatement à la purée de fruits bien rafraîchie.

Sortez l’entremets du frigo. Disposez les morceaux de poires en cercle sur la mousse cacao.

Versez ensuite la mousse dans le cercle à entremets, sur la mousse mascarpone cacao et les poires. Il est possible que les poires dépassent un peu, ce n’est pas grave car il y a encore la couche de gélifié par-dessus.

Entreposez au congélateur pour 2 heures au moins.

 

Gélifié poire :

    • 400 ml de coulis de poires (astuce « gain de temps » : vous pouvez utiliser le nectar de poires frais Andros si vous n’avez pas le temps de cuire et mixer vos poires fraîches)
    • 4 cc. de sucre glace.
    • 2 feuilles de gélatine (8 gr.).

Temps de préparation : 10 minutes.

Temps de repos : 4 heures au moins au réfrigérateur.

Matériel : un mixeur, un bol, une maryse, une petite casserole.

 

Plongez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide durant 5 minutes au moins, pour qu’elles ramollissent.

Mixez les poires (env. 300 gr.) avec leur jus afin d’obtenir 400 ml de coulis.

Portez le coulis à ébullition avec le sucre, retirez de la plaque.

Incorporez la gélatine. Mélangez bien, il faut que la gélatine soit entièrement dissoute.

Laissez tiédir quelques dizaines de minutes.

Sortez l’entremets du réfrigérateur.

Coulez le gélifié sur la mousse poire.

Si nécessaire, lissez bien à l’aide d’une spatule.

Placez au réfrigérateur au moins 2 heures, de préférence la nuit entière.

 

Au moment de servir :

Retirez le cercle en passant la lame d’un couteau entre le bord de l’entremets et le cercle.

Décorez à votre convenance (poudre de spéculoos, cacao, morceaux de poire ou trait de coulis de chocolat) et servez !

Entremets anniv SCP

Entremets anniv SCP5

Entremets anniv SCP3

Entremets anniv SCP4

 

 

 

Petits pots de crème au chocolat

crème choco 2

Attention ! Recette ultra gourmande, forte en chocolat !

Mon mari adore le chocolat noir et il raffole des petits pots de crème au chocolat façon La Laitière® ou Bonne Maman®. Alors je m’y suis essayée… apparemment avec succès puisque dorénavant il ne veut plus acheter de pots de crème dans le commerce ! Comme ces crèmes ne contiennent que des produits naturels, sans conservateurs, gommes, additifs, sels etc., cela me convient parfaitement.

Ingrédients :

  • 4 petits jaunes d’œuf.
  • 10 cl. de crème liquide.
  • 15 cl. de lait demi-écrémé.
  • 32 gr. de sucre cassonade fin.
  • 2 cs. rases de cacao en poudre non sucré.
  • 15 gr. environ de copeaux de chocolat noir (que vous pouvez faire facilement en passant un couteau à éplucher sur le dos d’une plaque de chocolat noir 72% bien froide).

Préparation : 6 minutes.

Temps de cuisson : 75 minutes.

Temps de repos : 1 heure puis une nuit au réfrigérateur.

Matériel : une jatte, un plat allant au four, trois petits pots en céramique ou en verre, un pot doseur, une spatule.

 

– Dans la jatte, fouettez les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange « blanchisse ».

– Ajoutez le cacao en poudre. Mélangez.

– Mesurez le lait et la crème dans un pot doseur.

– Ajoutez petit à petit le mélange lait et crème en versant en filet le long de la paroi de la jatte. Remuez très doucement, votre mélange ne doit surtout pas mousser.

– Placez les copeaux de chocolat dans le fond des pots.

– Versez l’appareil dans les petits pots. Il est possible que les copeaux de chocolat remontent à la surface, ce n’est pas grave.

– Réservez au frais pendant 1 heure (de préférence, mais si vous n’avez pas le temps, vous pouvez supprimer cette étape).

– Préchauffez votre four à 120°C.

– Posez les pots dans le plat supportant la chaleur du four.

– Remplissez le plat d’eau bouillante jusqu’au 3/4 de la hauteur des pots pour cuire les crèmes au bain-marie.

– Posez délicatement le plat dans le four.

– Baissez la température à 110°C et laissez cuire durant 75 minutes. La durée de la cuisson dépend beaucoup des pots utilisés, il faut surveiller. Ces pots en verre permettent une cuisson plus rapide que mes pots en céramique.

– Sortez les crèmes du four. La crème doit être juste prise, mais pas ferme.

– Laissez reposer à température ambiante durant une heure avant de les placer au réfrigérateur pour une nuit.

crème choco 3

 

crème choco 5

 

Crème brûlée de la garrigue

Crème brûlée 1

Avec le printemps, le soleil refait son apparition… il ne manque que quelques saveurs dans nos assiettes pour se croire dans le Sud… cette crème brûlée parfumée lavande et romarin vous y emmène, le temps d’un dessert gourmand !

Avis aux mamans gourmandes et lectrices de mes petites proses culinaires, c’est une recette ultra rapide, seule la cuisson demande du temps (c’est une recette du sud, on prend son temps…), mais vous pouvez vous occuper pendant ce temps, pas besoin d’être derrière le four !

Ingrédients :

  • 3 jaunes d’œuf.
  • 4 gouttes d’huile essentielle de lavande officinale.
  • 12 cl. de crème liquide.
  • 10 cl. de lait demi-écrémé.
  • 30 gr. + 3 cc. de sucre cassonade fin.
  • 1 tige de romarin frais.

Préparation : 5 minutes.

Temps de cuisson : 50 minutes.

Temps de repos : 4 heures minimum; une nuit entière c’est préférable, pour que les saveurs se développent…

Matériel : une jatte, un plat allant au four, deux ramequins bas, un fouet, un petit chalumeau.

 

– Préchauffez votre four à 110°C.

– Dans la jatte, fouettez les jaunes d’œuf avec les 60 gr. de sucre jusqu’à ce que le mélange « blanchisse ».

– Ajoutez les gouttes d’huile essentielle. Mélangez.

– Ajoutez la crème, puis le lait en versant en filet. Remuez doucement, votre mélange ne doit pas mousser.

– Versez dans des ramequins bas (la quantité indiquée ci-dessus correspond à deux ramequins).

– Ciselez finement les brins de romarin et parsemez-les sur les crèmes.

– Posez les ramequins dans le plat supportant la chaleur du four.

– Remplissez le plat d’eau chaude jusqu’au 2/3 de la hauteur des ramequins pour cuire les crèmes au bain-marie.

– Posez délicatement le plat dans le four.

– Baissez la température à 100°C et laissez cuire durant 50 minutes.

– Sortez les crèmes du four. La crème doit être juste prise, mais pas ferme.

– Laissez reposer à température ambiante avant de placer au réfrigérateur pour 4 heures au moins.

– Juste avant de servir, saupoudrez de 3 cc. de sucre et passez sous la flamme du chalumeau pour former une croûte caramélisée. Si vous n’avez pas de chalumeau, placez vos crèmes saupoudrées de sucre sous le grill très chaud de votre four, pendant 4 minutes.

Régalez-vous !

crème brûlée 2

crème brûlée 4

crème brûlée 3

Moelleux Forêt Tropicale

forêt tropicale I

De la traditionnelle Forêt Noire, l’idée m’est venue de mélanger les baies de nos bois avec les fruits des forêts tropicales, en particulier la mangue que j’adore ! Il en résulte ce moelleux aux baies des bois (myrtilles, framboises, mûres) fourré et surmonté d’une ganache ivoire à la mangue, terminé par un miroir à la mangue, décoré par le mariage de beaux filets de mangue fraîche et de baies… J’ai donc baptisé ce gâteau une « Forêt tropicale » !

Temps de préparation: 60 minutes.

Temps de repos : 4 heures minimum, de préférence, une nuit.

Temps de cuisson : 70 minutes au four et 4 minutes env. sur la plaque.

Moelleux aux baies des bois :

  • 150 g de beurre mou.
  • 140 g de sucre cristallisé.
  • 1 pincée de sel.
  • 4 œufs.
  • 200 g de farine blanche.
  • 1 cc. de poudre à lever.
  • 130 g de myrtilles.
  • 130 gr. de mûres.
  • 140 gr. de framboises.

Matériel : deux jattes, un fouet, un moule à gâteau, une grille à pâtisserie.

– Préchauffez le four à 180°C en position chaleur tournante.

– Mettez le beurre dans un grand bol, incorporez au fouet le sucre et le sel.

– Incorporez les œufs un par un, travaillez jusqu’à ce que l’appareil blanchisse.

– Dans une autre jatte, mélangez farine, poudre à lever et les trois sortes de baies.

– Incorporez le second mélange à la masse beurre-oeufs-sucre avec une spatule.

– Répartissez la pâte dans le moule.

– Enfournez pour 65 minutes dans la moitié inférieure du four préchauffé à 180° C. Vérifiez la cuisson à l’aide d’un cure-dent ou de la pointe d’un couteau qui doit ressortir sèche (évtl. tachée de baies mais sans pâte collante dessus).

– Sortez le moelleux du four, laissez tiédir un peu, démoulez sur une grille, laissez refroidir au moins 1 heure.

Ganache mangue :

  • 200 gr. de chocolat ivoire
  • 100 gr. de crème fleurette entière BIO
  • 100 gr. de mangue fraîche

– Épluchez la mangue, prélevez la chaire et mixez pour obtenir de la pulpe.

– Faites fondre le chocolat au bain-marie. Réservez.

– Portez la crème à ébullition. Versez-la en trois fois sur le chocolat ivoire. Émulsionnez bien pour que le mélange soit lisse et homogène.

– Ajoutez la pulpe de mangue et mélangez bien, sans incorporer d’air dans la ganache.

– Réservez à température ambiante.

– Découpez le moelleux aux baies des bois en deux horizontalement.

– Garnissez le moelleux de ganache. Reposez la partie supérieure.

– Étalez le reste de ganache sur le dessus du moelleux.

– Laissez reposer au réfrigérateur pendant 2 heures.

Miroir mangue :

  • 80 gr. mangue.
  • 1 trait de jus de citron vert.
  • 1 cc. de sucre glace.
  • 1 poignées de baies des bois.
  • 1/2 feuille de gélatine (1 gr.).

– Plongez la demi feuille de gélatine dans un bol d’eau froide durant 5 minutes au moins, pour qu’elle ramollisse.

– Épluchez la mangue. Découpez de beaux filets dans la chair et réservez-les au frais. Mixez le reste de chair avec son jus et le jus de citron afin d’obtenir un coulis. Il vous faut environ 100 ml. de coulis.

– Portez le coulis à ébullition avec le sucre, retirez de la plaque. Incorporez la gélatine. Mélangez bien, il faut que la gélatine soit entièrement dissoute.

– Laissez tiédir quelques minutes.

– Sortez le moelleux du réfrigérateur.

– Coulez le miroir sur la ganache mangue supérieure.

– Lissez bien à l’aide d’une spatule.

– Placez au frais quelques minutes.

– Avant que le miroir soit pris, décorez avec les filets de mangue fraîche réservés et des baies des bois.

– Remettez au réfrigérateur au moins 2 heures, de préférence la nuit entière.

Avant de servir vous pouvez décorer de quelques copeaux de chocolat ivoire.

forêt tropicale V

forêt tropicale II

forêt tropciale III

Dacquoise framboises citron

Image

Un entremets aérien, fondant et croquant à la fois, aux saveurs fraîches des fruits et de belles couleurs 100% naturelles

Vous pouvez réaliser ce joli dessert par étapes, en commençant l’avant-veille, car il faut bien laisser reposer au réfrigérateur chaque couche avant de verser la suivante.

Dacquoise :

  • 3 blancs d’œufs.
  • 1 pincée de sel.
  • 15 gr. de sucre cassonade fin.
  • 100 gr. de noisettes moulues.
  • 70 gr. de sucre glace.
  • 1 poignée de noisettes sans coquille (env. 8 noisettes).

Préparation : 10 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes.

Matériel : un cercle à pâtisserie en inox ou, à défaut, un moule à charnière rond de 24 cm de diamètre, un batteur électrique, une maryse, une natte à pâtisserie en silicone ou, à défaut, du papier sulfurisé, un plat de service.

– Préchauffez votre four à 180° C.

– Montez les blancs en neige assez ferme avec le sucre et une pointe de sel.

– Mélangez le sucre glace et les noisettes moulues. Incorporez ce mélange aux blancs en neige, à l’aide d’une spatule.

– Posez la natte à pâtisserie sur la plaque du four et déposez le cercle à pâtisserie dessus (ou le cercle du moule à charnière sans fond). Versez la pâte dans le cercle. Égalisez avec la maryse.

– Déposez les noisettes préalablement grossièrement concassées sur votre pâte.

– Enfournez pour 20 minutes. Le dessus doit être doré.

– Laissez refroidir 5 minutes, puis retirez le cercle et décollez la dacquoise de la natte.

– Déposez la dacquoise sur un plat de service.

Gelée de framboises :

  • 300 gr. de framboises fraîches.
  • 30 gr. de sucre cristallisé.
  • 2 feuilles de gélatine.
  • 150 gr. de framboises fraîches.

Préparation : 15 minutes.

Temps de repos : dans l’idéal, 1 nuit au réfrigérateur, mais au moins 2 heures.

Matériel : une casserole, un bol, un fouet, un mixeur (ou blender), une passoire fine, un cercle à pâtisserie.

Astuce si vous n’avez pas de cercle à pâtisserie en inox : à ce stade, le cercle du moule à charnière n’est pas très adéquat (le liquide peut couler au-dessous…). Vous pouvez donc fabriquer un cercle « maison »!. Achetez un range-document en plastique semi-rigide. Coupez des bandes de 10 cm de haut et agrafez ou scotchez-les afin de fabriquer une longue bande. Nettoyez soigneusement à l’eau et au savon-vaisselle. Séchez. Vous pourrez ensuite placer ce cercle autour de votre gâteau en réglant la longueur et en scotchant pour le fermer.

– Placez les feuilles de gélatine dans le bol et couvrir d’eau froide. Laissez tremper au moins 5 minutes.

– Mixer les framboises et les passez dans la passoire fine afin d’ôter les grains. Si vous être pressés, vous pouvez utiliser des purées de fruits framboises sans sucre ajouté.

– Versez la pulpe de framboises dans la casserole et ajoutez le sucre. Mélangez et faites chauffer.

– Une fois la pulpe sucrée chaude, retirez la casserole du feu.

– Essorez les feuilles de gélatine dans la main et ajoutez-les une à une à la pulpe chaude mais non bouillante. C’est très important, sinon la gélatine perd son pouvoir gélifiant. Mélangez bien pour que la gélatine soit bien dissoute et intégrée à la pulpe.

– Laissez tiédir quelques minutes, en remuant de temps en temps.

– Placez le cercle à pâtisserie autour de la dacquoise (ou votre cercle en plastique « maison »).

– Coulez la pulpe sur le biscuit dacquoise.

– Placez des framboises entières sur le pourtour intérieur du cercle et faire un second cercle plus petit, environ à mi-rayon.

– Faites prendre au réfrigérateur toute une nuit.

Mousse citron :

  • 4 oeufs.
  • 2 citrons BIO.
  • 100 gr. de sucre cassonade fin.
  • 100 gr. de beurre.
  • 3 feuilles de gélatine.
  • 25 cl. de crème liquide demi-écrémée.
  • 1 sachet de soutien-crème.

Préparation : 20 minutes.

Temps de repos : une heure au moins au réfrigérateur.

Matériel : deux casseroles, un bol, un batteur électrique, une maryse, un fouet.

– Placez la crème et le récipient dans le quel vous allez fouetter au réfrigérateur la nuit précédente.

– Plongez des feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide et laissez tremper au moins 5 minutes.

– Faites fondre le beurre dans une casserole à feu doux.

– Ajoutez le sucre, le jus d’un citron et les zestes des deux citrons, mélangez.

– Retirez la casserole du feu et ajoutez les œufs battus en omelette.

– Remettez sur le feu et laissez cuire à feu doux et fouettant jusqu’à ce que le mélange épaississe. Retirez du feu et réservez.

– Dans une petite casserole chauffez le jus du second citron.

– Essorez les feuilles de gélatine entre vos mains et incorporez-les une à une, hors du feu, au jus de citron chauffé mais non bouillant.

– Remuez bien jusqu’à ce que la gélatine soit totalement fondue et versez ce mélange sur la crème citron réservée. Mélangez bien.

– Laissez tiédir.

– Montez la crème liquide bien froide en crème fouettée au batteur électrique, en incorporant à mi-parcours la poudre  de soutien. Votre crème fouettée doit être bien ferme mais pas trop battue.

– Une fois le mélange citron bien refroidi, incorporez-le délicatement à la crème fouettée à l’aide d’une maryse.

ATTENTION ! votre mélange citron doit être bien refroidi! Si vous êtes trop pressés (comme moi), la différence de température va entraîner l’apparition de paillettes et votre mousse aura un aspect granuleux …

– Coulez la mousse citron sur la gelée framboises et les framboises entières.

– Placez au réfrigérateur au moins une heure et le temps que vous prépariez la crème citron.

Crème citron :

  • 2 oeufs.
  • 1 citron BIO.
  • 4 gouttes d’huile essentielle de citron.
  • 80 gr. de sucre glace.
  • 50 gr. de beurre.

Préparation : 10 minutes.

Temps de repos : une nuit au réfrigérateur, mais au moins 4 heures.

Matériel : une casserole, un bol, un fouet.

– Faites fondre le beurre dans une casserole à feu doux.

– Ajoutez le sucre glace, le jus du citron et le zeste, mélangez et portez à ébullition.

– Retirez la casserole du feu et ajoutez les deux œufs battus en omelette.

– Remettez sur le feu et laissez cuire à feu doux et fouettant jusqu’à ce que le mélange épaississe et donne une crème.

– Ajoutez les gouttes d’huile essentielle.

– Laissez tiédir.

– Sortez l’entremets du réfrigérateur. Étalez la crème citron sur la mousse et lissez.

– Placez à nouveau au réfrigérateur une nuit entière.

Le lendemain :

– Décorez de framboises fraîches.

– Passez la lame d’un couteau entre l’entremets et le cercle. Retirez le cercle.

Savourez !

Image

Image

IMG_4877