Tarte fine aux tomates

20150821_135052

Afin de prolonger un peu l’été malgré l’automne qui s’installe, je vous propose une recette très simple, idéale comme accompagnement.

20150818_191006

Ingrédients :

  • 1 pâte à tarte à la farine d’épeautre (ou autre pâte salée de votre choix).
  • 5 belles tomates, de préférence bien charnues (style cœur de bœuf).
  • 1 poivron jaune ou orange.
  • 6 feuilles de basilic frais.
  • 4-5 cs de moutarde mi-forte.
  • 2-3 cs d’herbes de Provence.
  • poivre du moulin.
  • 1 cc de Sablon de tomate (Olive&Co).
  • 1 filet d’huile d’olives.

 

Temps de préparation : 12 minutes.

Temps de cuisson : 45 minutes.

 

Faites préchauffer le four à 180°C.

Commencez par rincer vos légumes et feuilles de basilic à l’eau claire.

Coupez le poivron entier et les tomates en fines tranches en veillant à les épépiner.

Disposez la pâte à tarte sur la grille du four protégée par un papier sulfurisé.

Étalez la moutarde, disposez des herbes de Provence et du poivre, puis garnissez avec les tomates en les rangeant de manière à ce que les tranches se chevauchent sur 1/3.

Disposez les tranches de poivron par-dessus (en principe vous ne mettrez pas toutes les tranches), puis parsemez de feuilles de basilic.

Poivrez, mettez des herbes de Provence et le Sablon de tomate.

Répartissez un filet d’huile d’olive sur la tarte et enfournez à 180°C pendant 15 minutes.

Baissez ensuite la température du four à 150°C et laissez environ 30 minutes. Si les tomates noircissent, déposez une feuille d’aluminium sur la tarte.

Servez chaud ou tiède.

Moldiv_1440500793930

Publicités

Muffins curry mangue et lait de coco

De petits muffins aux saveurs de l’Inde pour un apéritif, un buffet, un brunch ou pour changer des chips en accompagnement d’un BBQ. Des saveurs qui changent de l’ordinaire 😉

P1070605

Ingrédients :

  • 3 oeufs.
  • 80 gr. de farine blanche.
  • 80 gr. de farine mi-blanche.
  • 1 sachet de levure chimique.
  • 13 cl. de lait de coco.
  • 7 cl. d’huile d’olive.
  • 1/2 courgette.
  • 1 petit oignon.
  • 2/3 d’une belle mangue.
  • 4-5 cs. de curry de Madras.
  • 1 cs. de paprika.
  • 1 cs. de poivre noir.
  • 1 pte de couteau de bicarbonate de soude.

P1070604

 

 

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de cuisson : 35 minutes au four préchauffé  à 180°C.

 

Lavez la courgette, épluchez l’oignon et la mangue. Détaillez l’oignon en fines lamelles, coupez la courgette en duxelles et la mangue en petits cubes. Réservez.

Dans une jatte, fouettez les œufs avec les farines.

Ajoutez la levure et le bicarbonate, puis le lait de coco et l’huile.

Epicez : curry, paprika, poivre et évtl. un peu de sel.

Goûtez et rectifiez l’assaisonnement selon votre palais.

Incorporez la courgette, l’oignon et la mangue.

Remplissez aux 2/3 un moule en silicone à empreinte de petits muffins. Vous pouvez aussi utiliser un moule à cake rectangle, mais la cuisson sera plus longue.

Enfournez à four chaud pendant 35 minutes environ.

A la sortie du four démoulez et laissez refroidir sur une voilette.

P1070606

Hopp Schwiiiiiizzzzz ! {#Coupe Davis}

A quelques secondes du coup d’envoi de la finale de la Coupe Davis opposant la France à la Suisse, je vous rappelle mes recettes helvétiques de fidèle supportrice suisse 😉 : la tarte salée et le cake sucré 100% suisse, en espérant avoir plus de succès que lors de la première publication de cet article (dois-je rappeler le douloureux match de foot de la Coupe du Monde France-Suisse ?)

Vous avez trois jours de matchs pour savourer ces recettes… en attendant, je croise les doigts et tiens les pouces à S. Wawrinka, R. Federer et leurs coéquipiers !


Tarte cervelas-tomates & pommes de terre

tarte hopp schwitz

Ingrédients :

  • 3 pommes de terre à gratin.
  • 2 cervelas.
  • 3 tomates fraîches.
  • 1 cuillères de crème fraîche épaisse.
  • 50 gr. de gruyère (Ndlr : non de l’Emmental.. pour nos amis français, c’est facile de les distinguer, le gruyère n’a PAS de trous !!!)
  • Poivre.
  • Noix de muscade.
  • Mélange d’herbes fraîches ou séchées.
  • Pâte à la farine d’épeautre déjà abaissée.

Temps de préparation : 30 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes, puis 40 minutes.

 

Cuisez les pommes de terre avec leur peau dans l’eau bouillante durant 20 minutes.

Égouttez-les et laissez-les refroidir.
Épluchez les pommes de terre et coupez-les en fines rondelles.
Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle et faites revenir rapidement les pommes de terre afin qu’elles soient dorées.

Pelez les deux cervelas et coupez-les en rondelles.

Faites griller les rondelles de cervelas dans la poêle.

Lavez les tomates, puis coupez-les en rondelles.

Préchauffez le four à 190°C.

Disposez les fines tranches de pomme de terre au fond du moule en silicone, en les superposant légèrement, en formant une croix au centre du moule.

Placez tout autour les rondelles de tomates et de cervelas en alternance.

Poivrez et saupoudrez de noix de muscade râpée les pommes de terre, poivrez et mettez des herbes sur les tomates et le cervelas.

Répartissez une cuillère de crème fraîche.

Découpez de très fines tranches de gruyère et parsemez-en les pommes de terre.

Répartissez le reste des tomates, du cervelas et des pommes de terre.

Poivrez et rajoutez de la crème, de la noix de muscade râpée et du gruyère.

Recouvrez avec la pâte à l’épeautre abaissée en rentrant les bords le long du moule.

Cuisez 40 minutes à 180°C, baissez le four à 100°C les 10 dernières minutes et couvrez la pâte de papier alu si nécessaire.

Retournez le moule sur un plat et servez chaud, accompagné d’une petite salade.

Avec ce met, savourez un thé froid maison aux herbes des Alpes suisses ou du Rivella 🙂

 

 

Cake drapeau suisse fraise-vanille

cake hopp schwitz

D’abord attaquez-vous à la réalisation de la croix vanille :

Ingrédients :

  • 600 gr. de lait.
  • 1 cc. bombée de poudre de vanille Bourbon.
  • 65 gr. de jaune d’oeuf.
  • 50 gr. de chocolat ivoire.
  • 130 gr. de sucre cristallisé.
  • 55 gr. de fécule de maïs (Maïzena).

Préparez une crème pâtissière : mettez les grains de la gousse de vanille dans le lait et faites le bouillir.

Dans une jatte faites blanchir les jaunes d’œuf et le sucre.


Incorporez la fécule de maïs et mélangez.

 

Hors du feu, versez un tiers du lait bouillant sur le mélange œufs et sucre en fouettant doucement.

Reversez le tout dans la casserole et faites cuire à feu doux jusqu’à ce que la crème s’épaississe.


Attention à ne pas faire brûler la crème et veillez à ce qu’elle n’attache pas au fond de la casserole, à cet effet, fouettez constamment et à feu doux, cela peut prendre un peu de temps (environ 10 minutes).

 

Placez la crème pâtissière dans un moule à cake en silicone filmé et réservez au congélateur au minimum 4 heures, de préférence une nuit.

 

Préparez ensuite la pâte à cake aux fraises : la recette est une variante sans matière grasse de mon cake « pot de yaourt » !

 

Ingrédients :

  • 1 yaourt aux fraises (utilisez le pot de yaourt comme unité de mesure pour le reste de ingrédients).
  • 1,5 pot de farine blanche.
  • 1 pot de farine bise.
  • 1 sachet de levure chimique.
  • 1,5 pot de sucre cassonade fin.
  • 3 œufs.
  • 2 pots de purée de fraises fraîches ( environ 300 gr. de fraises coupées en petits morceaux, passées au blender avec un cuillère de jus d’ananas; il vous en restera peut-être un peu pour la déco).
  • colorant naturel rouge en gel (ou en poudre).

 

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 45 minutes.

 

Faites préchauffer votre four à 180°.

Lavez et équeutez les fraises, rincez-les à l’eau claire, coupez les en morceaux et réduisez-les en purée dans le blender (avec 1 cs. de jus d’ananas pour permettre de mixer).

Versez votre yaourt dans une jatte.

Nettoyez le pot de yaourt afin de l’utiliser comme unité de mesure pour le reste de ingrédients.

Versez ensuite le reste des ingrédients dans le saladier, sauf le colorant, en utilisant votre pot de yaourt comme mesure.

Mélangez le tout à l’aide d’un fouet afin d’obtenir une pâte homogène.

Colorez la pâte en rouge vif avec du colorant.

 

Le dressage et la cuisson :

 

Sortez le moule à cake du congélateur et tailler dans l’appareil glacé vanille une croix suisse sur toute la longueur.
Attention à ne pas vous entailler les doigts, car cette opération est délicate, la masse est glissante … Il faut passer la lame d’un couteau très tranchant sous l’eau chaude. Si le taillage de la croix est trop difficile vous pouvez couper des tranches de masse vanille, puis à plat sur une planche, tailler la croix dans chaque tranche.

 

Coulez un peu de pâte fraises au fond du moule à cake préalablement nettoyé.


Placez la croix vanille au centre, appuyez un peu, puis remplissez les côtés et le reste du moule de pâte aux fraises.

 

Enfournez pour 45 minutes à 180°C.

Au bout de 10 minutes de cuisson, tracez une ligne horizontale au centre de la pâte avec la pointe d’un couteau pour permettre que le cake gonfle harmonieusement au milieu (au lieu de s’échapper sur les côtés).

Couvrez le gâteau de papier cuisson à mi-cuisson pour qu’il ne brûle pas sur le dessus.

Sortez le cake du four et laissez-le refroidir.

 

Décoration :

Réalisez un glaçage rouge (j’ai utilisé le reste de ma purée de fraises avec du sucre glace jusqu’à obtention d’un glaçage pas trop liquide), puis décorez selon vos envies : ici oubliez les ballons de foot et le vert gazon, ça se passe sur terre battue ! Des petites balles jaunes et une mini raquette seront du meilleur effet !

 

Filet de poulet poché coeur provençal

poulet poché coeur provençal2

Une recette pour recevoir ou pour se faire plaisir, à varier selon les saisons et l’humeur…  en effet, vous pouvez choisir de modifier les ingrédients au centre et remplacez le cœur provençal par un cœur raffiné: fois gras et champignons, par un cœur automnal : des dés de courges (voir mon précédent article sur ma passion de la courge !), ou un cœur printanier : des légumes verts !

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 4 filets de blanc de poulet.
  • 2 tomates.
  • 1 poivron rouge.
  • 2 cs. de tapenade.
  • des herbes de Provence.
  • du poivre du moulin.
  • de la fleur de sel.
  • du film alimentaire résistant à la cuisson.
  • du fil de cuisine ou dentaire.

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de cuisson : 30 minutes.

 

Lavez, épépinez et détaillez en petits cubes les tomates et le poivron.

Coupez chaque filet de blanc de poulet en porte-feuille. Aplatissez-les ensuite à l’aide d’un rouleau à pâtisserie pour les transformer en escalopes.

Assaisonnez les escalopes des herbes, du poivre, de la fleur de sel.

Tartinez un peu de tapenade, placez des petits dés de tomate et poivron au centre.

Emballez en roulant chaque filet séparément dans du film alimentaire et nouez les bouts très serrés avec du fil de cuisine. Il faut bien vider l’air, sinon l’eau de cuisson va rentrer et/ou les papillotes flotteront dans la casserole (donc ne cuiront pas).

Plongez les papillotes dans un grand volume d’eau bouillante et couvrir.

Une fois que l’eau est à nouveau à ébullition, éteindre la plaque et laissez reposer dans l’eau frémissante sur la plaque chaude pendant 25 minutes.

Ôtez le film alimentaire et coupez les rouleaux de poulet en deux en diagonale pour servir, accompagné par exemple de risotto.

Bon appétit !

poulet poché coeur provençal

Velouté de courge, carotte et patate douce au lait de coco

 velouté courge carotte patate douce

Le mois d’octobre c’est le mois de la COURGE !

Ce légume dodu orange ou jaune, voire vert, est assorti aux feuilles d’automne et me réconforte toujours durant ce mois souvent humide. Ceux qui me connaissent IRL savent à quel point j’aime la courge…. 😉 alors ce mois-ci, vous allez manger de la courage (au propre comme au figuré !) avec pleins de recettes à base de courge sur le blog… je commence avec un velouté ultra savoureux !

velouté courge carotte patate douce2

Ingrédients (pour 4 personnes en entrée) :

  • une grosse patate douce.
  • 2 carottes.
  • 450 gr. de potimarron.
  • 100 gr. de courge butternut.
  • un demi cube de bouillon de légumes.
  • 300 ml de lait de coco.
  • poivre, curcuma, curry.
  • graines de courge séchées.

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 15 à 20 minutes.

 

Lavez les légumes, épluchez la patate douce et les carottes, ainsi que la courge butternut si la peau est dure.

Détaillez en cubes.

Plongez dans l’eau bouillante avec le bouillon et laissez cuire environ 15 à 20 minutes. Pour vérifier la cuisson, plantez la lame d’un couteau dans les cubes, elle doit entrer comme dans du beurre..

Videz presque toute l’eau, ajoutez le lait de coco.

Mixez à l’aide d’un mixeur plongeant.

Poivrez et ajouter le curcuma et une pointe de curry.

Goûtez et rectifiez l’assaisonnement à votre idée…

Servez bien chaud avec quelques graines de courge en décoration.

Saint-Honoré au fromage {Battle Food #24}

st honoré3

Aujourd’hui pleins de recettes à base de fromage débarquent sur les blogs… ne soyez pas surpris, aujourd’hui c’est le jour de la Battle Food #24 organisée par Sabine de  Délice-Céleste, avec pour thème… Le fromage ! 😉

A la base, mon blog est plutôt axé sur la pâtisserie, car j’adore spécialement en faire. J’aime le côté méticuleux et esthétique de la pâtisserie, que je trouve plus évident dans le domaine des desserts que pour la présentation d’un gigot d’agneau (par exemple 🙂 ). Mais j’avais envie de proposer une recette salée pour cette Battle food, d’une part, parce que je préfère manger des mets salés, d’autre part, parce que le fromage, pour moi c’est nécessairement une recette salée (oui je sais le cheesecake c’est du fromage et c’est sucré, mais j’ai déjà posté dernièrement deux recettes de cheesecake, ici au citron et ici coco choco cherry, il faut varier). Bref, pour concilier mon envie de cuisiner le fromage version salé et l’esthétique propre à la pâtisserie et parce que je trouve toujours réussi l’association fromage – pâte à choux…  à la lecture du thème, je suis très vite partie sur l’idée de vous proposer un Saint-Honoré salé au fromage, avec une touche de sauge et le piquant de la moutarde, accompagné d’un bon vin blanc (du Valais !!!), ça ne peut qu’être un succès !

st honoré1st honoré2

Commencez par préparer la pâte à choux salée :

  • 77 gr. d’eau du robinet.
  • 76 gr. de lait demi-écrémé.
  • 66 gr. de beurre doux en parcelles.
  • 1 pincée de sel.
  • 65 gr. de farine blanche.
  • 23 gr. de farine mi-blanche.
  • 150 gr. d’oeuf (environ 3 oeufs).
  • épices au choix (j’utilise un mélange spécial fromage « raclette » de la marque « Grand St-Bernard », qui est principalement à base de noix de muscade, poivre, girofle, cannelle, poivre de Cayenne et bolets).

Préchauffez votre four à 210°C.

Dans une casserole, mettez l’eau, le lait, le beurre, le sel et les épices. Portez à ébullition.

Retirez du feu et versez la farine en une seule fois. Brassez énergiquement avec une maryse pour éviter les grumeaux.

Remettez la casserole sur le feu, rallumez le feu, et desséchez cette pâte (panade), au moins une minute trente secondes en remuant jusqu’à ce que la pâte se détache des parois, attache très légèrement au fond de la casserole et forme une boule. Attention, si on dessèche trop la pâte, les choux risquent d’éclater à la cuisson, mais il faut quand même bien dessécher le mélange remis sur le feu pour avoir des choux légers et gonflés. Je préfère que les choux soient un peu éclatés que pas assez gonflés, à vous de trouver le juste milieu !

Mettez la panade desséchée dans le bol du robot muni de la feuille et commencez à battre à grande vitesse pour refroidir la pâte.

Ajoutez les œufs un à un, en veillant à bien battre à vitesse moyenne entre chaque œuf afin que la pâte s’aère bien.

La pâte doit se refermer sur elle-même lorsqu’on passe le doigt dedans. Si tel n’est pas le cas, ajoutez un peu plus d’œuf (1/2). L’excèdent éventuel d’œuf servira à dorer les choux.

Remplir une poche à douille muni d’un embout lisse. Sur un plaque recouverte d’un papier sulfurisé, dresser de petites boules, assez espacées. Dorez les choux avec un mélange œuf-huile. Vous pouvez parsemez certains choux d’épices et/ou de fromage.

Enfournez à chaleur tournante à 210°C durant 10 minutes. Baissez la température à 180°C et ouvrez régulièrement le four pour laisser l’air humide s’échapper. Au bout de 10 minutes à 180°C, passez en mode convection et non chaleur tournante. Laissez à dorer à 180°C durant encore 10 à 15 minutes, selon la grosseur des choux et votre four.

Sortez les choux et déposez-les sur une grille à pâtisserie pour refroidir.

 

Préparez la crème à la sauge :

  • 185 gr. de lait demi-écrémé.
  • 15 gr. de crème fraîche liquide.
  • 2 jaunes d’œuf.
  • 12 gr. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 1 pincée de sel à la truffe.
  • 8 feuilles moyenne de sauge.

Mettez la crème et le lait dans une casserole.

Lavez et séchez les feuilles de sauge. Coupez-les en fines lamelles.

Ajoutez-les au lait dans la casserole. Salez.

Portez le mélange à ébullition.

Dans une jatte, mélangez les jaunes d’œuf et la fécule.

Incorporez 1/2 du lait bouillant, brassez bien.

Remettez le tout dans la casserole sur le feu et mélangez sans arrêt jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Retirez du feu et laissez refroidir en brassant régulièrement.

Remplissez une poche à douille munie d’un embout fin et long. Faites une encoche au couteau sous six gros et beaux de vos choux, remplissez généreusement ces choux de crème à la sauge.

prépa st honoré choux remplis

Attaquez à présent la garniture moutarde :

  • 150 gr. de fromage frais à la crème.
  • 3 cs. bombées de moutarde fine et forte.
  • poivre du moulin.

Dans une jatte mélangez le fromage frais, la moutarde et le poivre.

Brassez bien pour avoir un appareil homogène.

Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Remplissez une poche à douille munie d’un embout fin et long. Faites une encoche au couteau sous six autres gros et beaux de vos choux, remplissez généreusement ces choux de crème à la moutarde. Prenez encore trois jolis petits choux et garnissez-les de crème à la moutarde pour la décoration.

 

Réalisez à présent le fond du gâteau :

  • une pâte feuilletée (de votre boulanger, du commerce, voire maison, si vous avez le temps et surtout si vous trouvez du beurre de tourage pour la réaliser !!!)

Découpez deux disques dans la pâte feuilletée, déposez-les l’un sur l’autre sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, piquez-les par endroit et dorez-les avec le reste du mélange œuf-huile.

Laissez cuire environ 35 minutes à 180°C.

Sortez du four et laissez refroidir sur une voilette.

 

Procédez à présent à la garniture fromage :

  •  260 gr. de mélanges de fromages râpés.
  •  1,8 dl de lait demi-écrémé.
  • 1 dl de crème liquide.
  • 2 œufs.
  • 1 gousse d’ail.
  • épices au choix (Grand St-Bernard, cf. ci-dessus dans la recette de la pâte à choux; échalotes séchées).
  • poivre du moulin.
  • 2 cs. de fécule de pommes de terre.

Dans une jatte mélangez le lait, la crème, la fécule, les œufs et battez bien.

Ajoutez l’ail finement hachée, les épices et le poivre.

Incorporez le mélange de fromages.

Dans un moule à manqué, placez au centre le fond en pâte feuilletée. Tout autour, faites une rangée de demi-choux avec les choux non garnis que vous coupez en deux verticalement.Placez la face arrondie contre le moule.

Versez le mélange à fromage dans le moule à manqué.

Enfournez pour 40 minutes à 180°C.

Sortez du four et laissez refroidir.

prépa st honoré gâteau fromage

Finalisez le Saint-Honoré par le montage :

Une fois le gâteau refroidi, posez dessus les choux à la sauge et à la moutarde en alternance. Faites des toupets de fromage frais à la douille entre deux choux. Au centre, faites un grand toupet de fromage entre les trois petits choux remplis de crème moutarde.

prépa st honoré montage

 

Réservez au frais en attendant de servir accompagné d’une salade verte !

st honoré tranche2st honoré4

Bon appétit !

 

D’autres « cheese lovers », c’est par là… (autres participantEs à la Battle !)

 Geek au féminin | Novice en cuisine | Cuisine 2 soeurs | Claidedo | Framboises et bergamote | Click, Cook and Taste | Il était une recette | Food and Cook | Douceurs maison | Hibiscus Blog | Radis Rose | Encore une lichette | Cuisine moi un mouton | Marine is cooking | L’atelier de Steph et Lolie | Pause nature | Megalow Food | Par faim d’arômes | Plaisir et équilibre | Pink teaspoon | Régaleries | Tinou cuisine | Jujube en cuisine | Cuisine végétalienne | Stella cuisine | Le bistro de Jenna | Des recettes à gogo | Sweet mood in Paris | Les recettes de Flo | Julea Cuisine | Flagrant Déli’s | Kitchen Story | All about my kitchen | La kiwizine | La cuisine de Lillie | Tchoup’cookiing | Chloé Délice | By abc 4 you | Ma Popote | L’ornithorynque chafouin | Délices Cookies | Les fantaisie de Mélanie | Popote et Nature | Cannelle Kaneel | Sécotine Maligne | Cook’n’Blog | 1 2 3 cuisinez ! | Chic, chic, chocolat… | Cuisine, pâtisserie, chocolat and co | Contes et Délices | Rose noisettes | Elo dans la farine | Cook a life by Maeva | Succomber à la tentation | Ça ne sent pas un peu le brûlé là ? | Petite cuillère et charentaise | Claire-Alice Délice | Cyrielle Gourmandise | My french bakery | Gourmandise personnelle | La cuisine est un jeu d’enfant | Confit Banane | J’amène le dessert | Cuisiner passion | Yellow Mustard | Le renard et les raisins | Flo en cuisine | De la peau au noyau | La médecine passe par la cuisine | Épices et moi | Chez Ale | Paruline en cuisine | Lily et son Home Made Attitude | Petit grain de sel | Pince de fantaisie | La Godiche | Histoires de fruits | Samkonait | Une cuisine pour Voozenoo | La cantine des cousins | Rose Philange | Cook’n’Eat | Le petit monde de Julie | Cooking’n’Co | Et Charlotte découvrit la cuisine | Pas de chihci dans ma cuisine | Lemon Rock | Serial Baker | The Happy Cooking Friends | My Little Patisserie | La fourchette gourmande | A prendre sans faim | La ligne gourmande | Les cookines | Delizioso | Happy 2 Cook | Chapeau Melon | Geek & Balsamique | Turbigo Gourmandises | Ma petite cuisine | Gourmande et toquée | La Petite Cuisine | Les Carnets de Sophie | Dans la cuisine de Misstinguette | Les casseroles de Lise | Les mets tisses | Je cuisine donc je suis | Girembelle en cuisine | Chocoframboise | Zéro miette | Succomber à la tentation | All in the Kitchen | Pourquoi je grossis ? |

Veggie Tortilla

Veggie tortilla

En passant, une recette rapide, complète et saine à préparer en rentrant du travail ou pour la pause déjeuner.

 

Ingrédients  (pour 2 personnes) :

  • 2 tortillas au blé complet (vous pouvez varier en choisissant des tortilla au maïs).
  • 4 cs. rases d’houmous (maison c’est mieux !)
  • 4 cs. bombées de lentilles vertes sèches (vous pouvez utiliser des lentilles corail dont la cuisson est 2 fois plus courte, si vous êtes pressés!)
  • 6-7 radis.
  • 1 tige de céleri branche.
  • 2 gousses d’ail dégermées (moins si vous n’êtes pas adeptes, la recette est assez relevée).
  • 1 grosse carotte.
  • 1/2 concombre.
  • 1 poignée de roquette.
  • poivre et herbes de Provence.

 

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes (avec les lentilles vertes, si vous utilisez des lentilles corail, seulement 8 minutes).

 

Lavez, épluchez et détaillez la carotte.

Portez une casserole d’eau à ébullition, mettez cuire les lentilles et, à mi-cuisson, ajoutez les dés de carotte.

Durant la cuisson, épluchez et détaillez le concombre et le céleri branche.

Coupez l’ail finement et détaillez les radis.

Une fois cuites, égouttez les lentilles et passez-les sous l’eau glacée.

Dans un saladier, mélangez les lentilles, carotte, radis, céleri, concombre et l’ail. Poivrez, ajoutez des herbes de Provence. Brassez bien.

Déposez les tortilla dans des assiettes. Étalez de l’houmous dessus, déposez quelques feuilles de roquette, puis du mélange lentilles-légumes.

Roulez les tortilla, coupez les en deux de biseau et servez !

Gaspacho de tomates givré, glace yaourt au concombre & chantilly froide de chorizo {Battle Food #23}

Le jour de la Battle Food #23 est arrivé !

Par faim d’arômes, qui organise cette 23 édition a choisi le thème { Complètement givré } !

Gaspacho

J’adore ce thème, et même si la météo ne joue vraiment pas le jeu, j’ai eu beaucoup de plaisir à imaginer la recette que je voulais vous présenter.

Comme j’ai reçu de belles tomates du jardin de mon beau-papa, j’ai opté pour un gaspacho au piment d’Espelette bien givré, avec de minis boules de glace au yaourt au concombre, rehaussé d’une chantilly froide au chorizo. La rencontre du feu et de la glace …

 gaspacho(2)

Gaspacho givré aux tomates

Ingrédients (pour trois gourmands) :

  • 6 tomates rondes bien mûres.
  • 1/2 poivron rouge.
  • 1 grosse gousse d’ail.
  • 2 cs. de vinaigre balsamique.
  • 1 cc. de tabasco.
  • 1 pincée de piment d’Espelette.
  • Poivre du moulin, évtl. une pincée de sel.

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de repos : 6 heures au minimum.

 

Lavez les légumes.

Mondez et épépinez les tomates, ainsi que le poivron.

Détaillez en petits morceaux et placez dans le bol du blender.

Mettez également le jus restant sur votre planche à découper dans le blender.

Ajoutez la gousse d’ail dégermée et coupée en fines lamelles, le vinaigre, le tabasco, le piment d’Espelette et le poivre.

Mixez le mélange jusqu’à obtenir un liquide épais homogène. Si nécessaire ajoutez 1 cs d’eau fraîche.

Réservez au réfrigérateur.

 

Glace yaourt au concombre

Ingrédients :

  • 1/2 concombre.
  • 90 gr. de yaourt à la grecque non sucré.
  • 3 gouttes de tabasco.
  • Herbes de Provence et poivre du moulin.
  • 1 cc. d’huile d’olive.

Temps de préparation : 8 minutes.

Temps de repos : 2 heures au réfrigérateur puis 5 heures au congélateur au moins.

 

Epluchez le concombre, ôtez les pépins et coupez le en cubes.

Placez les dés de concombre dans le bol du blender.

Ajoutez le yaourt, le tabasco, les épices et mixez le tout jusqu’à obtenir un mélange lisse.

Incorporez l’huile d’olive et remettez le blender en marche 30 secondes pour émulsionner le mélange.

Mettez dans un récipient plastique au réfrigérateur et une fois le mélange bien frais, brassez-le avant de le réserver au congélateur.

Il est important de refroidir le mélange au frais, de le brasser puis enfin de le mettre au congélateur, sinon la glace formera des paillettes.

 

 

Chantilly froide de chorizo

Ingrédients :

  • 20 cl. de crème liquide.
  • 50 gr. de chorizo en tranches.
  • évtl. une pincée de sel.

Temps de préparation : 10 minutes.

Temps de repos : 4 heures au minimum.

 

Versez la crème dans une petite casserole et ajoutez les tranches de chorizo.

Portez à ébullition en remuant.

Laissez refroidir le mélange pour laisser infuser le chorizo.

Une fois refroidi, transvasez la crème parfumée dans un siphon en filtrant pour éviter que des morceaux obstruent votre siphon.

Fermez le siphon, ajoutez le gaz, secouez bien et réservez au réfrigérateur.

 

Dressez au moment de servir.

Versez du gaspacho dans des bols, ajoutez 4-5 minis boules de glace concombre (que vous aurez sortie quelques minutes avant du congélateur pour pouvoir former des boules facilement avec une cuillère parisienne) et des petits nuages de chantilly chorizo…

gaspacho(3)

logo-battle-food-bleu

D’autres recettes { Complètement givrées } :

Geek & BalsamiqueClick, Cook and TasteRadis RoseRose PhilangeFood and CookKitchen StoryDans ma cuisineDes recettes à GogoLes Fantaisies de MélanieTout simplement bonNovice en cuisineIl était une recetteLe Miam de NinouChocoframboisesDans la cuisine de MisstinguetteLa Conque d’orTchoup’CookingLemon RockThe Pink TeaspoonParuline en cuisineGourmandise personnelleLes CookinesLemon and SardineBistro de JennaChut Je PâtisseAll in the kitchenMes instants de gourmandiseEncore une lichetteGeekofemininOnce upon a cookFlagrant Déli’sRose noisettesLa GodicheLa cuisine de JujuChez AleDans la cuisine végétalienne de DjanisseVG-ZONE.netMademoiselle PahJujube en cuisineGreen ExcessLa cantine des cousinsCook a life ! By MaevaLes Fées MaisonsJ’ai toujours aimé le jaune moutardeVery easy … kitchenGirembelle en cuisineScrap packingFramboises et bergamoteDélice CélesteCannelle KaneelHibiscus blogEat me nooowBest of D.Les recettes de FloCuisine moi un moutonMlle Prune – Elo dans la farineGoulucieusement Les délices de LaurianeCansei de ser yummyLa médecine passe par la cuisineFlagrant Déli’SMy little PâtisserieMarine is cookingMaïcookEt Charlotte découvrit la cuisine – Par faim d’arômes

 

 

 

Verrines Croc’ fraîcheur {Battle Food #22}

verrines croc fraicheur

Le thème de la 22ème Battle Food est « VERRINES & EPICES » !

Épices&Moi est l’organisatrice de cette 22ème Battle qui a pour thème les verrines et les épices. J’ai opté pour une verrine salée avec le croquant du concombre, la douceur du yaourt à la grecque, et le fondant de la tomate bien mûre, gorgée de soleil. L’épice que j’ai choisie pour se marier avec ces saveurs est un mélange, ce sont les herbes de Provence !

Ingrédients (pour 6 verrines) :

  • 1 concombre.
  • 1 yaourt à la grecque non sucré.
  • 2 cs. rases d’herbes de Provence.
  • 1 grosse gousse d’ail.
  • poivre et sel.
  • 1 grosse tomate charnue bien mûre.
  • 1 cs. de concentré de tomates.
  • 3-4 gouttes de tabasco. 

Temps de préparation : 10 minutes.

 

Lavez et épluchez le concombre.

Râpez le concombre finement.

Dans un chinois, égouttez le concombre en appuyant avec une cuillère contre le fond. Placez dans un saladier.

Ajoutez le yaourt à la grecque, l’ail hachée et les herbes de Provence.

Salez et poivrez à votre convenance. Réservez.

Lavez la tomate, épépinez-la et détaillez-la en petits cubes.

Dans un bol, ajoutez le concentré de tomates, salez et poivrez.

Ajoutez le tabasco. Mélangez bien.

Remplissez les verrines au 3/4 avec le mélange concombre, puis formez des mini-quenelles de caviar de tomates que vous déposez par-dessus délicatement.

Mettez les verrines au frais en attendant de les servir !

verrines croc fraicheur2

 

Vous en voulez encore ? C’est par ici …  Food & Cook / Radis rose / Les fantaisies de Mélanie / Trognon de pomme / Once upon a cook / Cannelle Kaneel / Fais-moi croquer ! / LaKiwiZine / Petits Béguins / Madeleines et plumes d’autruche / Les voyages de Gridelle / Par faim d’arômes / Des Recettes à Gogo  / Il était une recette  / Cuisine moi un mouton / Bistro de Jenna / Cuisine Airlines / Elo dans la farine / Epices & moi /  Mes instants de gourmandise / Une cuisine pour Voozenoo / The pink teaspoon / Plaisir et équilibre / La cuisine d’Anna et Olivia / Cook N’Tinem  / Encore une lichette / By acb 4 you / Pourquoi je grossis… / Marineiscooking / Goulucieusement / Del’s cooking twist / Délices cookies / Rose Philange / Les délices de la jeunesse / Manouchoux / Le carnet de recettes / Chocoframboises / Les cookines / Cooking N’ Co /  Julie Remacle / Pincée de fantaisie /Jenn is cooking  / ScrapPacking / Dans ma cuisine / Cuisine et cigares  / Et Charlotte Découvrit la Cuisine… / J’apporte le dessert !! /  Dans la cuisine { végétaliene } de Djanisse /  Gourmandise personnelle / Cook’n Blog / La Tasse Fumante  / Eat-me / Novice en cuisine / Secrets de gourmandise / la cuisine de juju / Anne /  Paruline en cuisine /  Rosenoisettes la conque d’or / Pause Nature / La cuisine du jardin / Hibiscusblog / Dans la cuisine de Misstinguette / Cyrielle Gourmandise / Citron Myrtille / All in the kitchen / Tchoup’ cooking / Succomber à la tentation /  Godiche ! / My French Bakery / Flagrant Déli’S / VG-Zone.net / Les casseroles de Lise / Chez Ale / Stella Cuisine  /La médecine passe par la cuisine / Les Hobbies de Cilia Ma petite cuisine au quotidien / Chic, chic, chocolat … / Tout simplement bon / Geek & Balsamique / Les délices de Lauriane / Blog de la table / Click, Cook and Taste / Chut je pâtisse 

Petits cakes aux légumes {Battle Food #21}

Le thème de la 21ème Battle Food est « Les TAPAS » !

D’abord, je m’excuse auprès de l’organisatrice de cette 21ème Battle (Délice Cookie’s) pour mon retard dans la publication de l’article (oui oui normalement c’est le 23 🙂 du mois !), le thème proposé m’a inspirée, mais je n’ai pas trouvé le temps de mettre à exécution toutes mes idées… bref. Du coup, à la bourre jusqu’au bout, ma photo est assez bof bof aussi. Je me rattraperai au prochain article, c’est promis !

Voici de petits cakes salés aux légumes, ils accompagnent volontiers un verre de rosé et de la charcuterie (ou d’autres tapas… cf. en bas de l’article) !

SAMSUNG

Ingrédients :

  • 150 gr. de farine bise.
  • 100 gr. de farine blanche.
  • 4 oeufs,
  • 10 cl d’huile d’olive.
  • 5 cl. d’eau du robinet.
  • 10 cl. de vin blanc sec.
  • 150 gr. de carottes coupées en fins spaghettis de 6 cm de long (ou en brunoise). Pour plus de couleurs vous pouvez mixer les carottes jaunes, oranges et noires !
  • 150 gr. de courgettes coupées en fins spaghettis de 6 cm de long (ou en brunoise).
  • 100 gr. de tomates cerises coupées en deux ou en quarts (selon la grosseur).
  • 150 gr. de gruyère râpé.
  • 1 sachet de levure
  • poivre & herbes de Provence.

Temps de préparation : 25 minutes.

Temps de cuisson : 35 minutes

 

Lavez et détaillez les légumes afin d’obtenir les quantités nécessaires.

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez les deux farines et les oeufs battus en omelette jusqu’à obtenir un mélange onctueux. Ajouter l’huile, l’eau et le vin blanc.

Ajoutez les légumes  et incorporez le gruyère râpé et la levure.

Poivrez et saupoudrez d’herbes de Provence.

Remplissez des petits moules à muffins en silicone, la pâte ne doit pas dépasser les 2/3 du bord du moule.

Enfournez pendant 35 minutes à 180°C. Testez la cuisson à l’aide d’un cure-dent, il doit ressortir humide mais non collant de pâte.

Si le dessus des petits cakes prennent une teinte dorée trop rapidement, couvrez d’une feuille de papier alu dans le four.

 Bon apéritif !

D’autres idées de tapas, c’est par là… (autres participants à la Battle !)

Bistro de Jenna / Melie’s Cooking / Epices et moi / Manouchoux / Radis rose / Bienvenue chez Spicy / La cuisine d’Anna et Olivia / Once upon a cook / Le blog de la Kiwi-Zine / Novice en cuisine / Par faim d’arômes / Pourquoi je grossis / Elo dans la farine / Cannelle Kaneel / Un Flo de bonnes choses / Del’s cooking twist / Chic chic chocolat / Jujube en cuisine / Framboises & bergamote / Les mets tissés / Carottes jaunes et tomates roses / Cooking N’ Co / By acb 4 you / Rosenoisettes / The pink tea spoon / Un siphon fon fon… / Happy food / Marine is cookin / My Little Créa / Les fantaisies de Mélanie / Petits Béguins / Sweet Mood In Paris / Bowl & Spoon / Des recettes à gogo / Une papaye verte en salade / Casseroles & claviers / Cerise et abricot / Food & Cook / Copines cuisine / Cook N’Tinem / Pincée de fantaisie / VG Zone / La galerie du régal / Chocoframboises / Pause nature / Dans mon nid / Turbigo gourmandises / Happy Cooking / ScrapPacking / Flo en cuisine / Encore une lichette / J’apporte le dessert / Mademoiselle Bagatelles / Réglisse & Marmelade / Flagrant Déli’s / Plaisir et Equilibre / Aurélie’s cooking / Chez Ale / Cyrielle gourmandise / J’ai toujours aimé le jaune moutarde / Safran Gourmand / La Tasse Fumante / Les délices de la jeunesse / Paruline en cuisine / Madeleines et plumes d’autruche / L’Ornithorynque Chafouin / Hibiscusblog / A la table d’Aïda / A Taste of My Life / Royal Chili / Tizicooks / La Godiche / Les Cookines / Two cooks and a few books / Ma petite cuisine au quotidien / Cook A Life! by Maeva / Il était une recette / Les gourmandises de Nemo / Cook en coulisses / Les Hobbies de Cilia / Chut Je Pâtisse / Goulucieusement / Blog de la table Cuisisne moi un mouton Cookerei / Loetitia cuisine Geek & balsamique La fourchette gourmande Petite Bulle de Gourmandise Les Délices de Mimm Confit Banane All in the kitchen / Jenn’s Cooking / Cook’N Blog 123 Cuisinez / All about my kitchen Dans la cuisine de Misstinguette / Rosephilange Et Charlotte découvrit la cuisine / Lemon Rock Voyage Gourmand Histoire de fruits Bric et Brac Click, cook and taste /

 

Hopp Schwiiiiiizzzzz ! (Tarte salée et cake sucré) {#Nati}

En fidèle (mais critique) supportrice de la Nati ;-), je vous propose un repas (plat et dessert) 100% suisse, afin d’encourager notre équipe (qui en a besoin ….), lors de cette Coupe du Monde de football !

Vous pouvez bien entendu servir ce même repas pour soutenir Wawrinka ou Federer à Wimbeldon si vous êtes plus tennis que foot, ou encore le 1er août pour la fête Nationale, si vous n’êtes pas amateur/-trice de sports 🙂

1ère mi-temps

Le plat :
Tarte cervelas-tomates & pommes de terre

tarte hopp schwitz

Ingrédients :

  • 3 pommes de terre à gratin.
  • 2 cervelas.
  • 3 tomates fraîches.
  • 1 cuillères de crème fraîche épaisse.
  • 50 gr. de gruyère (Ndlr : non de l’Emmental.. pour nos amis français, c’est facile de les distinguer, le gruyère n’a PAS de trous !!!)
  • Poivre.
  • Noix de muscade.
  • Mélange d’herbes fraîches ou séchées.
  • Pâte à la farine d’épeautre déjà abaissée.

Temps de préparation : 30 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes, puis 40 minutes.

 

Cuisez les pommes de terre avec leur peau dans l’eau bouillante durant 20 minutes.

Égouttez-les et laissez-les refroidir.
Épluchez les pommes de terre et coupez-les en fines rondelles.
Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle et faites revenir rapidement les pommes de terre afin qu’elles soient dorées.

Pelez les deux cervelas et coupez-les en rondelles.

Faites griller les rondelles de cervelas dans la poêle.

Lavez les tomates, puis coupez-les en rondelles.

Préchauffez le four à 190°C.

Disposez les fines tranches de pomme de terre au fond du moule en silicone, en les superposant légèrement, en formant une croix au centre du moule.

Placez tout autour les rondelles de tomates et de cervelas en alternance.

Poivrez et saupoudrez de noix de muscade râpée les pommes de terre, poivrez et mettez des herbes sur les tomates et le cervelas.

Répartissez une cuillère de crème fraîche.

Découpez de très fines tranches de gruyère et parsemez-en les pommes de terre.

Répartissez le reste des tomates, du cervelas et des pommes de terre.

Poivrez et rajoutez de la crème, de la noix de muscade râpée et du gruyère.

Recouvrez avec la pâte à l’épeautre abaissée en rentrant les bords le long du moule.

Cuisez 40 minutes à 180°C, baissez le four à 100°C les 10 dernières minutes et couvrez la pâte de papier alu si nécessaire.

Retournez le moule sur un plat et servez chaud, accompagné d’une petite salade.

Avec ce met, savourez un thé froid maison aux herbes des Alpes suisses ou du Rivella 🙂

 

2ème mi-temps

Le dessert :
Cake drapeau suisse fraise-vanille

cake hopp schwitz

D’abord attaquez-vous à la réalisation de la croix vanille :

Ingrédients :

  • 600 gr. de lait.
  • 1 cc. bombée de poudre de vanille Bourbon.
  • 65 gr. de jaune d’oeuf.
  • 50 gr. de chocolat ivoire.
  • 130 gr. de sucre cristallisé.
  • 55 gr. de fécule de maïs (Maïzena).

Préparez une crème pâtissière : mettez les grains de la gousse de vanille dans le lait et faites le bouillir.

Dans une jatte faites blanchir les jaunes d’œuf et le sucre.


Incorporez la fécule de maïs et mélangez.

 

Hors du feu, versez un tiers du lait bouillant sur le mélange œufs et sucre en fouettant doucement.

Reversez le tout dans la casserole et faites cuire à feu doux jusqu’à ce que la crème s’épaississe.


Attention à ne pas faire brûler la crème et veillez à ce qu’elle n’attache pas au fond de la casserole, à cet effet, fouettez constamment et à feu doux, cela peut prendre un peu de temps (environ 10 minutes).

 

Placez la crème pâtissière dans un moule à cake en silicone filmé et réservez au congélateur au minimum 4 heures, de préférence une nuit.

 

Préparez ensuite la pâte à cake aux fraises : la recette est une variante sans matière grasse de mon cake « pot de yaourt » !

 

Ingrédients :

  • 1 yaourt aux fraises (utilisez le pot de yaourt comme unité de mesure pour le reste de ingrédients).
  • 1,5 pot de farine blanche.
  • 1 pot de farine bise.
  • 1 sachet de levure chimique.
  • 1,5 pot de sucre cassonade fin.
  • 3 œufs.
  • 2 pots de purée de fraises fraîches ( environ 300 gr. de fraises coupées en petits morceaux, passées au blender avec un cuillère de jus d’ananas; il vous en restera peut-être un peu pour la déco).
  • colorant naturel rouge en gel (ou en poudre).

 

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 45 minutes.

 

Faites préchauffer votre four à 180°.

Lavez et équeutez les fraises, rincez-les à l’eau claire, coupez les en morceaux et réduisez-les en purée dans le blender (avec 1 cs. de jus d’ananas pour permettre de mixer).

Versez votre yaourt dans une jatte.

Nettoyez le pot de yaourt afin de l’utiliser comme unité de mesure pour le reste de ingrédients.

Versez ensuite le reste des ingrédients dans le saladier, sauf le colorant, en utilisant votre pot de yaourt comme mesure.

Mélangez le tout à l’aide d’un fouet afin d’obtenir une pâte homogène.

Colorez la pâte en rouge vif avec du colorant.

 

Le dressage et la cuisson :

 

Sortez le moule à cake du congélateur et tailler dans l’appareil glacé vanille une croix suisse sur toute la longueur.
Attention à ne pas vous entailler les doigts, car cette opération est délicate, la masse est glissante … Il faut passer la lame d’un couteau très tranchant sous l’eau chaude. Si le taillage de la croix est trop difficile vous pouvez couper des tranches de masse vanille, puis à plat sur une planche, tailler la croix dans chaque tranche.

 

Coulez un peu de pâte fraises au fond du moule à cake préalablement nettoyé.


Placez la croix vanille au centre, appuyez un peu, puis remplissez les côtés et le reste du moule de pâte aux fraises.

 

Enfournez pour 45 minutes à 180°C.

Au bout de 10 minutes de cuisson, tracez une ligne horizontale au centre de la pâte avec la pointe d’un couteau pour permettre que le cake gonfle harmonieusement au milieu (au lieu de s’échapper sur les côtés).

Couvrez le gâteau de papier cuisson à mi-cuisson pour qu’il ne brûle pas sur le dessus.

Sortez le cake du four et laissez-le refroidir.

 

Décoration :

Réalisez un glaçage rouge (j’ai utilisé le reste de ma purée de fraises avec du sucre glace jusqu’à obtention d’un glaçage pas trop liquide), puis décorez à votre manière !

 

Déclinaisons salées de la tarte Tatin

tatinpdt

La tarte Tatin aux pommes de terre

Ingrédients :

  • 5 grosses pommes de terre à gratin.
  • 2 cuillères de crème fraîche épaisse.
  • 100 gr. de gruyère.
  • Poivre
  • Noix de muscade
  • Pâte à la farine d’épeautre déjà abaissée.

Temps de préparation : 25 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes, puis 40 minutes.

Cuisez les pommes de terre avec leur peau dans l’eau bouillante durant 20 minutes. Égouttez-les et laissez-les refroidir.
Épluchez les pommes de terre et coupez-les en fines rondelles.
Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle et faites revenir rapidement les pommes de terre afin qu’elles soient dorées.

Préchauffez le four à 190°C.
Disposez les fines tranches de pomme de terre au fond du moule en silicone, en les superposant légèrement.
Poivrez et saupoudrez de noix de muscade râpée, et répartissez une cuillère de crème fraîche.
Découpez de très fines tranches de gruyère et parsemez-en les pommes de terre.
Répétez l’opération (pommes de terre, poivre, muscade et crème et gruyère).
Recouvrez avec la pâte à l’épeautre abaissée en rentrant les bords le long du moule.

Cuisez 40 minutes à 180°C, baissez le four à 100°C les 10 dernières minutes et couvrez la pâte de papier alu si nécessaire.

Retournez le moule sur un plat et servez chaud.

tatinpdt2

tatintomate

Les tartelettes Tatin aux tomates

Ingrédients : (pour 6 petites tartelettes)

  • 3 grosses tomates.
  • 3 cuillères de crème fraîche épaisse.
  • Poivre.
  • Herbes de Provence.
  • Pâte à la farine d’épeautre déjà abaissée.

Temps de préparation : 10 minutes.

Temps de cuisson : 40 minutes.

Ôtez le pédoncule des tomates.Coupez-les en deux puis coupez chaque moitié en lamelles.
Épluchez les pommes de terre et coupez-les en fines rondelles.
Déposez les moitiés de tomate découpées dans des demi-sphères en silicone, côté bombé au fond du moule.

Poivrez, saupoudrez d’herbes de Provence et déposez un peu de  crème.

Découpez six cercles, de diamètre un peu plus grand que les sphères, dans la pâte abaissée.

Déposez les six disques de pâte sur les tomates, en rentrant les bords le long du moule.

Enfournez pour 40 minutes à 180°C dans le four préchauffé. Baissez la chaleur du four à 100°C les 10 dernières minutes.

Démoulez et servez chaud ou froid selon vos préférences !

tatintomate2

Burger Versailles

Buger Versaille 1

Une envie de faire des macarons, une recette salée, des essais de combinaison de saveurs pour un concours, une discussion entre amis autour d’un burger cuisiné… voilà comment cette idée a germé dans mon esprit aujourd’hui. Un cœur de filet de poulet, une sauce tomate & mozzarella, et un macaron moelleux rehaussé de piment d’Espelette donnent ses lettres de noblesse à ce burger. J’ai donc décidé de l’appeler Burger Versailles, puisqu’en 1660, un pâtissier basque, M. Adam, offrit des macarons à Louis XIV pour son mariage.

Cette recette est un peu délicate puisqu’elle nécessite de maîtriser les macarons, mais le mélange sucré-salé est vraiment très intéressant ! Contrairement au traditionnel burger, faites aussi attention au fait que cette recette prend un peu de temps, elle s’apparente plus à de la » Low Food » !

Coques de macarons :

  • 200 gr. de sucre glace.
  • 150 gr. de poudre d’amandes.
  • 135 de blancs d’œuf vieillis un jour à température ambiante.
  • 85 gr. de sucre cristallisé.
  • 1 cs. de concentré de tomates.
  • 2 cc. de sablon de tomates.
  • 2 cc. de sel.
  • 1 pincée de piment d’Espelette.

Préparation : 30 minutes.

Temps de repos : 20 minutes.

Temps de cuisson : 13 minutes.

Matériel : une poche à douille, trois plaques de four, un batteur électrique, un robot-coupe, une maryse, un tamis, un pilon, du papier sulfurisé.

Avec un robot-coupe, réduisez la poudre d’amande en poudre très fine.

Tamisez le sucre glace et la poudre d’amande sur un papier sulfurisé.

Montez les blancs en neige, serrez-les avec le sucre et le sel et le sablon.

Mélangez 2 minutes.

Incorporez le sucre glace et la poudre d’amande au blancs à l’aide d’une maryse.

Ajoutez le concentré de tomates.

Macaronnez la préparation (rabattre délicatement la préparation sur elle-même en prenant l’ensemble de la masse, l’appareil doit devenir moelleux et brillant et réaliser un ruban).

Mettez votre four à préchauffer à 160 °C sur chaleur tournante avec une plaque du four retournée à l’intérieur.

Remplissez une poche à douille avec le mélange à macarons.

Préparez une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé. Glisser en dessous le gabarit de la taille de vos coques afin de vous aider à réaliser des coques bien rondes et de taille uniforme.

Maintenez le papier collé avec un peu d’appareil aux 4 coins de la plaque.

Couchez les macarons en veillant à ce que la douille, inclinée verticalement, touche presque le papier.

Tapez doucement la plaque sur le plan de travail pour éliminer les bulles d’air.

Laissez croûter les coques à l’air libre durant 20 minutes.

Saupoudrez les coques de piment d’Espelette en poudre (réduisez le piment sec en poudre fine à l’aide d’un pilon si nécessaire).

Enfournez à 160°C entre 12 et 15 minutes (selon la taille des coques et votre four).

Durant la cuisson, ouvrez plusieurs fois la porte du four pour évacuer l’humidité responsable des craquelures sur le dessus des coques.

Sortez du four, détachez les coques du papier cuisson et réservez-les sur une grille à pâtisserie (si les coques se détachent mal, elles ne sont pas assez cuites, prolongez la cuisson).

Crème tomates-mozzarella :

  • 100 gr. de beurre.
  • 120 gr. de mozzarella.
  • 10 cl. de crème demi-écrémée.
  • 3 cs. de double concentré de tomates.
  • 2 cs. de piment d’Espelette en poudre.
  • 1 œuf.
  • 1 cs. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 1 pincée de sel.
  • 2 tours de moulin de poivre.

Préparation : 10 minutes.

Temps de cuisson : 5 minutes 2x.

Matériel : une casserole, un fouet, une jatte.

Versez la crème et la mozzarella coupée en petits morceaux dans la casserole, avec le beurre également coupé en parcelles et le piment d’Espelette.

Portez à ébullition et laissez bien fondre la mozzarella. Votre mélange doit être bien homogène et lisse.

Ajoutez le concentré de tomates.

Retirez du feu et transvasez dans la jatte.

Lavez la casserole et portez de l’eau à ébullition.

Posez la jatte au dessus, au bain-marie.

Incorporez l’œuf entier et battez-bien.

Ajouter la fécule de maïs dissoute dans quelques gouttes d’eau.

Mélangez jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Retirez du feu. Réservez.

Coeur de filet de poulet :

  • Deux beaux filets de poulet.
  • 3 cs. de cognac.
  • sel & poivre.

Temps de préparation : 2 minutes.

Temps de cuisson : 12 minutes.

Matériel  : poêle, emporte-pièce rond de 8 cm. de diamètre, un couteau, des allumettes.

Dans les filets coupez deux beaux ronds en posant l’emporte-pièce et en découpant autour avec la pointe du couteau.

burger versailles coeur de filet

Faites chauffer la poêle.

Déposez le poulet une fois la poêle chaude.

Une fois cuits, versez le cognac, flambez.

Salez et poivrez à convenance.

Dressage :

  • 2 piques en bois.
  • 2 petits piments doux.
  • 2 poignées de mesclun de salades.
  • du vinaigre balsamique tomate.

Préparation : 2 minutes.

Sur une assiette, tracez deux lignes de vinaigre.

Déposez une poignée de salade.

Déposez deux coques de macarons retournées (une petite et une grande).

Déposez de la sauce sur les coques.

Refermez la petite coque.

burger versailles petit macaron

Sur la grande coque garnie de sauce, déposez délicatement le cœur de filet de poulet avec le jus de cuisson.

Disposez encore un peu de sauce tomate mozzarella.

Refermez avec une grande coque.

Lavez les piments doux, piquez-les sur les tiges en bois et piquez le centre du grand macaron.

Servez immédiatement et savourez ce sweet, salty’n’spicy Burger Versailles !

Burger Versailles 2

Fashion Croc’Cake

croc cake 3

J’ai chipé l’idée de ce croque-monsieur mis en cake sur le site d’Anne-Sophie « Fashion Cooking », alors que je cherchais quelque chose de vite préparé, original, facile à manger avec les doigts et assez complet pour un apéritif dînatoire avec nos voisins. Il a fait fureur !

J’ai quelque peu adapté la recette par rapport à celle d’Anne-Sophie en … ajoutant des légumes (!) et en réduisant les matières grasses. Ainsi je préfère utiliser du pain complet, alléger la recette par l’ajout de lait à la place d’une partie de la crème, ajouter de la ciboulette, des champignons de Paris émincés et des lamelles de courgette grillées, Enfin je remplace le roquefort par du chèvre, question de goûts personnels. Vous pouvez aussi l’adapter en remplaçant le jambon par du saumon, par du jambon cru, voire par du salami.

Ingrédients :

  • 12 tranches de pain de mie complet.
  • 8 tranches de jambon blanc découéné.
  • 4 œufs.
  • 7 cl de crème entière liquide.
  • 20 cl de lait demi-écrémé.
  • 100 gr. de chèvre frais type Chavroux® (si vous voulez donner plus de goût je vous conseille d’utiliser la Tendre Bûche Chavroux® découennée).
  • 1 bouquet de ciboulette.
  • 1 courgette.
  • 4 champignons de Paris
  • 1 paquet de carrés de fromage fondu (de type Gruyère, Cheddar ou Emmental).
  • 1 noix de beurre.
  • sel & poivre.
  • une pincée de Grana padano râpé (facultatif).

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de cuisson : 45 minutes et 5 minutes supplémentaires (facultatives).

Matériel : une casserole, un fouet, une planche à découper, une poêle, un moule à cake rectangulaire.

Préchauffez le four à 180°, en mode air pulsé.

Déposez 3 tranches de pain sur la grille et faites-les légèrement griller.

Dans une casserole, faites fondre le chèvre frais en morceaux (en tranches découennées si vous utilisez la bûche de chèvre) dans la crème et le lait. Laissez bien fondre le fromage, mélangez pour obtenir une crème homogène et retirez du feu. Laissez tiédir.

Pendant ce temps, coupez la courgette en fines tranches dans la longueur. Grillez rapidement la courgette dans une poêle. Réservez.

Émincez les champignons.

Ajoutez les œufs dans la préparation crème de chèvre, fouettez vivement pour que l’ensemble soit lisse. Salez et poivrez. Rectifiez l’assaisonnement selon vos goûts.

Dressez le cake: Beurrez le moule à cake.

Disposez les tranches de pain pré-grillées au fond du moule à cake, en les taillant si nécessaire à la taille du moule.

Alternez pain, crème de chèvre, ciboulette ciselée, jambon, carrés de fromage fondu, courgette, champignons et ciboulette, puis enfin encore de la crème de chèvre. Répétez ces couches jusqu’en haut du moule (j’arrive à faire 3 étages). N’hésitez pas à couper au fur et à mesure les divers éléments si nécessaire.

Terminez par une couche de pain. Beurrez légèrement le dessus la dernière couche de pain.

Enfournez à 180°C pour 45 minutes. A mi-cuisson, couvrez le cake de papier alu afin que les tranches de pain du dessus ne brûlent pas.

Sortez le cake et laissez-le tiédir 5 minutes avant de le démouler.

Si vous le voulez, vous pouvez remettre le cake au four 5 minutes sans moule, après l’avoir saupoudré du parmesan râpé, afin de former une croûte dorée et croustillante…

Vous pouvez servir le Fashion Croc’Cake chaud immédiatement, en coupant de belles tranches ou réchauffé le lendemain, voire froid.

croc cake 1

croco cake 2

Salviade (beignets de sauge du Frioul)

IMG_4926

Cette semaine c’était l’anniversaire de ma copine Sophie. Son futur mari est italien et la dernière fois que nous sommes allés chez eux, il avait préparé des « salviade ». J’en raffole pour un apéritif à la mode italienne…

J’avais envie d’en refaire, mais j’avais plein d’autres projets alors j’avais presque « oublié ». Et puis son anniversaire cette semaine m’y a fait penser à nouveau. Je vous l’accorde ce n’est pas une recette très « light » à cause de l’huile de cuisson, mais on peut être raisonnable sur les quantités, s’arranger pour que la feuille de sauge ne soit pas perdue dans 10 cm de pâte et surtout, on peut veiller à bien essorer les beignets sur du papier absorbant.

Ingrédients :

  • Un bouquet de sauge (dont une 40 jolies grosses feuilles).
  • 1 oeuf.
  • 65 gr. de farine.
  • 10 cl. de lait demi-écrémé.
  • de l’huile de tournesol.
  • 1 pincée de sel à la truffe noire.
  • 2 tours de poivre du moulin.

Avec ces quantités, il vous restera de la pâte à beignets, mais comme il est difficile de partager un œuf, je préfère en faire plus et jeter le reste. Aussi, si vous êtes plus nombreux, vous pouvez prévoir plus de feuilles de sauge (le double), ou tester des beignets salés à base d’autres végétaux car vous aurez assez de pâte à frire.

Préparation : 10 minutes.

Temps de repos : 2 heures.

Temps de cuisson : 3 minutes (une par « fournée »).

Matériel : une jatte, un fouet, une poêle, du papier absorbant

– Mélangez le jaune de l’œuf, la farine et le lait. Le mélange doit être fluide mais assez dense.

– Laissez reposer deux heures au frais.

– Montez le blanc d’œuf en neige ferme.

– Incorporez doucement le blanc en neige à la pâte à frire, sans casser le blanc, à  savoir en soulevant délicatement la pâte de bas en haut.

– Salez et poivrez.

– Lavez soigneusement vos feuilles de sauge et séchez-les bien.

IMG_4923

– Faites chauffer de l’huile dans votre poêle. L’huile doit recouvrir le fond sur environ 1 cm.

– Plongez les feuilles de sauge dans la pâte à frire et déposez-les dans l’huile chaude.

IMG_4924

– Retournez après 30 secondes.

– Une fois les beignets bien dorés (avec une huile bien chaude mais non bouillante cela devrait prendre 1 minute environ), sortez-les et déposez-les sur du papier absorbant. Recouvrez d’une autre couche de papier absorbant et pressez pour faire sortir le surplus d’huile.

– Répétez l’opération afin que toutes les feuilles de sauge soient prêtes.

– Déposez sur un plat et servez bien chaud!

IMG_4925