Brioche de l’Épiphanie

brioche épiphanie

Dans quelques jours, nous célèbrerons l’Épiphanie. En France, la tradition veut que l’on partage une tarte frangipane (que j’adore et dont je vais essayer de poster une recette cette semaine). Dans le Sud de la France et en Suisse, l’on partage souvent une couronne des rois faite à base de pain brioché. Je vous propose donc une recette simple, qui sent bon la fleur d’oranger pour réussir une jolie couronne à partager au petit-déjeuner déjà. A vos fourneaux !

brioche épiphanie2

Ingrédients :

  • 40 gr. de beurre doux.
  • 12 gr. de levure fraîche.
  • 1 oeuf entier (env. 50 gr.)
  • 95 gr. de lait entier.
  • 15 gr. d’eau de fleur d’oranger.
  • 150 gr. de farine de fleur.
  • 100 gr. de farine de seigle.
  • 22 gr. de cassonade fine.
  • 1 pincée de sel.
  • 1 pincée de bicarbonate de soude.
  • 1 jaune d’oeuf.
  • 1 CS d’huile de pépins de raison.
  • 1 poignée de sucre grelot.
  • 1 jolie fève, en céramique de préférence.

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de repos : 1 heure de levée, puis 30 minutes et à nouveau 30 minutes.

 

Préparation :

Réchauffez très légèrement le lait s’il sort du frigo, mais pas à une température supérieure à 40°C.

Émiettez la levure dans le bol du pétrin et versez par-dessus le lait tiède.

Brassez pour dissoudre la levure.

Ajoutez dans le bol du pétrin, l’œuf entier battu en omelette.

Mélangez bien à l’aide du pétrin.

Ajoutez en deux fois les farines, puis le sucre, le sel et enfin le bicarbonate. Laissez le pétrin tourner à vitesse lente jusqu’à obtention d’une masse homogène.

Sortez la pâte et pétrissez-la à la main au moins 6 minutes.

Ajoutez le beurre en parcelles. Continuez de pétrir la pâte pendant 5 minutes, le beurre doit être complètement intégré. La pâte colle très légèrement aux doigts.

Placez le bol du pétrin dans un endroit sec et tempéré. Recouvrez d’un torchon propre humide et laissez pousser la boule de pâte pendant 1 heure. Elle va doubler de volume.

Après la première pousse, malaxer la pâte pour la dégazer, filmer la boule et placez au frais durant 30 minutes.

Sortez la pâte du frigo et séparez-la en 8 portions d’environ 60 gr.

Avec chaque pâton formez des ronds. Façonnez de jolies boules avec la paume de la main.

Dans l’une des boules placez une fève, bien au centre.

Disposez les boules de pâte en marguerite et écrasez légèrement la boule du milieu. La boule contenant la fève se trouve en principe sur l’extérieur et ne constitue pas la boule centrale.

Laissez gonfler à nouveau durant 30 minutes sous le torchon humide.

Badigeonnez au pinceau un peu de mélange jaune d’œuf et huile sur les boules.

Parsemez les grains de sucre et enfournez à 185°C durant 15 minutes.

Laissez refroidir sur une voilette.

Baby Tropézienne

baby tropezienne 2

Après de longues semaines d’absence, me revoilà… 😉

Le titre de la recette du jour ne doit rien au hasard, car durant mon absence de la blogosphère culinaire, j’ai eu une jolie baby girl et je suis partie en vacances dans le Sud de la France. Mes sources d’inspiration étaient ainsi toutes trouvées pour ma rentrée culinaire ❤ 🙂

Recette pour 16 baby tropéziennes, en petites portions individuelles (ou 6 petites et une moyenne comme je l’ai fait), c’est plus fun que l’originale et ça permet de les emporter en pique-nique ou à l’extérieur plus aisément.

baby tropezienne 3

 

Commencez par réaliser la brioche. J’ai repris ma recette de brioche légère, que je trouve bien adaptée à cette recette, vu les quantités de beurre et d’œuf contenues dans la crème tropézienne :

Brioche légère :

  • 36 gr. de beurre doux.
  • 1 œuf entier.
  • 10 gr. de levure fraîche de boulangerie.
  • 110 gr. de lait demi-écrémé.
  • 250 gr. de farine blanche.
  • 1 pincée de sel.
  • 20 gr. de sucre cassonade fin.
  • qq. poignées de sucre en gros grains (j’ai utilisé du sucre en forme d’étoiles dans mon cas).

 

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de repos : première levée = 1 heure; temps au réfrigérateur = 30 minutes et seconde levée = 1 heure minimum.

Temps de cuisson : 15 minutes à four chaud.

 

Réchauffez légèrement le lait, pas à une température supérieure à 40°C.

Émiettez la levure dans le bol du pétrin et versez par-dessus le lait.

Brassez pour dissoudre la levure.

Ajoutez dans le bol du pétrin, l’œuf entier battu en omelette.

Mélangez bien à l’aide du pétrin.

Ajoutez en deux fois la farine, le sucre et le sel. Laissez le pétrin tourner à vitesse lente au moins 6 minutes pour que la pâte soit homogène et tous les ingrédients bien intégrés.

Ajoutez le beurre en parcelles. Continuez de pétrir la pâte pendant 5 minutes.

Placez le bol du pétrin dans un endroit sec et tempéré. Recouvrez d’un torchon propre humide et laissez pousser la boule de pâte pendant 1 heure. Elle va doubler de volume.

Après la première pousse, malaxer la pâte pour la dégazer, filmer la boule et placez au frais durant 30 minutes.

Sortez la pâte du four, puis farinez le plan de travail. Sortez la pâte du frigo et séparez-la en 12 portions d’environ 35 gr.

Étalez chaque pâton l’un après l’autre en rond. Repliez le bord etfaçonnez de jolies boules avec la paume de la main. Mettez les boules dans des petites » cups » en carton allant au four.

 

Laissez gonfler à nouveau durant une heure sous le torchon humide.

Badigeonnez au pinceau un peu de mélange jaune d’œuf et lait sur les brioches. Parsemez les grains de sucre et enfournez à 180°C durant 15 minutes.

Laissez refroidir sur une voilette.

 

Crème tropézienne :

Il s’agit en réalité du mélange de deux crèmes : une crème mousseline et une chantilly. Il faut donc commencer par préparer une crème pâtissière, la monter au beurre en mousseline. Puis mélanger avec la crème chantilly.

  • 500 gr. de lait entier.
  • 1 cc. bombée de poudre de vanille Bourbon.
  • 60 gr. de jaune d’oeuf.
  • 125 gr. de sucre cristallisé.
  • 50 gr. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 2 cs. d’eau de fleurs d’oranger.
  • 175 gr. de beurre pommade.
  • 175 gr. de crème liquide demi-écrémée.
  • 25 gr. de mascarpone.

Temps de préparation : 15 minutes la mousseline et 5 minutes la chantilly.

Temps de repos : environ 1 heure la crème pâtissière avant de la préparer en mousseline. Puis 30 minutes la crème tropézienne avant de l’utiliser pour le montage.

 

Préparez une crème pâtissière : mettez les grains de la gousse de vanille dans le lait et faites le bouillir. 

Dans un saladier faites blanchir les jaunes d’œuf et le sucre.


Incorporez la fécule de maïs et mélangez. Ajoutez la fleur d’oranger et mélangez encore.

Hors du feu, versez un tiers du lait bouillant sur le mélange œufs et sucre en fouettant doucement.

Reversez le tout dans la casserole et faites cuire jusqu’à ce que la crème s’épaississe.


Attention à ne pas faire brûler la crème et veillez à ce qu’elle n’attache pas au fond de la casserole.

Fouettez constamment et à feu doux.

Filmez la crème pâtissière au contact et faites la refroidir jusqu’à environ 30°C. (elle ne doit pas être trop froide, alors ne la placez pas au réfrigérateur)

 

Dans la cuve du robot, crémez le beurre pommade.

 

Prenez votre crème pâtissière (fouettez-la un peu) et versez-la en trois fois dans la cuve sur le beurre pommade.

 

Fouettez jusqu’à ce que votre mousseline soit foisonnée et qu’elle ait la texture d’une mousse.

 

Dans un récipient placé au réfrigérateur pendant au moins 30 minutes, pesez la crème liquide bien froide et le mascarpone. Montez le mélange en chantilly. J’ai ajouté le mascarpone afin que la crème tropézienne soit un peu plus ferme et tienne bien. Après, il est exact que cela donne un petit goût qui diffère de celui d’origine alors vous pouvez  sans problème fouettez 200 gr. de crème liquide toute seule si vous préférez.

Mélangez délicatement à la spatule les crèmes mousseline et chantilly. Réservez la crème tropézienne au frais.

 

Montage :

Coupez délicatement avec un couteau dentelé les petites brioches afin de réaliser un chapeau. Si vous avez fait une brioche moyenne, coupez-la à mi-hauteur. Posez le chapeau de côté.

Avec un pinceau badigeonnez les fonds d’un peu d’eau de fleurs d’oranger. N’en mettez pas trop pour ne pas mouiller la brioche.

Étalez une généreuse couche de crème tropézienne sur les fonds. Si vous avez fait un grand modèle, vous pouvez la déposer à l’aide d’une poche à douille pour un plus joli résultat visuel. Pour les minis brioches, cela ne change pas beaucoup. Arrêtez vous à qq. millimètres du bord pour les minis et centimètres pour la grande afin que la crème ne déborde pas.

Remettez les chapeaux sur les brioches et pressez très légèrement, la crème doit rejoindre les bords de la brioche.

Placez au frais au moins 30 minutes, puis dégustez ! 😉

 

baby tropezienne

 

Kanelbullar (petits pains suédois à la cannelle)

Kanelbullar2

Outre la cuisine, j’aime également beaucoup la lecture. J’ai des goûts littéraires variés et j’apprécie autant les auteurs français classiques que les romans policiers à suspens traduits… en ce moment, je lis la série de livres de Camilla Läckberg, auteure suédoise. J’aime beaucoup ses intrigues. Vous allez me demander « quel lien avec cette recette ? » J’y viens ! Dans les récits de Camilla Läckberg, lorsque les protagonistes ont un coup de blues, ils se retrouvent devant une tasse de thé fumante (j’adhère) et dégustent des petits pains à la cannelle. En fin de semaine dernière, j’ai eu un coup de baisse de moral, l’automne s’est installé, alors je n’ai eu qu’une envie : m’asseoir devant une tasse de thé brûlant et de croquer dans un petit pain à la cannelle. Voici la recette de ces petits délices. Comme je n’aime pas qu’ils soient trop sucrés, je ne fais aucun glaçage dessus à l’américaine (type Cinnamon rolls) et la recette reste peu sucrée. A vous de doser le sucre selon vos goûts ! 😉

 Kanelbullar

Ingrédients :

  • 36 gr. de beurre doux.
  • 1 œuf entier.
  • 10 gr. de levure fraîche de boulangerie.
  • 100 gr. de lait demi-écrémé.
  • 10 gr. de crème liquide demi-grasse.
  • 160 gr. de farine blanche.
  • 90 gr. de farine mi-blanche.
  • 1 pincée de sel.
  • 20 gr. de sucre cassonade fin.
  • 2 cs. de beurre doux fondu.
  • 2 cs. de sucre cassonade.
  • 5 cs. de cannelle en poudre.
  • 1 cs. de clou de girofle en poudre.

 

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de repos : première levée = 1 heure; temps au réfrigérateur = 30 minutes et seconde levée = 30 minutes.

Temps de cuisson : 20 à 25 minutes à four chaud.

 

 

Réchauffez légèrement le lait et la crème, pas à une température supérieure à 40°C.

Émiettez la levure dans le bol du pétrin et versez par-dessus le lait et la crème tiédis.

Brassez pour dissoudre la levure.

Ajoutez dans le bol du pétrin, l’œuf entier battu en omelette.

Mélangez bien à l’aide du pétrin.

Ajoutez en deux fois les farines, le sucre et le sel. Laissez le pétrin tourner à vitesse lente au moins 6 minutes pour que la pâte soit homogène et tous les ingrédients bien intégrés.

Ajoutez le beurre en parcelles. Continuez de pétrir la pâte pendant 5 minutes.

Placez le bol du pétrin dans un endroit sec et tempéré. Recouvrez d’un torchon propre et laissez pousser la boule de pâte pendant 1 heure. Elle va doubler de volume.

Après la première pousse, malaxer la pâte, filmer la boule et placez au frais durant 30 minutes pour que la pâte soit plus simple à travailler.

Préparez un moule à cake rectangle en silicone ou beurrer votre moule s’il n’est pas en silicone.

Farinez le plan de travail. Sortez la pâte du frigo et étalez la pâte pour former un grand rectangle.

Dans un bol, faites fondre les 2 cs. de beurre au micro-ondes.

Badigeonner le rectangle de pâte du beurre fondu à l’aide d’un pinceau en silicone.

Répartissez dessus en saupoudrant le sucre cassonade, la cannelle, et le clou de girofle. Ajustez la quantité de sucre à ce moment-là, si vous être plus bec sucré 😉

Roulez le rectangle saupoudré dans la longueur. Coupez le cylindre en tranches de 2cm et disposez les « rondelles » à plat sur la plaque du four recouverte de papier cuisson.

Laissez à nouveau gonfler pendant 30 minutes.

Badigeonnez au pinceau un peu de lait sur chaque petit pain, saupoudrez rapidement de cannelle en poudre et éventuellement de sucre cassonade.

Enfournez à 180°C durant 20-25 minutes. Sortez du four et laissez refroidir sur une voilette.

Brioche curly aux pépites de chocolat noir

brioche curly choco4

Le dimanche matin, j’aime faire la grasse matinée et, une fois levée, déguster un brunch avec du bon pain frais et des viennoiseries. J’aime la tresse au beurre et la brioche. L’idée de cuire une belle brioche me trottait donc dans la tête depuis quelques semaines. Pour le parfum de la brioche, pas de suspense, le chocolat noir s’est imposé rapidement, compte tenu des goûts de mon époux… et des miens ! Puis, lorsque j’ai vu la recette de brioche à la noix de coco de La ligne gourmande, j’ai immédiatement adoré sa présentation pleine de punch, de sorte que j’ai repris son idée de minis roulés plutôt que de faire une grosse broche roulée ronde. Il ne restait plus qu’à la préparer !

En plus, mes envies de brunch coïncident parfaitement avec le concours « Dis-moi comment tu brunches » de Petite Cuillère  et Charentaises !

Dis-moi_comment_tu_brunches

 

Ingrédients :

  • 36 gr. de beurre doux.
  • 1 œuf entier.
  • 10 gr. de levure fraîche de boulangerie.
  • 100 gr. de lait demi-écrémé.
  • 10 gr. de crème liquide demi-grasse.
  • 180 gr. de farine blanche.
  • 70 gr. de farine mi-blanche.
  • 1 pincée de sel.
  • 20 gr. de sucre cassonade fin.
  • 45 gr. de chocolat noir (type Nestlé dessert Corsé)

 

brioche curly choco5

 

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de repos : première levée = 1 heure; temps au réfrigérateur = 30 minutes et seconde levée = 1 heure.

Temps de cuisson : 25 minutes à four chaud.

 

 

Réchauffez légèrement le lait et la crème, pas à une température supérieure à 40°C.

Émiettez la levure dans le bol du pétrin et versez par-dessus le lait et la crème tiédis.

Brassez pour dissoudre la levure.

Ajoutez dans le bol du pétrin, l’œuf entier battu en omelette.

Mélangez bien à l’aide du pétrin.

Ajoutez en deux fois les farines, le sucre et le sel. Laissez le pétrin tourner à vitesse lente au moins 6 minutes pour que la pâte soit homogène et tous les ingrédients bien intégrés.

Ajoutez le beurre en parcelles. Continuez de pétrir la pâte pendant 5 minutes.

Placez le bol du pétrin dans un endroit sec et tempéré. Recouvrez d’un torchon propre et laissez pousser la boule de pâte pendant 1 heure. Elle va doubler de volume.

Après la première pousse, malaxer la pâte, filmer la boule et placez au frais durant 30 minutes pour que la pâte soit plus simple à travailler.

Préparez un moule à cake rectangle en silicone ou beurrer votre moule s’il n’est pas en silicone.

Farinez le plan de travail. Sortez la pâte du frigo et séparez-la en 9 pâtons.

Étalez chaque pâton l’un après l’autre en longueur. Râpez grossièrement (ou coupez en petits morceaux) du chocolat noir (5 gr. par pâton donc 1 carré de Nestlé Dessert Corsé) sur la pâte étalée.

Roulez dans la longueur. Réservez. Répétez l’opération avec chaque pâton.

Une fois tous les pâtons étalés>chocolatés>roulés, coupez-les en deux dans la largeur, au milieu. Rangez-les verticalement dans le moule, côté coupé vers le bas.

Laissez gonfler à nouveau durant une heure.

Badigeonnez au pinceau un peu de lait sur la brioche et enfournez à 180°C durant 25 minutes.

Laissez refroidir, démoulez et régalez-vous !

 

brioche curly chocobrioche curly choco3