Tarte Melba

Tarte Melba

Une tarte aux saveurs de l’été que vous pouvez continuer à faire en automne grâce aux fruits en conserve. L’avantage des fruits en conserve, c’est aussi que c’est plus rapide. Mais comme l’on trouve encore quelques pêches sur les étals, vous pouvez aussi bien encore utiliser des pêches fraîches… 😉

Tarte Melba2

Ingrédients pour la dacquoise noix de coco :

  • 70 gr. de blancs d’œuf.
  • 20 gr. de sucre semoule.
  • 35 gr. de sucre glace.
  • 90 gr. de noix de coco râpée.
  • 10 gr. de noisettes moulues.
  • 20 gr. d’amandes mondées moulues.
  • 10 gr. de fécule de maïs (Maïzena).

Temps de préparation : 8 minutes.

Temps de cuisson : 12 à 15 minutes.

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Montez les blancs en meringue par trop ferme en y incorporant petit à petit le sucre semoule.

Mélangez dans un second récipient le sucre glace, les amandes moulues, les noisettes et la noix de coco râpée, ainsi que la fécule.

Mélangez alors les 2 appareils délicatement à la spatule.

Versez la préparation dans un moule en silicone de 24 cm de diamètre et cuire 12 à 15 min à 180°C.

Sortez du four et laisser refroidir avant de démouler sur une voilette pour refroidir.

Préparez la mousseline vanille pendant que la dacquoise refroidit …

 

Ingrédients de la crème mousseline :

  • 250 gr. de lait entier.
  • 1 cc. bombée de poudre de vanille Bourbon.
  • 30 gr. de jaune d’oeuf.
  • 62 gr. de sucre cristallisé.
  • 25 gr. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 1 cs. d’eau de fleurs d’oranger.
  • 85 gr. de beurre pommade.

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de repos : environ 1 heure la crème pâtissière avant de la préparer en mousseline. Puis 30 minutes avant de l’utiliser pour le montage.

 

Mettez les grains de la gousse de vanille dans le lait et faites le bouillir.

Dans un saladier faites blanchir les jaunes d’œuf et le sucre.

Incorporez la fécule de maïs et mélangez. Ajoutez l’eau de fleur d’oranger et mélangez encore.

Hors du feu, donc dans votre jatte où se trouvent les œufs et le sucre, versez un tiers du lait bouillant sur le mélange en fouettant doucement.

Reversez le tout dans la casserole où se trouve le reste du lait vanillé et faites cuire jusqu’à ce que la crème s’épaississe.
Attention à ne pas faire brûler la crème et veillez à ce qu’elle n’attache pas au fond de la casserole.

Fouettez constamment et à feu doux.

Transvasez dans un récipient froid et filmez au contact. Laissez refroidir jusqu’à environ 30°C. (elle ne doit pas être trop froide, alors ne la placez pas au réfrigérateur).

Dans la cuve du robot, crémez le beurre pommade.

Prenez votre crème pâtissière (fouettez-la un peu) et versez-la en trois fois dans la cuve sur le beurre pommade.

Fouettez dans le robot jusqu’à ce que votre mousseline soit foisonnée et qu’elle ait la texture d’une mousse.

Mettez la au frais pendant 30 minutes.

Vous pouvez alors vous occuper des pêches.

 

Ingrédients pour la garniture :

  • 10 jolies demis-pêches en conserve, dans le jus (ou mieux, 5 belles pêches fraîches que vous cuisez et épluchez avant de les séparer en moitiés).
  • un soupçon de poudre d’or…
  • une poche à douille

Temps de préparation : 10 minutes.

Rincez les demis-pêches sous l’eau fraîche et séchez-les avec du papier absorbant.

Déposez la dacquoise sur un plat de service.

Etalez une belle couche de crème mousseline sur la dacquoise.

Dressez le reste de crème dans une poche à douille avec un embout cannelé.

Disposez les moitiés de pêche sur le fond et découpez des morceaux plus petits pour remplir les espaces.

Dressez par-dessus la crème mousseline généreusement.

Saupoudrez de poudre d’or une demi-sphère de pêche sur deux.

Réservez au frais avant de servir.

 

 

Baby Tropézienne

baby tropezienne 2

Après de longues semaines d’absence, me revoilà… 😉

Le titre de la recette du jour ne doit rien au hasard, car durant mon absence de la blogosphère culinaire, j’ai eu une jolie baby girl et je suis partie en vacances dans le Sud de la France. Mes sources d’inspiration étaient ainsi toutes trouvées pour ma rentrée culinaire ❤ 🙂

Recette pour 16 baby tropéziennes, en petites portions individuelles (ou 6 petites et une moyenne comme je l’ai fait), c’est plus fun que l’originale et ça permet de les emporter en pique-nique ou à l’extérieur plus aisément.

baby tropezienne 3

 

Commencez par réaliser la brioche. J’ai repris ma recette de brioche légère, que je trouve bien adaptée à cette recette, vu les quantités de beurre et d’œuf contenues dans la crème tropézienne :

Brioche légère :

  • 36 gr. de beurre doux.
  • 1 œuf entier.
  • 10 gr. de levure fraîche de boulangerie.
  • 110 gr. de lait demi-écrémé.
  • 250 gr. de farine blanche.
  • 1 pincée de sel.
  • 20 gr. de sucre cassonade fin.
  • qq. poignées de sucre en gros grains (j’ai utilisé du sucre en forme d’étoiles dans mon cas).

 

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de repos : première levée = 1 heure; temps au réfrigérateur = 30 minutes et seconde levée = 1 heure minimum.

Temps de cuisson : 15 minutes à four chaud.

 

Réchauffez légèrement le lait, pas à une température supérieure à 40°C.

Émiettez la levure dans le bol du pétrin et versez par-dessus le lait.

Brassez pour dissoudre la levure.

Ajoutez dans le bol du pétrin, l’œuf entier battu en omelette.

Mélangez bien à l’aide du pétrin.

Ajoutez en deux fois la farine, le sucre et le sel. Laissez le pétrin tourner à vitesse lente au moins 6 minutes pour que la pâte soit homogène et tous les ingrédients bien intégrés.

Ajoutez le beurre en parcelles. Continuez de pétrir la pâte pendant 5 minutes.

Placez le bol du pétrin dans un endroit sec et tempéré. Recouvrez d’un torchon propre humide et laissez pousser la boule de pâte pendant 1 heure. Elle va doubler de volume.

Après la première pousse, malaxer la pâte pour la dégazer, filmer la boule et placez au frais durant 30 minutes.

Sortez la pâte du four, puis farinez le plan de travail. Sortez la pâte du frigo et séparez-la en 12 portions d’environ 35 gr.

Étalez chaque pâton l’un après l’autre en rond. Repliez le bord etfaçonnez de jolies boules avec la paume de la main. Mettez les boules dans des petites » cups » en carton allant au four.

 

Laissez gonfler à nouveau durant une heure sous le torchon humide.

Badigeonnez au pinceau un peu de mélange jaune d’œuf et lait sur les brioches. Parsemez les grains de sucre et enfournez à 180°C durant 15 minutes.

Laissez refroidir sur une voilette.

 

Crème tropézienne :

Il s’agit en réalité du mélange de deux crèmes : une crème mousseline et une chantilly. Il faut donc commencer par préparer une crème pâtissière, la monter au beurre en mousseline. Puis mélanger avec la crème chantilly.

  • 500 gr. de lait entier.
  • 1 cc. bombée de poudre de vanille Bourbon.
  • 60 gr. de jaune d’oeuf.
  • 125 gr. de sucre cristallisé.
  • 50 gr. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 2 cs. d’eau de fleurs d’oranger.
  • 175 gr. de beurre pommade.
  • 175 gr. de crème liquide demi-écrémée.
  • 25 gr. de mascarpone.

Temps de préparation : 15 minutes la mousseline et 5 minutes la chantilly.

Temps de repos : environ 1 heure la crème pâtissière avant de la préparer en mousseline. Puis 30 minutes la crème tropézienne avant de l’utiliser pour le montage.

 

Préparez une crème pâtissière : mettez les grains de la gousse de vanille dans le lait et faites le bouillir. 

Dans un saladier faites blanchir les jaunes d’œuf et le sucre.


Incorporez la fécule de maïs et mélangez. Ajoutez la fleur d’oranger et mélangez encore.

Hors du feu, versez un tiers du lait bouillant sur le mélange œufs et sucre en fouettant doucement.

Reversez le tout dans la casserole et faites cuire jusqu’à ce que la crème s’épaississe.


Attention à ne pas faire brûler la crème et veillez à ce qu’elle n’attache pas au fond de la casserole.

Fouettez constamment et à feu doux.

Filmez la crème pâtissière au contact et faites la refroidir jusqu’à environ 30°C. (elle ne doit pas être trop froide, alors ne la placez pas au réfrigérateur)

 

Dans la cuve du robot, crémez le beurre pommade.

 

Prenez votre crème pâtissière (fouettez-la un peu) et versez-la en trois fois dans la cuve sur le beurre pommade.

 

Fouettez jusqu’à ce que votre mousseline soit foisonnée et qu’elle ait la texture d’une mousse.

 

Dans un récipient placé au réfrigérateur pendant au moins 30 minutes, pesez la crème liquide bien froide et le mascarpone. Montez le mélange en chantilly. J’ai ajouté le mascarpone afin que la crème tropézienne soit un peu plus ferme et tienne bien. Après, il est exact que cela donne un petit goût qui diffère de celui d’origine alors vous pouvez  sans problème fouettez 200 gr. de crème liquide toute seule si vous préférez.

Mélangez délicatement à la spatule les crèmes mousseline et chantilly. Réservez la crème tropézienne au frais.

 

Montage :

Coupez délicatement avec un couteau dentelé les petites brioches afin de réaliser un chapeau. Si vous avez fait une brioche moyenne, coupez-la à mi-hauteur. Posez le chapeau de côté.

Avec un pinceau badigeonnez les fonds d’un peu d’eau de fleurs d’oranger. N’en mettez pas trop pour ne pas mouiller la brioche.

Étalez une généreuse couche de crème tropézienne sur les fonds. Si vous avez fait un grand modèle, vous pouvez la déposer à l’aide d’une poche à douille pour un plus joli résultat visuel. Pour les minis brioches, cela ne change pas beaucoup. Arrêtez vous à qq. millimètres du bord pour les minis et centimètres pour la grande afin que la crème ne déborde pas.

Remettez les chapeaux sur les brioches et pressez très légèrement, la crème doit rejoindre les bords de la brioche.

Placez au frais au moins 30 minutes, puis dégustez ! 😉

 

baby tropezienne

 

Hopp Schwiiiiiizzzzz ! {#Coupe Davis}

A quelques secondes du coup d’envoi de la finale de la Coupe Davis opposant la France à la Suisse, je vous rappelle mes recettes helvétiques de fidèle supportrice suisse 😉 : la tarte salée et le cake sucré 100% suisse, en espérant avoir plus de succès que lors de la première publication de cet article (dois-je rappeler le douloureux match de foot de la Coupe du Monde France-Suisse ?)

Vous avez trois jours de matchs pour savourer ces recettes… en attendant, je croise les doigts et tiens les pouces à S. Wawrinka, R. Federer et leurs coéquipiers !


Tarte cervelas-tomates & pommes de terre

tarte hopp schwitz

Ingrédients :

  • 3 pommes de terre à gratin.
  • 2 cervelas.
  • 3 tomates fraîches.
  • 1 cuillères de crème fraîche épaisse.
  • 50 gr. de gruyère (Ndlr : non de l’Emmental.. pour nos amis français, c’est facile de les distinguer, le gruyère n’a PAS de trous !!!)
  • Poivre.
  • Noix de muscade.
  • Mélange d’herbes fraîches ou séchées.
  • Pâte à la farine d’épeautre déjà abaissée.

Temps de préparation : 30 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes, puis 40 minutes.

 

Cuisez les pommes de terre avec leur peau dans l’eau bouillante durant 20 minutes.

Égouttez-les et laissez-les refroidir.
Épluchez les pommes de terre et coupez-les en fines rondelles.
Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle et faites revenir rapidement les pommes de terre afin qu’elles soient dorées.

Pelez les deux cervelas et coupez-les en rondelles.

Faites griller les rondelles de cervelas dans la poêle.

Lavez les tomates, puis coupez-les en rondelles.

Préchauffez le four à 190°C.

Disposez les fines tranches de pomme de terre au fond du moule en silicone, en les superposant légèrement, en formant une croix au centre du moule.

Placez tout autour les rondelles de tomates et de cervelas en alternance.

Poivrez et saupoudrez de noix de muscade râpée les pommes de terre, poivrez et mettez des herbes sur les tomates et le cervelas.

Répartissez une cuillère de crème fraîche.

Découpez de très fines tranches de gruyère et parsemez-en les pommes de terre.

Répartissez le reste des tomates, du cervelas et des pommes de terre.

Poivrez et rajoutez de la crème, de la noix de muscade râpée et du gruyère.

Recouvrez avec la pâte à l’épeautre abaissée en rentrant les bords le long du moule.

Cuisez 40 minutes à 180°C, baissez le four à 100°C les 10 dernières minutes et couvrez la pâte de papier alu si nécessaire.

Retournez le moule sur un plat et servez chaud, accompagné d’une petite salade.

Avec ce met, savourez un thé froid maison aux herbes des Alpes suisses ou du Rivella 🙂

 

 

Cake drapeau suisse fraise-vanille

cake hopp schwitz

D’abord attaquez-vous à la réalisation de la croix vanille :

Ingrédients :

  • 600 gr. de lait.
  • 1 cc. bombée de poudre de vanille Bourbon.
  • 65 gr. de jaune d’oeuf.
  • 50 gr. de chocolat ivoire.
  • 130 gr. de sucre cristallisé.
  • 55 gr. de fécule de maïs (Maïzena).

Préparez une crème pâtissière : mettez les grains de la gousse de vanille dans le lait et faites le bouillir.

Dans une jatte faites blanchir les jaunes d’œuf et le sucre.


Incorporez la fécule de maïs et mélangez.

 

Hors du feu, versez un tiers du lait bouillant sur le mélange œufs et sucre en fouettant doucement.

Reversez le tout dans la casserole et faites cuire à feu doux jusqu’à ce que la crème s’épaississe.


Attention à ne pas faire brûler la crème et veillez à ce qu’elle n’attache pas au fond de la casserole, à cet effet, fouettez constamment et à feu doux, cela peut prendre un peu de temps (environ 10 minutes).

 

Placez la crème pâtissière dans un moule à cake en silicone filmé et réservez au congélateur au minimum 4 heures, de préférence une nuit.

 

Préparez ensuite la pâte à cake aux fraises : la recette est une variante sans matière grasse de mon cake « pot de yaourt » !

 

Ingrédients :

  • 1 yaourt aux fraises (utilisez le pot de yaourt comme unité de mesure pour le reste de ingrédients).
  • 1,5 pot de farine blanche.
  • 1 pot de farine bise.
  • 1 sachet de levure chimique.
  • 1,5 pot de sucre cassonade fin.
  • 3 œufs.
  • 2 pots de purée de fraises fraîches ( environ 300 gr. de fraises coupées en petits morceaux, passées au blender avec un cuillère de jus d’ananas; il vous en restera peut-être un peu pour la déco).
  • colorant naturel rouge en gel (ou en poudre).

 

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 45 minutes.

 

Faites préchauffer votre four à 180°.

Lavez et équeutez les fraises, rincez-les à l’eau claire, coupez les en morceaux et réduisez-les en purée dans le blender (avec 1 cs. de jus d’ananas pour permettre de mixer).

Versez votre yaourt dans une jatte.

Nettoyez le pot de yaourt afin de l’utiliser comme unité de mesure pour le reste de ingrédients.

Versez ensuite le reste des ingrédients dans le saladier, sauf le colorant, en utilisant votre pot de yaourt comme mesure.

Mélangez le tout à l’aide d’un fouet afin d’obtenir une pâte homogène.

Colorez la pâte en rouge vif avec du colorant.

 

Le dressage et la cuisson :

 

Sortez le moule à cake du congélateur et tailler dans l’appareil glacé vanille une croix suisse sur toute la longueur.
Attention à ne pas vous entailler les doigts, car cette opération est délicate, la masse est glissante … Il faut passer la lame d’un couteau très tranchant sous l’eau chaude. Si le taillage de la croix est trop difficile vous pouvez couper des tranches de masse vanille, puis à plat sur une planche, tailler la croix dans chaque tranche.

 

Coulez un peu de pâte fraises au fond du moule à cake préalablement nettoyé.


Placez la croix vanille au centre, appuyez un peu, puis remplissez les côtés et le reste du moule de pâte aux fraises.

 

Enfournez pour 45 minutes à 180°C.

Au bout de 10 minutes de cuisson, tracez une ligne horizontale au centre de la pâte avec la pointe d’un couteau pour permettre que le cake gonfle harmonieusement au milieu (au lieu de s’échapper sur les côtés).

Couvrez le gâteau de papier cuisson à mi-cuisson pour qu’il ne brûle pas sur le dessus.

Sortez le cake du four et laissez-le refroidir.

 

Décoration :

Réalisez un glaçage rouge (j’ai utilisé le reste de ma purée de fraises avec du sucre glace jusqu’à obtention d’un glaçage pas trop liquide), puis décorez selon vos envies : ici oubliez les ballons de foot et le vert gazon, ça se passe sur terre battue ! Des petites balles jaunes et une mini raquette seront du meilleur effet !

 

Hopp Schwiiiiiizzzzz ! (Tarte salée et cake sucré) {#Nati}

En fidèle (mais critique) supportrice de la Nati ;-), je vous propose un repas (plat et dessert) 100% suisse, afin d’encourager notre équipe (qui en a besoin ….), lors de cette Coupe du Monde de football !

Vous pouvez bien entendu servir ce même repas pour soutenir Wawrinka ou Federer à Wimbeldon si vous êtes plus tennis que foot, ou encore le 1er août pour la fête Nationale, si vous n’êtes pas amateur/-trice de sports 🙂

1ère mi-temps

Le plat :
Tarte cervelas-tomates & pommes de terre

tarte hopp schwitz

Ingrédients :

  • 3 pommes de terre à gratin.
  • 2 cervelas.
  • 3 tomates fraîches.
  • 1 cuillères de crème fraîche épaisse.
  • 50 gr. de gruyère (Ndlr : non de l’Emmental.. pour nos amis français, c’est facile de les distinguer, le gruyère n’a PAS de trous !!!)
  • Poivre.
  • Noix de muscade.
  • Mélange d’herbes fraîches ou séchées.
  • Pâte à la farine d’épeautre déjà abaissée.

Temps de préparation : 30 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes, puis 40 minutes.

 

Cuisez les pommes de terre avec leur peau dans l’eau bouillante durant 20 minutes.

Égouttez-les et laissez-les refroidir.
Épluchez les pommes de terre et coupez-les en fines rondelles.
Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle et faites revenir rapidement les pommes de terre afin qu’elles soient dorées.

Pelez les deux cervelas et coupez-les en rondelles.

Faites griller les rondelles de cervelas dans la poêle.

Lavez les tomates, puis coupez-les en rondelles.

Préchauffez le four à 190°C.

Disposez les fines tranches de pomme de terre au fond du moule en silicone, en les superposant légèrement, en formant une croix au centre du moule.

Placez tout autour les rondelles de tomates et de cervelas en alternance.

Poivrez et saupoudrez de noix de muscade râpée les pommes de terre, poivrez et mettez des herbes sur les tomates et le cervelas.

Répartissez une cuillère de crème fraîche.

Découpez de très fines tranches de gruyère et parsemez-en les pommes de terre.

Répartissez le reste des tomates, du cervelas et des pommes de terre.

Poivrez et rajoutez de la crème, de la noix de muscade râpée et du gruyère.

Recouvrez avec la pâte à l’épeautre abaissée en rentrant les bords le long du moule.

Cuisez 40 minutes à 180°C, baissez le four à 100°C les 10 dernières minutes et couvrez la pâte de papier alu si nécessaire.

Retournez le moule sur un plat et servez chaud, accompagné d’une petite salade.

Avec ce met, savourez un thé froid maison aux herbes des Alpes suisses ou du Rivella 🙂

 

2ème mi-temps

Le dessert :
Cake drapeau suisse fraise-vanille

cake hopp schwitz

D’abord attaquez-vous à la réalisation de la croix vanille :

Ingrédients :

  • 600 gr. de lait.
  • 1 cc. bombée de poudre de vanille Bourbon.
  • 65 gr. de jaune d’oeuf.
  • 50 gr. de chocolat ivoire.
  • 130 gr. de sucre cristallisé.
  • 55 gr. de fécule de maïs (Maïzena).

Préparez une crème pâtissière : mettez les grains de la gousse de vanille dans le lait et faites le bouillir.

Dans une jatte faites blanchir les jaunes d’œuf et le sucre.


Incorporez la fécule de maïs et mélangez.

 

Hors du feu, versez un tiers du lait bouillant sur le mélange œufs et sucre en fouettant doucement.

Reversez le tout dans la casserole et faites cuire à feu doux jusqu’à ce que la crème s’épaississe.


Attention à ne pas faire brûler la crème et veillez à ce qu’elle n’attache pas au fond de la casserole, à cet effet, fouettez constamment et à feu doux, cela peut prendre un peu de temps (environ 10 minutes).

 

Placez la crème pâtissière dans un moule à cake en silicone filmé et réservez au congélateur au minimum 4 heures, de préférence une nuit.

 

Préparez ensuite la pâte à cake aux fraises : la recette est une variante sans matière grasse de mon cake « pot de yaourt » !

 

Ingrédients :

  • 1 yaourt aux fraises (utilisez le pot de yaourt comme unité de mesure pour le reste de ingrédients).
  • 1,5 pot de farine blanche.
  • 1 pot de farine bise.
  • 1 sachet de levure chimique.
  • 1,5 pot de sucre cassonade fin.
  • 3 œufs.
  • 2 pots de purée de fraises fraîches ( environ 300 gr. de fraises coupées en petits morceaux, passées au blender avec un cuillère de jus d’ananas; il vous en restera peut-être un peu pour la déco).
  • colorant naturel rouge en gel (ou en poudre).

 

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 45 minutes.

 

Faites préchauffer votre four à 180°.

Lavez et équeutez les fraises, rincez-les à l’eau claire, coupez les en morceaux et réduisez-les en purée dans le blender (avec 1 cs. de jus d’ananas pour permettre de mixer).

Versez votre yaourt dans une jatte.

Nettoyez le pot de yaourt afin de l’utiliser comme unité de mesure pour le reste de ingrédients.

Versez ensuite le reste des ingrédients dans le saladier, sauf le colorant, en utilisant votre pot de yaourt comme mesure.

Mélangez le tout à l’aide d’un fouet afin d’obtenir une pâte homogène.

Colorez la pâte en rouge vif avec du colorant.

 

Le dressage et la cuisson :

 

Sortez le moule à cake du congélateur et tailler dans l’appareil glacé vanille une croix suisse sur toute la longueur.
Attention à ne pas vous entailler les doigts, car cette opération est délicate, la masse est glissante … Il faut passer la lame d’un couteau très tranchant sous l’eau chaude. Si le taillage de la croix est trop difficile vous pouvez couper des tranches de masse vanille, puis à plat sur une planche, tailler la croix dans chaque tranche.

 

Coulez un peu de pâte fraises au fond du moule à cake préalablement nettoyé.


Placez la croix vanille au centre, appuyez un peu, puis remplissez les côtés et le reste du moule de pâte aux fraises.

 

Enfournez pour 45 minutes à 180°C.

Au bout de 10 minutes de cuisson, tracez une ligne horizontale au centre de la pâte avec la pointe d’un couteau pour permettre que le cake gonfle harmonieusement au milieu (au lieu de s’échapper sur les côtés).

Couvrez le gâteau de papier cuisson à mi-cuisson pour qu’il ne brûle pas sur le dessus.

Sortez le cake du four et laissez-le refroidir.

 

Décoration :

Réalisez un glaçage rouge (j’ai utilisé le reste de ma purée de fraises avec du sucre glace jusqu’à obtention d’un glaçage pas trop liquide), puis décorez à votre manière !

 

Véritable framboisier

framboisier1

C’est le temps des framboises ! Ces jours-ci les étals regorgent de belles framboises fraîches… quoi de plus logique donc que de régaler vos papilles d’un délicieux framboisier !

Naturellement la recette est la même pour le fraisier, si vous êtes plus amateur de fraises que de framboises !

Pour un gâteau de 20 cm de diamètre :

Temps de préparation : 10 minutes pour la génoises, 20 minutes pour la crème mousseline, 5 minutes pour le sirop et 25 minutes pour le montage.

Temps de repos : au minimum 2 heures au réfrigérateur.

Matériel : deux jattes, un fouet (ou un robot pâtissier), une maryse, un cercle à pâtisserie, un plaque de four, du papier sulfurisé, une petite casserole, un pinceau en silicone, un rouleau à pâtisserie, une planche à découper et un couteau.

Génoise :

  • 150 gr. d’oeuf entier.
  • 86 gr. de sucre cristallisé.
  • 75 gr. de farine.
  • 20 gr. de fécule de maïs (Maïzena).

Préchauffez le four à 180°C.
Dans la cuve du robot,  fouettez les œufs et le sucre au bain marie jusqu’à atteindre 47°C.
Une fois la température atteinte, retirez la cuve du bain marie et placer là dans le robot. Fouettez jusqu’à ce que le mélange double de volume et refroidisse.
Mélangez à part la farine et la maïzena.
Incorporez ce mélange tamisé délicatement dans l’appareil (
œufs + sucre) précédent.
Chemisez une plaque à pâtisserie et versez le tout dans un cercle de 18cm de diamètre.
Enfournez le tout 15 min à 180°C. Sortez du four et laissez refroidir sur une voilette.

 

Crème mousseline :

  • 500 gr. de lait.
  • 1 cc. bombée de poudre de vanille Bourbon.
  • 60 gr. de jaune d’oeuf.
  • 125 gr. de sucre cristallisé.
  • 50 gr. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 175 gr. de beurre pommade.

Préparez une crème pâtissière : mettez les grains de la gousse de vanille dans le lait et faites le bouillir. 

Dans un saladier faites blanchir les jaunes d’œuf et le sucre.


Incorporez la fécule de maïs et mélangez.

Hors du feu, versez un tiers du lait bouillant sur le mélange œufs et sucre en fouettant doucement.

Reversez le tout dans la casserole et faites cuire jusqu’à ce que la crème s’épaississe.


Attention à ne pas faire brûler la crème et veillez à ce qu’elle n’attache pas au fond de la casserole.

Fouettez constamment et à feu doux.

Filmez la crème pâtissière au contact et faites la refroidir jusqu’à environ 30°C. (elle ne doit pas être trop froide, alors ne la placez pas au réfrigérateur)

 

Dans la cuve du robot, crémez le beurre pommade.

 

Prenez votre crème pâtissière (fouettez-la un peu) et versez-la en trois fois dans la cuve sur le beurre pommade.

 

Fouettez jusqu’à ce que votre mousseline soit foisonné et qu’elle est la texture d’une mousse.

 

Sirop :

  • 50 gr. de sucre cassonade fin.
  • 25 ml d’eau.
  • 1 cs. d’arôme naturel de framboises.

Faites cuire le sucre et l’eau afin d’obtenir un sirop sans faire caraméliser.

Ajoutez l’arôme hors du feu.

 

Montage :

  • 500 gr. de framboises fraîches.
  • de la pâte d’amandes.
  • le décor de votre choix.

Prenez un cercle à pâtisserie de 20 cm de diamètre.

Coupez votre génoise en deux. 

Placez un disque bien centré dans le fond du cercle.

Avec un pinceau, imbibez la génoise avec le sirop.

Coupez la moitié des framboises en deux et placez-les sur tout le tour entre le cercle et la génoise. Comme je suis gourmande, j’ajoute au-dessus sur tout le pourtour des framboises entières …

Recouvrez de crème mousseline en plaquant bien la crème sur les côtés.

Disposez le reste des framboises (coupées en deux ou non) dans la crème mousseline.

Placez le second disque de génoise, imbibez de sirop.

Recouvrez du reste de crème mousseline et lissez à la surface.

Réservez au frais 2 heures minimum.

 

Finitions et décors:

Étalez la pâte d’amande sur le plan de travail légèrement recouvert de sucre glace, à la taille du cercle de 20 cm de diamètre.

Déposez la sur le framboisier et découpez les bords si nécessaire.

Vous pouvez décorer le framboisier de framboises fraîches selon vos goûts et enfin décercler pour vous régaler !