Véritable tourte de Linz

Depuis quelques temps, j’avais envie de faire une tourte de Linz, mais je n’avais pas de recette pour pâtisser une vraie tourte de Linz, comme ma grand-mère la faisait… en cherchant je suis tombée sur une authentique recette en allemand que j’ai évidemment adaptée. Le résultat m’a convaincue et les gourmands aussi ! J’en ai fait plusieurs d’un coup avec des confitures différentes : fraises, agrumes et figue. Ma préférence est celle aux agrumes (citron, orange amère et bergamote).

Et puisque nous sommes en pleines fêtes de Pâques évidemment j’ai remplacé le croisillon de pâte par des motifs de Pâques !

Tourte de Linz2

 

Ingrédients (pour deux tourtes de 24 cm) :

  • 100 gr. de beurre.
  • 110 gr. de farine blanche tamisée.
  • 50 gr. de farine bise tamisée.
  • 80 gr. de sucre cristallisé.
  • 200 gr. de noisettes moulues.
  • 1 œuf.
  • 1 citron BIO.
  • 1 sachet de sucre vanillé.
  • 1 cc. bombée de cannelle moulie.
  • 1 cc. bombée de poudre de clou de girofle.
  • 1 cc. rase de cardamone moulue.
  • 1cc. rase de cacao amer sans sucre ajouté.
  • 2 cc. rases de levure chimique (=poudre à lever).
  • 300 gr. de confiture au choix.
  • 1 cs. de crème liquide (facultatif).

Temps de préparation : 18 minutes pour la pâte et 10 minutes pour dresser la tarte.

Temps de repos de la pâte : au moins 30 minutes, mais il est préférable de la laisser une nuit au réfrigérateur.

Temps de cuisson : 5 minutes à 200°C, puis 40 minutes à 160°C, dans le four préchauffé et réglé sur la chaleur tournante.

Tourte de Linz

Mettez le beurre mou et le sucre dans une jatte et fouettez pour que le mélange blanchisse.

Ajoutez les farines et la poudre à lever.

Incorporez ensuite les noisettes moulues, les épices, le sucre vanillé, le cacao et les zestes du citron.

Mélangez bien puis ajoutez le jus du citron.

Enfin ajoutez l’œuf en entier.

Vous allez obtenir une pâte dense et collante. Si la pâte est vraiment trop dense, ajoutez une cc. de crème liquide.

Formez une boule de pâte, filmez-la et placez-la au réfrigérateur pour au moins 30 minutes. Plus la pâte est froide, plus elle sera facile à travailler ensuite. En outre, si la pâte reste une nuit entière au frais, les arômes ont plus le temps de se développer.

Préchauffez le four.

Prélevez 2/3 de votre pâte et étalez-la sur une hauteur de 1 cm entre deux feuilles de papier cuisson.

Foncez un moule en silicone ou un moule à charnières (je n’ai pas eu besoin de beurrer le moule à charnières).

Répartissez par-dessus la confiture choisie (si elle est trop compacte, vous pouvez la réchauffer quelques instants au micro-ondes).

Etalez le reste de pâte, et découpez à l’emporte-pièce des motifs ou taillez au couteau des bandes de 2 cm de large. Recouvrez partiellement la tarte.

Badigeonnez rapidement la pâte du dessus de crème pour que les motifs de pâte brillent (facultatif, si vous ne le faites pas, cela donnera simplement moins de brillance, comme sur la seconde photo).

Enfournez pour 5 minutes à 200°C, puis baissez la température du four à 160°C et laissez cuire 40 minutes. La confiture va bouillir, cela est normal, sortez la tourte délicatement du four, vu que la confiture est liquide ou laissez reposer four ouvert avant de sortir le gâteau. Démoulez lorsque la confiture a figé.

Note : la première photo est une tourte de Linz confiture de figues et la seconde image est une tourte de Linz avec confiture de fraises 😉

Tarte aux pruneaux {Jeûne fédéral}

tarte pruneaux2 

Aujourd’hui, en Suisse, nous fêtons le lundi du Jeûne fédéral. Pour l’occasion, je vous propose la recette de la tarte aux pruneaux que l’on sert traditionnellement le jour du Jeûne fédéral !

tarte pruneaux1tarte pruneaux3

Ingrédients (moule à tarte rond de 24 cm. de diamètre) :

  •  200 gr. de farine mi-blanche.
  • 1/2 cc. de sel.
  • 75 gr. de beurre doux, en parcelles.
  • 1 dl. d’eau du robinet.
  • 80 gr. de pâte d’amande.
  • 4 cs. d’amandes moulues.
  • 850 gr. de pruneaux dénoyautés et coupés en quartiers.
  • 2 cs. de confiture de pruneaux (maison de préférence).

 

Dans un bol, mélangez la farine et le sel. Ajoutez le beurre en morceaux et travaillez le beurre et la farine avec les doigts pour obtenir une pâte uniformément grumeleuse. Sablez du bout des doigts et non pas avec la paume des mains, ce qui ramollirait trop le beurre.

Ajoutez l’eau, rassemblez la pâte en boule, sans la pétrir. Réservez environ 30 minutes au réfrigérateur.
Profitez de ce moment pour laver, dénoyauter et coupez les pruneaux.
Sur le plan de travail légèrement fariné, abaissez la pâte froide sur 3 à 5 mm. d’épaisseur. Foncez le moule, puis recoupez le bord qui dépasse, piquer généreusement à la fourchette.
Abaissez finement la pâte d’amande en un disque couvrant le fond de la tarte. Déposez-le sur la pâte.
Étalez les amandes moulues sur le fond de pâte recouvert de pâte d’amande.
Disposer dessus les pruneaux bien serrés, peau contre le fond de la tarte, pointe contre le haut.
Enfournez à 220°C dans le four chaud, pendant 45 minutes. Il faudra peut-être baisser la température à 180°C au milieu de la cuisson si les fruits grillent trop.
5 minutes avant la fin de la cuisson, sortez la tarte du four, badigeonnez au pinceau les pruneaux de confiture de pruneaux et enfournez encore quelques minutes.
Régalez- vous !

Yaourts maison

Le week-end dernier, j’ai profité de notre séjour en France pour m’acheter une yaourtière. J’avais très envie de faire des yaourts maison depuis longtemps. Avec ma consommation quotidienne et mon goût pour les produits naturels sans additifs chimiques, cela fait longtemps que j’aurais dû y songer. En plus, cela me rappelle les yaourts maison que ma maman faisait lorsque j’étais enfant 🙂

 

yaourts miel confiture 2

Mon choix s’est porté sur la yaourtière-fromagère Lagrange. Mes premiers essais de yaourts sont très concluants alors je vous propose cet article avec mes petites idées recettes. J’essaierai de poster régulièrement dans cette nouvelle rubrique « yaourts et spécialités laitières », au fil des nouvelles recettes !

Je compte bien essayer aussi très rapidement la fonction « fromagère », afin de réaliser des fromages blancs, des faisselles, de la cervelle de canut (spécialité lyonnaise, n’ayez pas peur je n’aime pas les abats!) et autres cheesecakes…. d’autant que ces délices ne se trouvent pas dans les commerces en Suisse. Seulement c’est justement pour cette raison que je n’ai pas encore pu m’y lancer… il me faut de la présure et nos pharmacies n’en vendent pas et il me faut le premier fromage blanc ou faisselle pour commencer… donc je dois attendre notre prochaine incursion en France pour me ravitailler et dès que j’ai les fournitures de base, je vous fais part de mes essais !

En attendant, les recettes de yaourts :

Recette de base, yaourt nature

Ingrédients (quantité pour 7 pots) :

  • 1 litre de lait entier (3.5% de matières grasses).
  • 1 yaourt nature du commerce (choisissez en fonction du résultat que vous voulez obtenir un yaourt ferme, onctueux, bulgare, bifidus, …).
  • 2 cc. rases de sucre (vous pouvez en mettre plus, vous savez que j’évite pour ma part l’ajout de sucre inutile, à mon goût cela suffit amplement).

Temps de préparation : 3 minutes.

Temps de fermentation : de 8 à 10 heures.

Temps de repos : 4 heures au minimum, 12 heures de préférence.

Mélangez dans une jatte avec un bec verseur, le yaourt nature avec un peu de lait, fouettez vivement afin que le yaourt soit bien dissous.

Ajoutez le reste de lait en filet peu à peu, en fouettant toujours.

Ajoutez le sucre. Fouettez bien.

Placez les pots vides, propres et secs dans la yaourtière.

Remplissez les pots de votre mélange lait-yaourt-sucre.

Fermez la yaourtière, mais pas les pots.

Programmez votre machine entre 8h et 10h, selon la fermeté voulue et la température de la pièce (plus il fait chaud, moins le temps de fermentation est long).

Une fois le temps écoulé, sortez les yaourts, laissez-les refroidir pendant 10 minutes, fermez les pots et placez-les au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.

Faites toujours un yaourt nature par « fournée » ainsi vous n’avez pas besoin d’acheter un yaourt nature du commerce pour refaire vos yaourts maison.

Dégustez !

Yaourts confiture de framboises ou confiture de lait, ou encore miel

Suivez la recette de base, ajoutez simplement 1 cs. de confiture de votre choix ou de miel au fond du pot !

yaourts miel confiture 3

 

Yaourts vanille & fleur d’oranger

Ingrédients (quantité pour 7 pots) :

  • 1 litre de lait entier (3.5% de matières grasses).
  • 1 yaourt nature du commerce ou de votre précédente fournée.
  • 1 cc. rase de sucre (vous pouvez en mettre plus, vous savez que j’évite pour ma part l’ajout de sucre inutile, à mon goût cela suffit amplement).
  • 1 sachet de sucre vanillé.
  • 1. cc. de poudre de gousse de vanille bourbon.
  • 6 cs. d’eau de fleur d’oranger.

Temps de préparation : 4 minutes.

Temps de fermentation : de 8 à 10 heures.

Temps de repos : 4 heures au minimum, 12 heures de préférence.

 

Mélangez dans une jatte avec un bec verseur, le yaourt nature avec un peu de lait, fouettez vivement afin que le yaourt soit bien dissous.

Ajoutez le reste de lait en filet peu à peu, en fouettant toujours.

Ajoutez le sucre, le sucre vanillé, et la poudre de vanille. Fouettez bien.

Incorporez l’eau de fleur d’oranger. Goûtez et rectifiez les saveurs si nécessaire.

Placez les pots vides, propres et secs dans la yaourtière.

Remplissez les pots et mettez en marche votre yaourtière pour 10 heures.

yaourt vanille fleur d'oranger