Charlotte Sophie la Girafe – chocolat & baies des bois (le Meilleur Pâtissier M6)

charlotte girafe

Chose promise dans le dernier post, chose due ! 😉 Voici ma revisite de la charlotte, première épreuve de l’émission le Meilleur Pâtissier de la semaine dernière ;-). Pour rester dans le thème de l’enfance, une version Sophie la Girafe – le jouet incontournable des petits bouts -, remplie de chocolat et de baies de bois pour apporter de l’acidité et de la fraîcheur à la masse chocolatée 😉 ❤

charlotte girafe2

Biscuit cuillère imprimé girafe

Ingrédients :

  • 65 gr. de farine blanche.
  • 15 gr. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 66 gr. de sucre semoule.
  • 95 gr. de blancs d’œuf.
  • 60 gr. de jaune d’œuf (compter 3 gros œufs).
  • 1 pte de couteau de bicarbonate de soude.
  • 20 gr. de cacao en poudre non sucré.

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 3 minutes puis 7 minutes.

Dans une jatte, montez les blancs en neige avec une pointe de couteau de bicarbonate de soude. Ajoutez progressivement le sucre dès que les blancs commencent à mousser.

Une fois les blancs montés, ajoutez les jaunes d’oeuf.

A l’aide d’une maryse, incorporez ensuite délicatement la farine tamisée et la fécule de maïs.

Une fois le mélange bien homogène, prélever 3 cs de l’appareil et remplissez une poche à douille munie d’un embout lisse et fin (ou coupez juste la pointe du sachet si vous avez des poches jetables).

Sur la plaque du four recouverte de papier cuisson, dessinez avec la poche à douille une sorte de maillage (les contours des taches marrons de la peau de girafe).

Enfournez à four chaud à 220°C durant 2 minutes 30 secondes.

Pendant ce temps, ajoutez la poudre de cacao à votre appareil.

Sortez la plaque du four et étalez le reste de la masse cacao sur votre maillage.

Baissez le four à 200°C et laissez cuire 7 minutes.

Sortez la plaque et retournez immédiatement la pâte sur un torchon propre humide. Laissez refroidir 2 minutes.

Déposez la pâte – beau côté contre le fond – dans un saladier pour lui donner la forme arrondie, en découpant une tranche si nécessaire, et posez un poids par dessus (un autre saladier plus petit par exemple).

Laissez refroidir.

 

Mousse dense au chocolat

Ingrédients :

  • 240 gr. de chocolat noir.
  • 50 gr. de beurre.
  • 3 feuilles de gélatine.
  • 3 cs. d’eau chaude.
  • 150 gr. d’oeuf (3 oeufs).
  • 1/2 cc de bicarbonate de soude.
  • 72 gr. de sucre semoule.

Temps de préparation : 10 minutes.

 

Dans une jatte, mettez tremper les feuilles de gélatine dans l’eau froide afin qu’elles ramollissent.

Faites fondre le chocolat cassés en morceaux au bain-marie.

Ajoutez le beurre.

Une fois le chocolat et le beurre fondus, sortez du feu et ajoutez les jaunes d’œuf.

Rajoutez le sucre en pluie.

Sortez la gélatine de l’eau et essorez-la. Faites la fondre dans l’eau chaude mais pas bouillante.

Incorporez l’eau gélatine dans le mélange chocolat.

Battez les blancs d’œuf en neige avec le bicarbonate de soude.

Délicatement, ajoutez les blancs en neige à votre préparation chocolat.

Laissez refroidir à température ambiante le temps de dresser.

 

Dressage

Ingrédients :

  • votre mousse chocolat.
  • 125 gr. de mélange baies de bois (frais ou décongelé et égoutté).
  • votre saladier tapissé du biscuit cuillère.
  • 50 gr. de sucre.
  • 15 cl. d’eau.

Temps de préparation : 5 minutes deux fois.

Temps de repos : 3 heures puis 30 minutes (idéalement).

 

Versez la moitié de votre mousse au chocolat dans le biscuit cuillère qui tapisse le fond du saladier.

Déposez délicatement les baies en répartissant bien.

Découpez les bords de la charlotte pour qu’ils affleurent le bord du saladier et soient bien droits.

Avec les chutes de biscuit, faites du couche sur les baies des bois.

Recouvrez du reste de la mousse au chocolat.

Lissez bien le dessus et placez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Peu avant de déguster, mettez le sucre et l’eau dans une casserole et portez à ébullition. Laissez cuire à gros bouillon une minute. Retirez du feu.

Sortez la charlotte du frigo. Démoulez sur un plat de service.

A l’aide d’un pinceau, badigeonnez le biscuit de sirop pour faire briller.

Dans l’idéal, remettez la charlotte au frais pendant 30 minutes, mais vous pouvez déjà l’attaquer si vous ne pouvez plus attendre 🙂

charlotte choco baies inside

 

 

 

 

Chocochoux Noir désir (Le Meilleur Pâtissier M6)

chocochoux

Cela ne vous aura pas échappé… le Meilleur Pâtissier sur M6 a recommencé, pour une saison 4 ! 😉

Le thème de la première soirée était le chocolat ! Miam ! ;-D

chocochoux3

Comme je n’ai pas le temps de réaliser les trois épreuves de la soirée, mais que j’aime bien aussi me soumettre à ces petits challenges, je vous propose une recette 3 en 1 ;-D

Pour la revisite de la tarte au chocolat, je présente des choux farcis, non pas de crème pâtissière au chocolat, mais à une ganache chocolat noir 75%…
Du Maroc, je ne retiens que le glaçage cacao (la crème au beurre avec du kirsch et le biscuit noisettes ultra dense… non merci !!!).

Enfin pour l’épreuve créative, provient l’idée des choux chocolat noir que mon petit mari adore… et la cage en chocolat pour protéger les délices de mon amour 😉

chocochoux2

Pâte à choux :

Ingrédients (pour réaliser environ 12 gros choux de 5 cm et 15 minis choux de 3 cm) :

  • 100 gr. d’eau.
  • 100 gr. de lait entier.
  • 5 gr. de sel.
  • 4 gr. de sucre semoule.
  • 85 gr. de beurre doux.
  • 110 gr. de farine blanche.
  • 3 oeufs (environ 150 gr. sans coquille).

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes au four.

 

Mettez le lait et l’eau dans une casserole, ajoutez le sucre, le sel et le beurre en parcelles.

Portez à ébullition.

Retirez du feu et ajoutez la farine tamisée en une seule fois.

Fouettez énergiquement.

Remettez sur le feu et brassez pendant 90 secondes pour dessécher la pâte qui doit se détacher des bords de la casserole.

Placez la pâte dans le bol du robot muni de la feuille.

Ajoutez les œufs un à un après les avoir battus en omelette.

Bien laissez le robot mélanger la pâte pour incorporer les œufs entre chaque.

Une fois la pâte lisse, dressez la pâte dans une poche à douille et pochez des boules d’environ 3 cm et/ou 1,5 cm sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Veillez à les espacer car ils vont gonfler.

Enfournez dans le four préchauffé à 210°C en éteignant le four. Laissez gonfler pendant 6 minutes.

Rallumez le four à 160°C. Laissez cuire pendant 12-15 minutes (selon les fours, ils doivent être dorés).

Sortez les choux du four et mettez-les à refroidir à l’air ambiant sur une violette, au moins une heure. Ils doivent être totalement froids pour être garnis.

 

Ganache chocolat noir :

Ingrédients :

  • 240 gr. chocolat noir de cuisine, j’ai pris du 75% de cacao.
  • 65 gr. de demi-crème.
  • 65 gr. de lait.
  • 5 gr. de beurre doux.

Temps de préparation : 8 minutes.

Temps de repos : 30 minutes au réfrigérateur minimum avant de dresser dans les choux.

Temps de cuisson : env. 3 minutes sur la plaque, pas de cuisson au four.

 

Dans une casserole, chauffez, sur feu moyen, la crème et le lait jusqu’à ébullition.

Retirez du feu et cassez dedans le chocolat noir. Attendez 1 minutes avant de fondre le chocolat dans la crème-lait, car si le liquide est trop chaud, la masse pourrait devenir grumeleuse. Si cela vous arrive attendez que le mélange refroidisse et fouettez vivement pour faire disparaître les grumeaux.

Ajoutez la noisette de beurre et mélangez bien pour obtenir une masse homogène, il faut que tout le chocolat et le beurre soient bien fondus.

Remplissez une poche à douille et placez au réfrigérateur pendant au moins 30 minutes.

Coupez les choux en deux horizontalement. Remplissez les choux de ganache et refermez-les.

Réservez au frais.

 

Glaçage miroir cacao :

Ingrédients :

  • 70 gr. d’eau.
  • 210 gr. de sucre semoule.
  • 75 gr. de cacao en poudre non sucré.
  • 140 gr. de crème entière liquide.
  • 4 feuilles de gélatine (l’équivalent de 10 gr.).

Temps de préparation : 5 minutes.

Temps de repos : 5 -10 minutes avant de l’appliquer et 2 heures une fois coulé.

Temps de cuisson : 3 minutes sur la plaque.

 

Commencez par faire ramollir la gélatine en la plongeant dans un bol d’eau froide.

Dans une jatte, tamisez le cacao poudre.

Dans une casserole faites bouillir l’eau et le sucre.

Versez petit à petit le sirop bouillant sur le cacao en fouettant pour homogénéiser l’ensemble.

Portez à ébullition la crème dans la casserole débarrassée du sirop et y dissoudre la gélatine essorée, hors du feu.

Versez le mélange crème et gélatine dissoute sur le sirop de cacao et lissez au fouet.

Versez le mélange dans un récipient froid. Faites descendre rapidement la température, en plaçant la jatte dehors ou au réfrigérateur, voire congélateur. Remuez régulièrement.

Nappez les choux lorsque le glaçage est à 24°.

Réservez au frais au moins 2 heures.

 

Cage en chocolat :

Ingrédient : du chocolat noir 75% et c’est tout !!!

Tempérez le chocolat noir (amenez-le à 55°C, faites le redescendre à 28°C puis remontez à 32°C).

Une fois le chocolat fondu à température de travail, coulez le dans votre moule (en silicone pour moi) et étalez si nécessaire au pinceau sur les bords. Retournez pour ôter le surplus.

Placez au frais pour que le chocolat cristallise.

Après 2-3 heures, démoulez délicatement…

J’ai décoré ma cage avec de la poudre d’or et m’en suis servie pour cacher 3 petits choux ! 🙂

 

Voilà, c’est fini !  à déguster ce soir devant la deuxième soirée du Meilleur Pâtissier ;-D

 

Stracciatella cheesecake

Moldiv_1440603938967

Pour un goûter gourmand lorsqu’il pleut dehors… ou en dessert… sur la base habituelle de mon cheesecake sans œuf, voici une variante pour les chocolativores… (pour les ultras gourmands, je l’ai même servi une fois avec une crème caramel…).

Les quantités permettent de réaliser 6 petits rectangles ou un grand gâteau (24 cm de diamètre).

Dacquoise cacao :

  • 70 gr. de blancs d’œuf.
  • 20 gr. de sucre semoule.
  • 45 gr. de sucre glace.
  • 65 gr. de poudre de cacao non sucré.
  • 55 gr. d’amandes (ou de noisettes) moulues.
  • 10 gr. de fécule de maïs (Maïzena).

Temps de préparation : 8 minutes.

Temps de cuisson : 15 minutes.

Temps de repos : 30 minutes.

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Montez les blancs en meringue en y incorporant petit à petit le sucre semoule.

Mélangez dans un second récipient le sucre glace, la poudre de cacao et les amandes (ou noisettes) moulues, puis la fécule.

Mélangez alors les 2 appareils délicatement à la spatule.

Versez l’appareil sur une plaque protégée par du papier sulfurisé et cuire 12 min à 180°C.

Sortez du four et laisser refroidir sur la plaque.

 

Cheesecake stracciatella :

  • 4 feuilles de gélatine.
  • 3 cs de lait entier.
  • 300 gr. de Philadelphia Balance.
  • 180 gr. de yaourt nature.
  • 35 gr. sucre cassonade fin.
  • 160 gr. de carrés de chocolat pour pâtisserie.

 

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de repos : 30 minutes pour l’appareil, puis pour le gâteau monté, 5 heures min. au réfrigérateur.

 

Dans un bol d’eau froide, mettez tremper les feuilles de gélatine.

Mettez le lait dans une casserole et faites chauffer.

Retirez du feu, essorez les feuilles de gélatine puis incorporez-les une à une au lait chaud.

Dans une jatte mettez le yaourt nature, le Philadelphia et le sucre. Mélangez bien à la maryse.

Une fois le lait-gélatine un peu refroidi (5 min.), incorporez-le au Philadelphia-yaourt-sucre.

Ajoutez les cubes de chocolat.

Mélangez bien et placez ce mélange au frais pendant 30 minutes.

Dressez sous forme d’un grand gâteau ou de petits individuels.

Emporte-piécez la dacquoise cacao.

Versez doucement le mélange cheesecake sur la dacquoise cerclée (avec un cadre), remettez une couche de dacquoise au centre, puis versez encore du cheesecake jusqu’au bord supérieur du cadre. Lissez le dessus.

Réservez au frais durant 5 heures au moins.

 

Au moment de servir, saupoudrez de poudre de cacao ou de chocolat… 😉

 

Tarte Melba

Tarte Melba

Une tarte aux saveurs de l’été que vous pouvez continuer à faire en automne grâce aux fruits en conserve. L’avantage des fruits en conserve, c’est aussi que c’est plus rapide. Mais comme l’on trouve encore quelques pêches sur les étals, vous pouvez aussi bien encore utiliser des pêches fraîches… 😉

Tarte Melba2

Ingrédients pour la dacquoise noix de coco :

  • 70 gr. de blancs d’œuf.
  • 20 gr. de sucre semoule.
  • 35 gr. de sucre glace.
  • 90 gr. de noix de coco râpée.
  • 10 gr. de noisettes moulues.
  • 20 gr. d’amandes mondées moulues.
  • 10 gr. de fécule de maïs (Maïzena).

Temps de préparation : 8 minutes.

Temps de cuisson : 12 à 15 minutes.

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Montez les blancs en meringue par trop ferme en y incorporant petit à petit le sucre semoule.

Mélangez dans un second récipient le sucre glace, les amandes moulues, les noisettes et la noix de coco râpée, ainsi que la fécule.

Mélangez alors les 2 appareils délicatement à la spatule.

Versez la préparation dans un moule en silicone de 24 cm de diamètre et cuire 12 à 15 min à 180°C.

Sortez du four et laisser refroidir avant de démouler sur une voilette pour refroidir.

Préparez la mousseline vanille pendant que la dacquoise refroidit …

 

Ingrédients de la crème mousseline :

  • 250 gr. de lait entier.
  • 1 cc. bombée de poudre de vanille Bourbon.
  • 30 gr. de jaune d’oeuf.
  • 62 gr. de sucre cristallisé.
  • 25 gr. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 1 cs. d’eau de fleurs d’oranger.
  • 85 gr. de beurre pommade.

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de repos : environ 1 heure la crème pâtissière avant de la préparer en mousseline. Puis 30 minutes avant de l’utiliser pour le montage.

 

Mettez les grains de la gousse de vanille dans le lait et faites le bouillir.

Dans un saladier faites blanchir les jaunes d’œuf et le sucre.

Incorporez la fécule de maïs et mélangez. Ajoutez l’eau de fleur d’oranger et mélangez encore.

Hors du feu, donc dans votre jatte où se trouvent les œufs et le sucre, versez un tiers du lait bouillant sur le mélange en fouettant doucement.

Reversez le tout dans la casserole où se trouve le reste du lait vanillé et faites cuire jusqu’à ce que la crème s’épaississe.
Attention à ne pas faire brûler la crème et veillez à ce qu’elle n’attache pas au fond de la casserole.

Fouettez constamment et à feu doux.

Transvasez dans un récipient froid et filmez au contact. Laissez refroidir jusqu’à environ 30°C. (elle ne doit pas être trop froide, alors ne la placez pas au réfrigérateur).

Dans la cuve du robot, crémez le beurre pommade.

Prenez votre crème pâtissière (fouettez-la un peu) et versez-la en trois fois dans la cuve sur le beurre pommade.

Fouettez dans le robot jusqu’à ce que votre mousseline soit foisonnée et qu’elle ait la texture d’une mousse.

Mettez la au frais pendant 30 minutes.

Vous pouvez alors vous occuper des pêches.

 

Ingrédients pour la garniture :

  • 10 jolies demis-pêches en conserve, dans le jus (ou mieux, 5 belles pêches fraîches que vous cuisez et épluchez avant de les séparer en moitiés).
  • un soupçon de poudre d’or…
  • une poche à douille

Temps de préparation : 10 minutes.

Rincez les demis-pêches sous l’eau fraîche et séchez-les avec du papier absorbant.

Déposez la dacquoise sur un plat de service.

Etalez une belle couche de crème mousseline sur la dacquoise.

Dressez le reste de crème dans une poche à douille avec un embout cannelé.

Disposez les moitiés de pêche sur le fond et découpez des morceaux plus petits pour remplir les espaces.

Dressez par-dessus la crème mousseline généreusement.

Saupoudrez de poudre d’or une demi-sphère de pêche sur deux.

Réservez au frais avant de servir.

 

 

Baby Tropézienne

baby tropezienne 2

Après de longues semaines d’absence, me revoilà… 😉

Le titre de la recette du jour ne doit rien au hasard, car durant mon absence de la blogosphère culinaire, j’ai eu une jolie baby girl et je suis partie en vacances dans le Sud de la France. Mes sources d’inspiration étaient ainsi toutes trouvées pour ma rentrée culinaire ❤ 🙂

Recette pour 16 baby tropéziennes, en petites portions individuelles (ou 6 petites et une moyenne comme je l’ai fait), c’est plus fun que l’originale et ça permet de les emporter en pique-nique ou à l’extérieur plus aisément.

baby tropezienne 3

 

Commencez par réaliser la brioche. J’ai repris ma recette de brioche légère, que je trouve bien adaptée à cette recette, vu les quantités de beurre et d’œuf contenues dans la crème tropézienne :

Brioche légère :

  • 36 gr. de beurre doux.
  • 1 œuf entier.
  • 10 gr. de levure fraîche de boulangerie.
  • 110 gr. de lait demi-écrémé.
  • 250 gr. de farine blanche.
  • 1 pincée de sel.
  • 20 gr. de sucre cassonade fin.
  • qq. poignées de sucre en gros grains (j’ai utilisé du sucre en forme d’étoiles dans mon cas).

 

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de repos : première levée = 1 heure; temps au réfrigérateur = 30 minutes et seconde levée = 1 heure minimum.

Temps de cuisson : 15 minutes à four chaud.

 

Réchauffez légèrement le lait, pas à une température supérieure à 40°C.

Émiettez la levure dans le bol du pétrin et versez par-dessus le lait.

Brassez pour dissoudre la levure.

Ajoutez dans le bol du pétrin, l’œuf entier battu en omelette.

Mélangez bien à l’aide du pétrin.

Ajoutez en deux fois la farine, le sucre et le sel. Laissez le pétrin tourner à vitesse lente au moins 6 minutes pour que la pâte soit homogène et tous les ingrédients bien intégrés.

Ajoutez le beurre en parcelles. Continuez de pétrir la pâte pendant 5 minutes.

Placez le bol du pétrin dans un endroit sec et tempéré. Recouvrez d’un torchon propre humide et laissez pousser la boule de pâte pendant 1 heure. Elle va doubler de volume.

Après la première pousse, malaxer la pâte pour la dégazer, filmer la boule et placez au frais durant 30 minutes.

Sortez la pâte du four, puis farinez le plan de travail. Sortez la pâte du frigo et séparez-la en 12 portions d’environ 35 gr.

Étalez chaque pâton l’un après l’autre en rond. Repliez le bord etfaçonnez de jolies boules avec la paume de la main. Mettez les boules dans des petites » cups » en carton allant au four.

 

Laissez gonfler à nouveau durant une heure sous le torchon humide.

Badigeonnez au pinceau un peu de mélange jaune d’œuf et lait sur les brioches. Parsemez les grains de sucre et enfournez à 180°C durant 15 minutes.

Laissez refroidir sur une voilette.

 

Crème tropézienne :

Il s’agit en réalité du mélange de deux crèmes : une crème mousseline et une chantilly. Il faut donc commencer par préparer une crème pâtissière, la monter au beurre en mousseline. Puis mélanger avec la crème chantilly.

  • 500 gr. de lait entier.
  • 1 cc. bombée de poudre de vanille Bourbon.
  • 60 gr. de jaune d’oeuf.
  • 125 gr. de sucre cristallisé.
  • 50 gr. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 2 cs. d’eau de fleurs d’oranger.
  • 175 gr. de beurre pommade.
  • 175 gr. de crème liquide demi-écrémée.
  • 25 gr. de mascarpone.

Temps de préparation : 15 minutes la mousseline et 5 minutes la chantilly.

Temps de repos : environ 1 heure la crème pâtissière avant de la préparer en mousseline. Puis 30 minutes la crème tropézienne avant de l’utiliser pour le montage.

 

Préparez une crème pâtissière : mettez les grains de la gousse de vanille dans le lait et faites le bouillir. 

Dans un saladier faites blanchir les jaunes d’œuf et le sucre.


Incorporez la fécule de maïs et mélangez. Ajoutez la fleur d’oranger et mélangez encore.

Hors du feu, versez un tiers du lait bouillant sur le mélange œufs et sucre en fouettant doucement.

Reversez le tout dans la casserole et faites cuire jusqu’à ce que la crème s’épaississe.


Attention à ne pas faire brûler la crème et veillez à ce qu’elle n’attache pas au fond de la casserole.

Fouettez constamment et à feu doux.

Filmez la crème pâtissière au contact et faites la refroidir jusqu’à environ 30°C. (elle ne doit pas être trop froide, alors ne la placez pas au réfrigérateur)

 

Dans la cuve du robot, crémez le beurre pommade.

 

Prenez votre crème pâtissière (fouettez-la un peu) et versez-la en trois fois dans la cuve sur le beurre pommade.

 

Fouettez jusqu’à ce que votre mousseline soit foisonnée et qu’elle ait la texture d’une mousse.

 

Dans un récipient placé au réfrigérateur pendant au moins 30 minutes, pesez la crème liquide bien froide et le mascarpone. Montez le mélange en chantilly. J’ai ajouté le mascarpone afin que la crème tropézienne soit un peu plus ferme et tienne bien. Après, il est exact que cela donne un petit goût qui diffère de celui d’origine alors vous pouvez  sans problème fouettez 200 gr. de crème liquide toute seule si vous préférez.

Mélangez délicatement à la spatule les crèmes mousseline et chantilly. Réservez la crème tropézienne au frais.

 

Montage :

Coupez délicatement avec un couteau dentelé les petites brioches afin de réaliser un chapeau. Si vous avez fait une brioche moyenne, coupez-la à mi-hauteur. Posez le chapeau de côté.

Avec un pinceau badigeonnez les fonds d’un peu d’eau de fleurs d’oranger. N’en mettez pas trop pour ne pas mouiller la brioche.

Étalez une généreuse couche de crème tropézienne sur les fonds. Si vous avez fait un grand modèle, vous pouvez la déposer à l’aide d’une poche à douille pour un plus joli résultat visuel. Pour les minis brioches, cela ne change pas beaucoup. Arrêtez vous à qq. millimètres du bord pour les minis et centimètres pour la grande afin que la crème ne déborde pas.

Remettez les chapeaux sur les brioches et pressez très légèrement, la crème doit rejoindre les bords de la brioche.

Placez au frais au moins 30 minutes, puis dégustez ! 😉

 

baby tropezienne

 

Tiramisù revisité (Le Meilleur Pâtissier M6)

Tout d’abord, chers amis gourmands, je tiens à m’excuser de mon absence de la blogosphère ces dernières semaines… le rush avant les fêtes tout le monde connaît. Bref, me revoilà, avec des recettes que je voulais poster depuis longtemps mais que je n’ai pas eu le temps de vous soumettre. Alors voici le premier article, très en retard !

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai suivi avec délectation de concours du « Meilleur pâtissier » sur M6 et je me suis amusée à faire quelques épreuves dans ma cuisine, pour le fun !

Au début du concours « Le Meilleur Pâtissier », Cyril Lignac a demandé aux candidats de revisiter le tiramisù. Je me suis aussi pliée à cet exercice, en conservant les saveurs usuelles : biscuits cuillères, café, mascarpone. J’ai ajouté une ganache chocolat et un fond pâte feuilletée pour le présenter sous forme de charlotte. Voici ma recette et je profite de l’occasion pour corriger l’hérésie commise par la voix off : il n’y a pas de crème en sus du mascarpone dans la vraie recette du tiramisù !!!! 😉 je suis sûre que je ne suis pas la seule à avoir noté cette erreur !

revisite tiramisu

 

Ingrédients (pour un moule à charnières de 20 cm de diamètre) :

  • 50 gr. de sucre cristallisé + 1 cs.
  • 2 oeufs très frais.
  • 250 gr. de mascarpone.
  • 1 citron BIO.
  • 1 orange BIO.
  • 1 pincée de sel de cuisine.
  • 1,5 dl de café chaud très fort (double espresso par exemple).
  • 150 gr. de biscuits à la cuiller.
  • 120 gr. de chocolat noir à pâtisser.
  • 65 gr. de crème fraîche liquide.
  • 20 gr. de beurre doux en parcelles.
  • 1 pâte feuilletée.

 

Dans une jatte mélanger les 50 gr. de sucre et les 2 jaunes d’oeuf, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Incorporez le mascarpone et les zestes de la moitié de l’orange et de la moitié du citron, après les avoir bien rincés sous l’eau.

Dans le bol du batteur, mettez les blancs d’oeuf, un trait de jus de citron, le sel et commencez à battre en neige.

Lorsque le mélange mousse, ajoutez la cs de sucre.

Battez jusqu’à obtention de blancs en neige ferme et brillante.

Insérez doucement les blancs à la masse mascarpone, sans écraser les blancs, en soulevant la masse depuis le fond de la jatte vers le haut.

Une fois le mélange homogène, placez la crème mascarpone au frais.

Faites bouillir la crème liquide dans une petite casserole. Hors du feu ajoutez le chocolat noir en morceaux, faites bien fonde. Ajoutez ensuite le beurre en parcelles.

Laissez reposer à température ambiante ou au frais.

Étalez le pâte feuilletée, découpez un cercle et cuisez-le à blanc avec des noyaux dessus.

Sortez du four et laissez refroidir.

Placez le fond de pâte feuilletée au fond d’un moule à charnières.

Mettez la ganache chocolat dans la poche à douille et garnissez généreusement le fond de pâte.

Taillez les biscuits à la cuiller à hauteur du moule et imbibez-les de café fort du côté non sucré, puis garnissez les côtés du moule, bout arrondi des biscuits en dessus et côté sucré contre le moule, vers l’extérieur.

Ajoutez une grosse couche de mascarpone.

Remettez un peu de ganache chocolat et des morceaux de biscuits à la cuiller imbibés au centre, puis couvrez avec le reste de crème mascarpone.

Placez au frais durant au moins 2 heures.

Au moment de servir, avec le reste de ganache, dessiner un motif abstrait sur le dessus du gâteau, ôtez le moule à charnières, et décorez d’un ruban.

Bon appétit ! 😉

Attention : si vous ne mangez pas ce dessert/goûter/plaisir dans les 24 heures depuis la préparation, je vous suggère de jeter le reste, en raison des œufs crus contenus dans la recette ! mais en principe, il n’en reste plus…

 

Voici un autre exemple de revisite, en petits pots, sans fond en pâte feuilletée, et sans déco en ganache sur le dessus, juste de la poudre de cacao…

revisite2 tiramisu

 

Entremets baies noires, chocolat blanc & violette

img_7489

Joyeux anniversaire Caroline !

Pour l’anniversaire de mon amie Caroline, j’ai imaginé un gâteau fleuri, délicat, « girly » et j’ai donc décidé de tenter un bavarois à la violette. Parce qu’elle m’avait parlé de mousse mascarpone chocolat, j’ai opté pour une mousse de chocolat blanc. Ces deux saveurs étant douces, j’ai imaginé un fond biscuit aux baies noires afin de donner un peu d’acidité.

Pour l’aspect visuel, j’ai choisi de placer la mousse chocolat blanc, comme dans une charlotte, dans un contour de génoise, imprimée fleurs « Liberty », pour le côté « girly ».

Et pour terminer, un joli décor en pâte à sucre sur le dessus, que j’ai réalisé sur du carton emballé de film alimentaire. A déposer sur l’entremets au moment de servir (la pâte à sucre n’aime pas le frigo).

 

Temps de préparation : 20 minutes (fond), 10 minutes (génoise), 30 minutes (mousse) et 25 minutes (bavarois) = compter 1 heure 45 avec la vaisselle.

Temps de cuisson : 30 minutes (fond), 10 minutes (génoise).

Temps de repos au réfrigérateur : 4 heures (mousse) et 2 heures 20 minutes (bavarois). L’idéal est de laisser reposer une nuit au frigo.

 

 Fond biscuit aux baies noires :

  • 75 gr. de beurre doux.
  • 55 gr. de sucre cassonade semoule.
  • 1 pincée de sel.
  • 100 gr. d’œuf (env. 2 petits œufs).
  • 90 gr. de farine blanche.
  • 1 cc. de poudre à lever.
  • 185 gr. de baies noires (cassis, myrtilles et mûres).

Préchauffez le four à 180°C en position chaleur tournante.

Mettez le beurre dans un grand bol, incorporez au fouet le sucre et le sel.

Incorporez l’œuf, travaillez jusqu’à ce que l’appareil blanchisse.

Dans une autre jatte, mélangez farine, poudre à lever et les baies.

Incorporez le second mélange à la masse beurre-oeufs-sucre avec une spatule.

Répartissez la pâte dans le moule.

Enfournez pour 25-30 minutes dans la moitié inférieure du four préchauffé à 180° C.

Sortez le moelleux du four, laissez tiédir un peu, démoulez sur une grille, laissez refroidir.

 

Génoise imprimée fleurs « Liberty » :

  • 3 gros oeufs + 1 blanc d’oeuf.
  • 100 gr. de sucre cassonade semoule.
  • 1 pincée de sel.
  • 35 gr. de farine blanche.
  • 35 gr. de farine mi-blanche.
  • 30 gr. de farine bise.
  • 1 feuille de transfert, motif fleurs « Liberty ».

Mélangez le sucre, 1 œuf entier et 2 jaunes d’œufs et battez-les avec un fouet.

Ajoutez la farine. Mélangez bien.

Battez les 3 blancs en neige ferme avec le sel, à l’aide d’un fouet. Incorporez-les délicatement.

Déposez la feuille de transfert imprimée fleurs sur une plaque à pâtisserie, dessin sur le dessus. Faites couler la pâte délicatement. Faites cuire 10 min dans le four préchauffé à 180°C.

Retournez le biscuit sur un torchon propre et retirez la feuille transfert sans attendre.

Retournez le biscuit pour placer les dessins en dessous et roulez le biscuit sur lui-même dans le torchon. Laissez refroidir quelques minutes.

Découpez des bandes de 5 cm de haut et de longueur maximale (pour un gâteau de diamètre de 24 cm, il faut une bande de 75 cm, donc faire plusieurs bandes).

 

Mousse mascarpone chocolat blanc :

  • 385 gr. de mascarpone (moitié allégé, moitié standard).
  • 3 oeufs.
  • 35 gr. de sucre cassonade semoule.
  • 4 cs. d’eau du robinet.
  • 2 cs. de sucre glace.
  • 7 gr. de gélatine en feuilles.
  • 100 gr. de chocolat blanc.
  • 1 cs. de liqueur « Bailey’s ».

 

Mettez les feuilles de gélatine à ramollir dans un bol d’eau froide.

Séparez les blancs des jaunes d’œuf.

Fouettez le sucre avec les jaunes, jusqu’à ce qu’ils blanchissent.

Ajoutez le chocolat blanc fondu avec la liqueur. Mélangez bien.

Ajoutez le mascarpone et fouettez pendant 3-4 min. Réservez.

 

Montez les blancs en neige avec le sucre glace en meringue italienne : faites un sirop avec l’eau et le sucre. Une fois à 110°C, commencez à fouetter les blancs d’oeuf à vitesse importante. Une fois le sirop à 117°C, ralentissez la vitesse de votre batteur et incorporez le sirop puis augmentez de nouveau et poursuivez jusqu’à refroidissement de la meringue. Réservez-la.

 

Essorez la gélatine et faites-la fondre avec 2 cs d’eau sur feu très doux dans une petite casserole.

Versez une cuillère à soupe de la crème au mascarpone dans la gélatine fondue pour mettre à température la gélatine et ajoutez ce mélange dans la crème au mascarpone.

Mélangez convenablement avant d’incorporer délicatement la meringue italienne, en brassant la masse de bas en haut.

Versez cette mousse sur le fond aux baies et la génoise placée sur les bords, cerclée.

Réservez au réfrigérateur pendant 4 heures au minimum.

 

Bavarois à la violette :

  • 30 cl. de lait demi-écrémé.
  • 3 jaunes d’œufs.
  • 1 cs. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 54 gr. de sucre cassonade semoule.
  • 30 cl de crème fraîche liquide.
  • 6 feuilles de gélatine.
  • 2,5 cs. rases d’arôme naturel de violette.
  • 3 gouttes de colorant alimentaire naturel en gel violet.

La veille placer le pot du batteur, le fouet du batteur et votre crème à battre en chantilly dans le bas du frigo.

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau froide.

Battre les jaunes d’œuf avec le sucre, ajoutez la fécule.

Faire chauffer le lait avec la gousse de vanille. Juste avant l’ébullition, verser le lait sur le mélange œuf/sucre.

Remettre la crème sur feu doux et bien remuer jusqu’à ce que la crème épaississe un peu. Ajouter l’arôme violette, le colorant et la gélatine essorée et réserver jusqu’à ce que la crème refroidisse.

Montez la crème fraîche en chantilly ferme et l’ajouter à la crème anglaise violette juste préparée.

Réservez au frais pendant 20 minutes, puis verser sur la génoise et laisser prendre au réfrigérateur (environ 2 heures).

 

Décorez un carton recouvert de film alimentaire de pâte à sucre pour former le chapeau.

 

Joyeux anniversaire Caro et bonne dégustation à toutes et à tous !

img_6487

Cheesecake citron

 cheesecake citron(3)

Comme annoncé dimanche dernier, j’ai réalisé deux recettes de cheesecake. Après le « coco, cherries & chocolate », voici un cheesecake plus traditionnel : fond à base de biscuits spéculoos et cheesecake citronné !

Une recette simple, rapide, légère (ici pas d’œuf dans la partie cheesecake et pas de beurre dans le fond) mais délicieuse… à tester aussi en version citron vert !

cheesecake citron (2)

Dacquoise aux spéculoos :

  • 70 gr. de blancs d’œuf.
  • 20 gr. de sucre semoule.
  • 45 gr. de sucre glace.
  • 115 gr. de biscuits spéculoos.
  • 10 gr. de fécule de maïs (Maïzena).

Temps de préparation : 8 minutes.

Temps de cuisson : 12 à 15 minutes.

Temps de repos : 30 minutes.

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Réduisez vos biscuits spéculoos en poudre fine à l’aide d’un pilon.

Montez les blancs en meringue en y incorporant petit à petit le sucre semoule.

Mélangez dans un second récipient le sucre glace, la poudre de spéculoos et la fécule.

Mélangez alors les 2 appareils délicatement à la spatule.

Tapissez le fond du moule de papier sulfurisé et huiler le tour à l’aide du pinceau en silicone.

Versez l’appareil à dacquoise et cuire 12 à 15 min à 180°C.

Sortez du four et laisser refroidir.

Nettoyer le cercle à pâtisserie. Déposez la dacquoise spéculoos dans un plat de service et remettez le cercle autour.

 

Cheesecake citron :

  • 3,5 feuilles de gélatine.
  • 300 gr. de Philadelphia Balance.
  • 180 gr. de yaourt nature.
  • 45 gr. sucre cassonade fin.
  • 1 citron jaune BIO.

 

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de repos : 20 minutes, puis l’ensemble de l’entremets : 5 heures min. au réfrigérateur.

Temps de cuisson : 4 minutes sur la plaque.

 

Dans un bol d’eau froide, mettez tremper les feuilles de gélatine.

Lavez le citron et prélevez les zestes. Pressez-le.

Mettez le jus et les zestes du citron dans une casserole et faites chauffer.

Retirez du feu, essorez les feuilles de gélatine puis incorporez-les une à une au citron chaud.

Dans une jatte mettez le yaourt nature, le Philadelphia et le sucre. Mélangez bien à la maryse.

Une fois le citron-gélatine refroidi, incorporez-le au Philadelphia-yaourt-sucre.

Mélangez bien et placez ce mélange au frais pendant 20 minutes.

Versez doucement le mélange cheesecake citron sur la dacquoise cerclée et lissez le dessus.

Réservez au frais durant 5 heures au moins.

 

Finalisez l’entremets en réalisant un miroir et décor avec un citron :

 

Miroir citron :

  • 1 citron jaune BIO.
  • 2 cs. d’eau fraîche.
  • 3 cc. de sucre glace.
  • 1 feuille de gélatine.
  • 1 goutte de colorant naturel en gel orange (pour un côté « fun », mais ce n’est pas indispensable !)

Plongez la feuille de gélatine dans un bol d’eau froide durant 5 minutes au moins, pour qu’elle ramollisse.

Prélevez le jus du citron et mettez-le dans une casserole avec l’eau et le sucre.

Portez à ébullition et retirez de la plaque. Incorporez la gélatine. Mélangez bien, il faut que la gélatine soit entièrement dissoute.

Laissez tiédir quelques minutes, ajoutez le colorant (facultatif).

Sortez le cheesecake du réfrigérateur.

Coulez le miroir dessus. Remettez au réfrigérateur.

 

Citron caramélisé :

  • 1 citron jaune BIO.
  • 3 cs. d’eau fraîche.
  • 3 cc. de sucre cassonade.

Coupez le citron en tranches.

Dans un poêle à bords hauts, portez l’eau à ébullition avec le sucre.

Une fois que des bulles se forment, ajoutez les tranches de citron, baissez le feu.

Laissez revenir 8 minutes semi-couvert, ajoutez de l’eau si nécessaire. Lorsque le citron est tendre et l’eau évaporée, retirez du feu.

Déposez les tranches de citron sur le cheesecake et remettez au frigo.

 

Au moment de servir, décerclez le gâteau.

cheesecake citron

 

Coco Cheesecake with Cherries ‘n’ Chocolate touch

cheesecake coco

J’aime beaucoup les cheesecakes, mais souvent c’est un dessert trop lourd pour être dégusté en fin de repas. Lorsque ma copine Annick m’a parlé d’une recette légère avec du yaourt et de la gélatine, sans œuf, j’ai adoré l’idée ! Résultat : deux recettes d’entremets « cheesecake » style, légères comme un nuage et très savoureuses !

Dans la première recette, ayant vu de belles cerises sur les étals, j’ai craqué. J’ai marié cette saveur acidulée à la douceur fraîche de la noix de coco et ajouté un peu de chocolat noir pour réveiller le tout ! Le résultat est top. Petite déception quand même par rapport aux cerises que j’ai achetées car elles étaient belles et juteuses, mais finalement manquaient un peu de goût…

 

cheesecake coco2

Ingrédients (pour un cercle de 24 cm) :

Pâte :

  • 100 gr. de beurre doux en pommade.
  • 25 gr. de beurre salé en pommade.
  • 125 gr. de farine blanche.
  • 45 gr. de farine mi-blanche.
  • 120 gr. de sucre cassonade fin.
  • 1cc. de levure chimique.
  • 1 petit œuf.

Coco cheesecake :

  • 4,5 feuilles de gélatine.
  • 400 gr. de Philadelphia Balance.
  • 235 gr. de yaourt nature.
  • 80 gr. de noix de coco râpée.
  • 2 cs. d’eau du robinet.
  • 60 gr. sucre cassonade fin.

 

  • 250 gr. de cerises fraîches.

Demi-sphères en chocolat noir :

  • 80 gr. de chocolat noir.
  • 1 cs. d’eau du robinet (ou jus de cerises).
  • Feuille d’or.

 

 

Temps de préparation : pâte : 8 minutes / cerises : 10 minutes / cheesecake : 20 minutes / sphères choco : 8 minutes / montage : 6 minutes.

Temps de repos : pâte : 30 minutes / fond biscuit avec cerises : 2 heures /  cheesecake : 30 minutes puis l’ensemble de l’entremets : 5 heures min. au réfrigérateur / sphères choco : 1 heure au congélateur.

Temps de cuisson : pâte : 20 minutes au four / cerises : 5 minutes au four / cheesecake : 4 minutes sur la plaque / chocolat : 1 minute 30 sec. au micro-ondes.

 

Commencez par préparer la pâte :

Dans une jatte, mettez le beurre, le sucre, les farines et la levure. Mélangez du bout des doigts pour obtenir une texture saleuse.

Ajoutez l’œuf. Mélangez bien et formez une boule. Placez au frais pendant 30 minutes.

Sortez du réfrigérateur. Foncez un moule en silicone de 24 cm, sans faire de bord.

Piquez avec une fourchette. Placez un papier cuisson sur la pâte.

Enfournez pour 20 minutes dans un four chaud à 180°C.

 

Durant la cuisson occupez-vous des cerises :

Lavez-les, équeutez-les puis coupez-les en deux et jetez les noyaux.

cheesecake cerises

Une fois le fond biscuit cuit, placez vos demi-cerises sur le fond et enfournez pour environ 5 minutes.

 

Sortez le gâteau du four, démoulez-le et laissez-le refroidir à température ambiante.

 

Une fois le fond cerises refroidi, préparez le cheesecake coco :

Dans un bol d’eau froide, mettez tremper les feuilles de gélatine.

Mettez la coco râpée et l’eau dans une casserole et faites légèrement revenir la coco. Remuez sans cesse afin de ne pas brûler la coco.

Sortez du feu et mettez la coco dans une jatte.

Dans la casserole, mettez env. 2 cs. de yaourt, portez à ébullition.

Retirez du feu, essorez les feuilles de gélatine puis incorporez-les une à une au yaourt chaud.

Dans la jatte où se trouve la noix de coco, ajoutez le reste du yaourt nature, le Philadelphia et le sucre. Mélangez bien à la maryse.

Une fois le yaourt-gélatine refroidi, incorporez-le au Philadelphia-yaourt-coco-sucre.

Mélangez bien et placez ce mélange au frais pendant 30 minutes.

 

Placez le fond cerises sur un plat et cerclez-le avec un cercle à pâtisserie.

cheesecake cerclez le fond cerises

Versez doucement le mélange cheesecake coco et lissez le dessus.

Réservez au frais durant 5 heures au moins.

 

Finalisez l’entremets en préparant les demi-sphères chocolat noir :

Attention! les puristes du chocolat vont sauter au plafond car je n’utilise pas ici la méthode du tempérage mais un système rapide et efficace, mais vous pouvez bien sûr faire la vraie méthode en chauffant le chocolat au bain-marie en deux fois…

Mettez le chocolat noir dans un bol avec 1 cs. d’eau.

faites fondre au micro-ondes 90 secondes sur puissance minimale.

Brassez bien le chocolat pour le rendre homogène.

Dans un moule silicone à demi-sphères (j’en ai fait 4), mettez une cc. de chocolat fondu par empreinte.

Avec un pinceau silicone, répartissez le chocolat dans chaque empreinte.

Retournez le moule sur une grille à pâtisserie et laissez le surplus couler.

Après 10 minutes, placez le moule au congélateur jusqu’au moment de servir, au moins une heure.

 

Au moment de servir :

Décerclez le gâteau.

Sortez les demi-sphères du congélateur et démoulez-les.

Ajoutez de la feuille d’or sur les demi-sphères.

Posez les demi-sphères sur le gâteau comme cela vous plaît.

Si vous avez des cerises de côté, vous pouvez en poser dessus pour décorer.

 

Régalez-vous !!!

cheesecake part4cheesecake part5

 

 

Vitami ‘n’ tasty sweet {#healthy cookies}

dessert vitaminé3

Dans mon article précédent sur les healthy cookies banane & myrtilles, je suggérais que ces biscuits vous servent de base à un dessert … voici donc une recette pleine de vitamines et de couleurs utilisant un healthy cookie !

 

Un dessert chic & sain en un tour de main 🙂

dessert vitaminé2

Ingrédients : (pour 3 personnes)

  • 3 pêches ou nectarines jaunes mûres.
  • 50 gr. de myrtilles fraîches.
  • 5 gr. de sirop d’agave.
  • 4 gr. d’agar-agar.
  • 1 poignée d’amandes mondées en bâtonnets.

 

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 10 minutes.

Temps de repos : 30 minutes.

Matériel : une petite casserole, un blender ou un mixeur plongeant, une pipette (facultatif), un récipient à fond plat, un fouet, un emporte-pièce rond.

 

Lavez soigneusement tous les fruits.

Détaillez deux pêches en cubes avec leur peau et mettez-les dans la casserole avec leur jus et le sirop d’agave pour sucrer (vous pouvez remplacer ce sirop naturel par 10 gr. de sucre).

Laissez cuire les pêches durant 8 minutes à feu moyen.

Mixez-les avec leur peau.

Remettez 250 ml de ce coulis dans la casserole avec la poudre d’agar-agar.

Portez à ébullition durant 90 secondes, sans cesser de remuer.

Versez dans un plat à fond plat sur environ 2 cm. d’épaisseur.

Réservez au congélateur durant 6 minutes.

Conservez le reste du coulis au frais pour la décoration de vos assiettes.

Pendant ce temps, coupez de jolis quartiers de pêche avec le fruit restant et pelez ces parts.

Plantez des bâtonnets d’amandes dans les quartiers de pêche.

Sortez le coulis gélifié du congélateur avant qu’il ne soit congelé, mais il doit tout de même être pris. A l’aide de l’emporte-pièce de même dimension que celui utilisé pour les cookies, découpez trois disques de coulis.

Dressez vos assiettes : posez un cookie sur chaque assiette, par-dessus déposez un disque de coulis, puis un quartier de pêche piqué aux amandes. Ajoutez quelques myrtilles.

Réservez les assiettes au frais.

Au moment de servir, décorez les assiettes avec des points de coulis liquide que vous déposez à l’aide de la pipette ou d’une cuillère. Ajoutez le reste de la pêche et des myrtilles pour décorer.

Véritable framboisier

framboisier1

C’est le temps des framboises ! Ces jours-ci les étals regorgent de belles framboises fraîches… quoi de plus logique donc que de régaler vos papilles d’un délicieux framboisier !

Naturellement la recette est la même pour le fraisier, si vous êtes plus amateur de fraises que de framboises !

Pour un gâteau de 20 cm de diamètre :

Temps de préparation : 10 minutes pour la génoises, 20 minutes pour la crème mousseline, 5 minutes pour le sirop et 25 minutes pour le montage.

Temps de repos : au minimum 2 heures au réfrigérateur.

Matériel : deux jattes, un fouet (ou un robot pâtissier), une maryse, un cercle à pâtisserie, un plaque de four, du papier sulfurisé, une petite casserole, un pinceau en silicone, un rouleau à pâtisserie, une planche à découper et un couteau.

Génoise :

  • 150 gr. d’oeuf entier.
  • 86 gr. de sucre cristallisé.
  • 75 gr. de farine.
  • 20 gr. de fécule de maïs (Maïzena).

Préchauffez le four à 180°C.
Dans la cuve du robot,  fouettez les œufs et le sucre au bain marie jusqu’à atteindre 47°C.
Une fois la température atteinte, retirez la cuve du bain marie et placer là dans le robot. Fouettez jusqu’à ce que le mélange double de volume et refroidisse.
Mélangez à part la farine et la maïzena.
Incorporez ce mélange tamisé délicatement dans l’appareil (
œufs + sucre) précédent.
Chemisez une plaque à pâtisserie et versez le tout dans un cercle de 18cm de diamètre.
Enfournez le tout 15 min à 180°C. Sortez du four et laissez refroidir sur une voilette.

 

Crème mousseline :

  • 500 gr. de lait.
  • 1 cc. bombée de poudre de vanille Bourbon.
  • 60 gr. de jaune d’oeuf.
  • 125 gr. de sucre cristallisé.
  • 50 gr. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 175 gr. de beurre pommade.

Préparez une crème pâtissière : mettez les grains de la gousse de vanille dans le lait et faites le bouillir. 

Dans un saladier faites blanchir les jaunes d’œuf et le sucre.


Incorporez la fécule de maïs et mélangez.

Hors du feu, versez un tiers du lait bouillant sur le mélange œufs et sucre en fouettant doucement.

Reversez le tout dans la casserole et faites cuire jusqu’à ce que la crème s’épaississe.


Attention à ne pas faire brûler la crème et veillez à ce qu’elle n’attache pas au fond de la casserole.

Fouettez constamment et à feu doux.

Filmez la crème pâtissière au contact et faites la refroidir jusqu’à environ 30°C. (elle ne doit pas être trop froide, alors ne la placez pas au réfrigérateur)

 

Dans la cuve du robot, crémez le beurre pommade.

 

Prenez votre crème pâtissière (fouettez-la un peu) et versez-la en trois fois dans la cuve sur le beurre pommade.

 

Fouettez jusqu’à ce que votre mousseline soit foisonné et qu’elle est la texture d’une mousse.

 

Sirop :

  • 50 gr. de sucre cassonade fin.
  • 25 ml d’eau.
  • 1 cs. d’arôme naturel de framboises.

Faites cuire le sucre et l’eau afin d’obtenir un sirop sans faire caraméliser.

Ajoutez l’arôme hors du feu.

 

Montage :

  • 500 gr. de framboises fraîches.
  • de la pâte d’amandes.
  • le décor de votre choix.

Prenez un cercle à pâtisserie de 20 cm de diamètre.

Coupez votre génoise en deux. 

Placez un disque bien centré dans le fond du cercle.

Avec un pinceau, imbibez la génoise avec le sirop.

Coupez la moitié des framboises en deux et placez-les sur tout le tour entre le cercle et la génoise. Comme je suis gourmande, j’ajoute au-dessus sur tout le pourtour des framboises entières …

Recouvrez de crème mousseline en plaquant bien la crème sur les côtés.

Disposez le reste des framboises (coupées en deux ou non) dans la crème mousseline.

Placez le second disque de génoise, imbibez de sirop.

Recouvrez du reste de crème mousseline et lissez à la surface.

Réservez au frais 2 heures minimum.

 

Finitions et décors:

Étalez la pâte d’amande sur le plan de travail légèrement recouvert de sucre glace, à la taille du cercle de 20 cm de diamètre.

Déposez la sur le framboisier et découpez les bords si nécessaire.

Vous pouvez décorer le framboisier de framboises fraîches selon vos goûts et enfin décercler pour vous régaler !

Charlotte tiramisù citron coeur rhubarbe & framboises

charlotte entière

A l’aube d’un week-end prolongé (pour ceux qui ont la chance de faire le pont vendredi), il est l’heure de vous soumettre une idée de recette fraîche et fruitée à réaliser.

A l’honneur la rhubarbe, alliée à la framboise pour un cœur gourmand, le citron pour tonifier la crème de mascarpone et des biscuits à la cuillère imbibés de Limoncello comme écrin croquant !

charlotte entière2

Crème mascarpone citron :

  • 50 gr. de sucre cristallisé.
  • 2 jaunes d’œuf frais.
  • 250 gr. de mascarpone.
  • 2 blancs d’œuf frais.
  • 1 pincée de sel.
  • 1 citron non-traité BIO.
  • 1,5 feuille de gélatine.
  • 1 cs. de Limoncello.

Temps de préparation : 12 minutes.

Temps de cuisson : 2 minutes.

Temps de repos : 15 minutes au réfrigérateur.

Matériel : deux jattes, un fouet ou un batteur électrique, une petite casserole, une maryse et un bol.

 

Placez la gélatine dans un bol et remplissez d’eau froide afin de la faire ramollir.

Dans une jatte, battez les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez le mascarpone. Mélangez bien.

Au batteur, montez les deux blancs d’œuf en neige ferme avec la pincée de sel.

Incorporez délicatement les blancs en neige au mascarpone en soulevant la masse de bas en haut.

Dans une petite casserole, mettez le jus et le zeste du citron. Portez à ébullition et retirez du feu.

Essorez la gélatine et incorporez-la au citron jusqu’à ce que la gélatine se soit totalement dissoute.

Réservez le citron gélatine au congélateur durant 6 minutes, puis ajoutez à la masse mascarpone et œufs.

Réservez au frais.

 

Compote rhubarbe & framboises :

  • 200 gr. de rhubarbe fraîche.
  • 125 gr. de framboises surgelées.
  • 2 cs. de sucre cassonade fin.
  • 1 cc. d’agar-agar.

Temps de préparation : 12 minutes.

Temps de cuisson : 15 minutes.

Temps de repos : 15 minutes.

Matériel : un couteau pointu, une cuillère, une petite casserole.

 

Lavez la rhubarbe sous l’eau. Épluchez-la et coupez-la en petit morceaux.

Mettez la rhubarbe dans une casserole avec les framboises encore surgelées, 1 cs. d’eau et le sucre.

Laissez cuire à feu moyen pendant 15 minutes, jusqu’à ce que vous obteniez une compote.

Retirez du feu et laissez refroidir au moins 7 minutes.

Ajoutez l’agar-agar et brassez bien.

Portez à ébullition durant 1 minute, sans cesser de remuer.

Retirez du feu et laissez refroidir dans une bassine d’eau glacée durant 15 minutes.

 

Montage :

  • 200 gr. de biscuits à la cuillère.
  • 6 cs. de Limoncello.
  • du film alimentaire.

Temps de préparation : 12 minutes.

Temps de repos : 4 heures minimum ou une nuit au congélateur, puis 8 heures au réfrigérateur.

 

Chemisez un moule à cake de film alimentaire en prenant soin de bien déborder sur les bords.

charlotte moule

Coupez les biscuits à la hauteur du moule.

Déposez une grosse cuillère de mascarpone citron au fond du moule et répartissez bien.

A l’aide d’une petite cuillère imbibez le côté lisse (non sucré) des biscuits avec du Limoncello et posez les sur le pourtour du moule, face sucrée à l’extérieur.

charlotte biscuits cuiller mascarpone citron

Ajoutez encore un peu de mascarpone au centre.

Mettez une couche de compote rhubarbe framboises.

Faites une rangée de biscuits au centre. Imbibez-les de Limoncello.

charlotte compote et biscuits

Remettez une couche de mascarpone citron.

Faites une deuxième couche de compote.

Terminez par une couche de mascarpone. Lissez bien.

Refermez le film alimentaire dessus.

Placez au réfrigérateur pour 4 heures au moins, de préférence une nuit.

Sortez la charlotte au moins 8 heures avant la dégustation et mettez-là au frais (si elle a passé la nuit au congélateur, sinon un peu moins à l’avance).

Décorez à votre guise : J’ai placé un joli ruban, j’ai fait un topping (50 gr. de chocolat, ivoire, 1 cs. de mascarpone, colorant rouge et violet) posé à la douille (une vidéo de la technique suivra dans quelques jours !) et déposé quelques décors en sucre.

charlotte entière noeud

charlotte intérieur

 

Entremets spéculoos cacao poires

Entremets anniv SCP6

HAPPY BIRTHDAY
mon petit mari !!!

Pour son anniversaire, mon mari m’a laissé carte blanche pour lui pâtisser son gâteau. J’ai ainsi pioché dans les saveurs que je sais qu’il aime. C’est donc une recette qui devait contenir une forte dose de cacao… Pour changer j’ai eu envie de faire un fond à base de spéculoos, mais sans beurre. Avec les beaux jours qui reviennent je voulais aussi faire quelque chose de frais, j’ai donc ajouté la saveur poire, en incorporant des morceaux entiers, une mousse et un gélifié.

 

Aujourd’hui c’est également l’anniversaire d’une collègue : Marie cette recette est sans gluten ! 🙂 (pour autant que l’on utilise des spéculoos sans gluten ou d’autres biscuits sans gluten).

 

Dacquoise aux spéculoos :

  • 70 gr. de blancs d’œuf.
  • 20 gr. de sucre semoule.
  • 45 gr. de sucre glace.
  • 115 gr. de biscuits spéculoos.
  • 10 gr. de fécule de maïs (Maïzena).

Temps de préparation : 8 minutes.

Temps de cuisson : 12 à 15 minutes.

Temps de repos : 30 minutes.

Matériel : deux jattes, un batteur électrique, un pilon, une maryse, un pinceau silicone, du papier sulfurisé, un cercle à pâtisserie, une plaque, un plat de service.

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Réduisez vos biscuits spéculoos en poudre fine à l’aide d’un pilon.

Montez les blancs en meringue en y incorporant petit à petit le sucre semoule.

Mélangez dans un second récipient le sucre glace, la poudre de spéculoos et la fécule.

Mélangez alors les 2 appareils délicatement à la spatule.

Tapissez le fond du moule de papier sulfurisé et huiler le tour à l’aide du pinceau en silicone.

Versez l’appareil à dacquoise et cuire 12 à 15 min à 180°C.

Sortez du four et laisser refroidir.

Nettoyer le cercle à pâtisserie. Déposez la dacquoise spéculoos dans un plat de service et remettez le cercle autour.

 

Mousse mascarpone cacao :

  • 380 gr. de mascarpone allégé.
  • 3 œufs.
  • 42 gr. de sucre cristallisé.
  • 3 cs. rases de cacao en poudre non sucré.
  • 4 cs. + 2 cs. d’eau.
  • 2 cs. de sucre glace.
  • 8 gr. de feuilles de gélatine.

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de repos : 4 heures au moins au réfrigérateur.

Matériel : deux jattes, un batteur électrique, un bol, une maryse, un cercle à entremets, un plat de service, une petite casserole.

 

Mettez les feuilles de gélatine à ramollir dans un bol d’eau froide.

Séparez les blancs des jaunes.

Fouettez le sucre avec les jaunes d’œuf au batteur électrique jusqu’à ce qu’ils blanchissent.

Ajoutez le cacao. Mélangez bien.

Ajoutez le mascarpone et fouettez toujours au batteur pendant 4 minutes. Réservez.

Montez les blancs en neige avec le sucre glace en meringue italienne : faites un sirop avec l’eau et le sucre. Une fois à 110°C, commencez à fouetter les blancs d’œuf à vitesse importante. Une fois le sirop à 117°C, ralentissez la vitesse de votre batteur et incorporez le sirop en filet puis augmentez de nouveau et poursuivez jusqu’à refroidissement de la meringue. Réservez-la.

Essorez la gélatine et faites-la fondre avec 2 cs. d’eau chauffée mais hors du feu.

Versez une cuillère à soupe de la crème au mascarpone dans la gélatine fondue pour mettre à température la gélatine et ajoutez ce mélange dans la crème au mascarpone.

Mélangez convenablement avant d’incorporer délicatement la meringue italienne.

Versez cette mousse sur la dacquoise aux spéculoos bien refroidie.

 

Mousse à la poire :

  • 110 gr. de purée de poires.
  • 1 grosse poire fraîche.
  • 1 cc. de sucre cassonade.
  • 80 gr. de crème fraîche liquide entière.
  • 2 feuilles de gélatine (8 gr.)
  • 25 gr. de sucre glace.
  • 2 cs. d’eau.

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de repos : 2 heures au moins au réfrigérateur.

Matériel : deux jattes, un batteur électrique, un bol, une maryse, un cercle à entremets, une petite casserole, une petite poêle.

La veille :

Placez la crème liquide entière et la jatte dans laquelle vous allez battre la crème au frais durant une nuit.

Le jour de la préparation :

Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide pour les réhydrater.

Épluchez la poire, ôtez le tronc et coupez des huitièmes dans le sens de la hauteur.

Dans une poêle, disposez les poires, saupoudrez de sucre cassonade et arrosez d’eau jusqu’à mi-hauteur des poires. Cuisez et caramélisez les morceaux de poires qui doivent rester fermes mais fondants. Réservez.

Dans une casserole, faites chauffer à feu doux 2 cs. d’eau avec le sucre, jusqu’à ce que le sucre soit entièrement fondu.

Ôtez du feu puis ajoutez la gélatine bien égouttée.

Versez la gélatine fondue dans la purée de poires et bien mélangez.

Montez la crème fraîche en chantilly souple puis ajoutez-la délicatement à la purée de fruits bien rafraîchie.

Sortez l’entremets du frigo. Disposez les morceaux de poires en cercle sur la mousse cacao.

Versez ensuite la mousse dans le cercle à entremets, sur la mousse mascarpone cacao et les poires. Il est possible que les poires dépassent un peu, ce n’est pas grave car il y a encore la couche de gélifié par-dessus.

Entreposez au congélateur pour 2 heures au moins.

 

Gélifié poire :

    • 400 ml de coulis de poires (astuce « gain de temps » : vous pouvez utiliser le nectar de poires frais Andros si vous n’avez pas le temps de cuire et mixer vos poires fraîches)
    • 4 cc. de sucre glace.
    • 2 feuilles de gélatine (8 gr.).

Temps de préparation : 10 minutes.

Temps de repos : 4 heures au moins au réfrigérateur.

Matériel : un mixeur, un bol, une maryse, une petite casserole.

 

Plongez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide durant 5 minutes au moins, pour qu’elles ramollissent.

Mixez les poires (env. 300 gr.) avec leur jus afin d’obtenir 400 ml de coulis.

Portez le coulis à ébullition avec le sucre, retirez de la plaque.

Incorporez la gélatine. Mélangez bien, il faut que la gélatine soit entièrement dissoute.

Laissez tiédir quelques dizaines de minutes.

Sortez l’entremets du réfrigérateur.

Coulez le gélifié sur la mousse poire.

Si nécessaire, lissez bien à l’aide d’une spatule.

Placez au réfrigérateur au moins 2 heures, de préférence la nuit entière.

 

Au moment de servir :

Retirez le cercle en passant la lame d’un couteau entre le bord de l’entremets et le cercle.

Décorez à votre convenance (poudre de spéculoos, cacao, morceaux de poire ou trait de coulis de chocolat) et servez !

Entremets anniv SCP

Entremets anniv SCP5

Entremets anniv SCP3

Entremets anniv SCP4

 

 

 

Fraîcheur orange sanguine – fleur d’oranger

IMG_4935

Je vous propose une recette que j’ai improvisée hier après-midi dans ma cuisine. J’avais envie de créer un dessert léger avec les belles oranges sanguines que j’avais achetées. J’ai ajouté la douceur de la fleur d’oranger et le croquant des noisettes pour cette recette sans lactose, sans gluten et sans colorants artificiels !

Dacquoise :

  • 3 blancs d’œufs.
  • 1 pincée de sel.
  • 15 gr. de sucre cassonade fin.
  • 100 gr. de noisettes moulues.
  • 70 gr. de sucre glace.
  • 1 poignée de noisettes sans coquille (env. 8 noisettes).
  • 1 pincée de sel

Préparation : 10 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes.

Matériel : 5 petits cadres à pâtisserie (ronds ou rectangles) en inox, un batteur électrique, une maryse, une natte à pâtisserie en silicone ou, à défaut, du papier sulfurisé, un plat.

– Préchauffez votre four à 180° C.

– Montez les blancs en neige assez ferme avec le sucre cassonade semoule et le sel.

IMG_4914

– Mélangez le sucre glace et les noisettes moulues. Incorporez ce mélange aux blancs en neige, à l’aide d’une spatule.

IMG_4915

– Posez la natte à pâtisserie sur la plaque du four et déposez les cadres à pâtisserie dessus.

IMG_4916

– Versez la pâte dans les cadres. Égalisez avec la maryse.

– Déposez sur votre pâte les noisettes préalablement grossièrement concassées.

IMG_4920

– Enfournez pour 20 minutes. Le dessus doit être doré.

– Laissez refroidir 5 minutes, puis retirez les cadres et décollez vos petites dacquoises de la natte.

– Déposez les dacquoises sur une voilette pour refroidir.

Gelée oranges sanguines fleur d’oranger :

  • 3 oranges sanguines
  • 2 cs. l’eau de fleur d’oranger.
  • 1 cc. de sucre cassonade fin.
  • un trait de jus de citron vert.
  • 3,5 feuilles de gélatine.

Préparation : 15 minutes.

Temps de repos : dans l’idéal, 1 nuit au réfrigérateur, mais au moins 3 heures.

Matériel : une casserole, un bol, un fouet, un presse-agrumes, une passoire fine, des cadres à pâtisserie.

– Placez les feuilles de gélatine dans le bol et couvrir d’eau froide. Laissez tremper au moins 5 minutes.

– Pressez les oranges sanguines et les passez dans la passoire pour éviter d’avoir des pépins.

– Ajoutez la fleur d’oranger et le jus de citron. Vous devriez avoir 250 ml de liquide.

– Versez le jus d’orange fleur d’oranger dans la casserole et ajoutez le sucre. Mélangez et faites chauffer. Portez à ébullition et retirez la casserole du feu.

– Essorez les feuilles de gélatine dans la main et ajoutez-les une à une au jus chauffé.

– Mélangez bien pour que la gélatine soit bien dissoute et intégrée à la pulpe.

– Laissez tiédir jusqu’à ce que le jus commence à se figer, en remuant de temps en temps.

IMG_4922

– Replacez les cadres à pâtisserie nettoyés autour des petites dacquoises.

IMG_4921

– Coulez la gelée sur les biscuits dacquoise. Égalisez.

Il est possible que de la gelée coule autour du biscuit dans le cadre. Ne vous inquiétez pas. Cela va « enrober » le biscuit et non faire deux couches bien nettes, mais c’est également joli. Si cela vous ennuie, vous pouvez l’éviter en ne posant la deuxième couche que lorsque la gelée est déjà bien figée et ne risque plus de couler.

– Faites prendre au réfrigérateur toute une nuit, ou au moins 2 heures.

Meringue italienne à la fleur d’oranger :

  • 30 gr. de blanc d’œuf (soit le blanc d’un œuf).
  • 60 gr. de sucre semoule.
  • 1 cs. de fleur d’oranger.
  • 2 cs. d’eau froide.

Préparation : 10 minutes.

Temps de cuisson : 2-3 minutes.

Matériel : une jatte, une casserole, un robot ménager, un thermomètre, une poche à douille, un petit chalumeau.

– Séparez le blanc du jaune et pesez votre blanc d’œuf.

– Mélangez le sucre, l’eau de fleur d’oranger et l’eau dans une casserole.

– Commencez à monter le blanc en neige dans le robot.

– Faites chauffer le sirop de fleur d’oranger et portez-le à une température de 117°C.

– Versez immédiatement en filet le sirop bouillant sur le blanc et augmentez la vitesse du robot. Attention, il ne faut pas mettre trop vite non plus, sinon le sirop va gicler et vous pourriez vous brûler avec des éclaboussures !

– Une fois le blanc bien battu (il fait des becs sur le fouet), remplissez la meringue dans une poche à douille.

– Dressez la meringue sur la gelée bien prise, à l’aide de la poche à douille.

– Allumez le chalumeau et faites dorer la meringue. Il est préférable de mettre votre chalumeau sur une puissance faible et d’y aller peu à peu, pour ne pas brûler la meringue.

– Replacez au frais jusqu’au moment de servir.

– Au moment de servir passez la pointe d’un couteau lisse entre le cadre et le gâteau. Soulevez le cadre.

Dégustez bien frais !

IMG_4933

IMG_4936

IMG_4937

IMG_4928

Dacquoise framboises citron

Image

Un entremets aérien, fondant et croquant à la fois, aux saveurs fraîches des fruits et de belles couleurs 100% naturelles

Vous pouvez réaliser ce joli dessert par étapes, en commençant l’avant-veille, car il faut bien laisser reposer au réfrigérateur chaque couche avant de verser la suivante.

Dacquoise :

  • 3 blancs d’œufs.
  • 1 pincée de sel.
  • 15 gr. de sucre cassonade fin.
  • 100 gr. de noisettes moulues.
  • 70 gr. de sucre glace.
  • 1 poignée de noisettes sans coquille (env. 8 noisettes).

Préparation : 10 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes.

Matériel : un cercle à pâtisserie en inox ou, à défaut, un moule à charnière rond de 24 cm de diamètre, un batteur électrique, une maryse, une natte à pâtisserie en silicone ou, à défaut, du papier sulfurisé, un plat de service.

– Préchauffez votre four à 180° C.

– Montez les blancs en neige assez ferme avec le sucre et une pointe de sel.

– Mélangez le sucre glace et les noisettes moulues. Incorporez ce mélange aux blancs en neige, à l’aide d’une spatule.

– Posez la natte à pâtisserie sur la plaque du four et déposez le cercle à pâtisserie dessus (ou le cercle du moule à charnière sans fond). Versez la pâte dans le cercle. Égalisez avec la maryse.

– Déposez les noisettes préalablement grossièrement concassées sur votre pâte.

– Enfournez pour 20 minutes. Le dessus doit être doré.

– Laissez refroidir 5 minutes, puis retirez le cercle et décollez la dacquoise de la natte.

– Déposez la dacquoise sur un plat de service.

Gelée de framboises :

  • 300 gr. de framboises fraîches.
  • 30 gr. de sucre cristallisé.
  • 2 feuilles de gélatine.
  • 150 gr. de framboises fraîches.

Préparation : 15 minutes.

Temps de repos : dans l’idéal, 1 nuit au réfrigérateur, mais au moins 2 heures.

Matériel : une casserole, un bol, un fouet, un mixeur (ou blender), une passoire fine, un cercle à pâtisserie.

Astuce si vous n’avez pas de cercle à pâtisserie en inox : à ce stade, le cercle du moule à charnière n’est pas très adéquat (le liquide peut couler au-dessous…). Vous pouvez donc fabriquer un cercle « maison »!. Achetez un range-document en plastique semi-rigide. Coupez des bandes de 10 cm de haut et agrafez ou scotchez-les afin de fabriquer une longue bande. Nettoyez soigneusement à l’eau et au savon-vaisselle. Séchez. Vous pourrez ensuite placer ce cercle autour de votre gâteau en réglant la longueur et en scotchant pour le fermer.

– Placez les feuilles de gélatine dans le bol et couvrir d’eau froide. Laissez tremper au moins 5 minutes.

– Mixer les framboises et les passez dans la passoire fine afin d’ôter les grains. Si vous être pressés, vous pouvez utiliser des purées de fruits framboises sans sucre ajouté.

– Versez la pulpe de framboises dans la casserole et ajoutez le sucre. Mélangez et faites chauffer.

– Une fois la pulpe sucrée chaude, retirez la casserole du feu.

– Essorez les feuilles de gélatine dans la main et ajoutez-les une à une à la pulpe chaude mais non bouillante. C’est très important, sinon la gélatine perd son pouvoir gélifiant. Mélangez bien pour que la gélatine soit bien dissoute et intégrée à la pulpe.

– Laissez tiédir quelques minutes, en remuant de temps en temps.

– Placez le cercle à pâtisserie autour de la dacquoise (ou votre cercle en plastique « maison »).

– Coulez la pulpe sur le biscuit dacquoise.

– Placez des framboises entières sur le pourtour intérieur du cercle et faire un second cercle plus petit, environ à mi-rayon.

– Faites prendre au réfrigérateur toute une nuit.

Mousse citron :

  • 4 oeufs.
  • 2 citrons BIO.
  • 100 gr. de sucre cassonade fin.
  • 100 gr. de beurre.
  • 3 feuilles de gélatine.
  • 25 cl. de crème liquide demi-écrémée.
  • 1 sachet de soutien-crème.

Préparation : 20 minutes.

Temps de repos : une heure au moins au réfrigérateur.

Matériel : deux casseroles, un bol, un batteur électrique, une maryse, un fouet.

– Placez la crème et le récipient dans le quel vous allez fouetter au réfrigérateur la nuit précédente.

– Plongez des feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide et laissez tremper au moins 5 minutes.

– Faites fondre le beurre dans une casserole à feu doux.

– Ajoutez le sucre, le jus d’un citron et les zestes des deux citrons, mélangez.

– Retirez la casserole du feu et ajoutez les œufs battus en omelette.

– Remettez sur le feu et laissez cuire à feu doux et fouettant jusqu’à ce que le mélange épaississe. Retirez du feu et réservez.

– Dans une petite casserole chauffez le jus du second citron.

– Essorez les feuilles de gélatine entre vos mains et incorporez-les une à une, hors du feu, au jus de citron chauffé mais non bouillant.

– Remuez bien jusqu’à ce que la gélatine soit totalement fondue et versez ce mélange sur la crème citron réservée. Mélangez bien.

– Laissez tiédir.

– Montez la crème liquide bien froide en crème fouettée au batteur électrique, en incorporant à mi-parcours la poudre  de soutien. Votre crème fouettée doit être bien ferme mais pas trop battue.

– Une fois le mélange citron bien refroidi, incorporez-le délicatement à la crème fouettée à l’aide d’une maryse.

ATTENTION ! votre mélange citron doit être bien refroidi! Si vous êtes trop pressés (comme moi), la différence de température va entraîner l’apparition de paillettes et votre mousse aura un aspect granuleux …

– Coulez la mousse citron sur la gelée framboises et les framboises entières.

– Placez au réfrigérateur au moins une heure et le temps que vous prépariez la crème citron.

Crème citron :

  • 2 oeufs.
  • 1 citron BIO.
  • 4 gouttes d’huile essentielle de citron.
  • 80 gr. de sucre glace.
  • 50 gr. de beurre.

Préparation : 10 minutes.

Temps de repos : une nuit au réfrigérateur, mais au moins 4 heures.

Matériel : une casserole, un bol, un fouet.

– Faites fondre le beurre dans une casserole à feu doux.

– Ajoutez le sucre glace, le jus du citron et le zeste, mélangez et portez à ébullition.

– Retirez la casserole du feu et ajoutez les deux œufs battus en omelette.

– Remettez sur le feu et laissez cuire à feu doux et fouettant jusqu’à ce que le mélange épaississe et donne une crème.

– Ajoutez les gouttes d’huile essentielle.

– Laissez tiédir.

– Sortez l’entremets du réfrigérateur. Étalez la crème citron sur la mousse et lissez.

– Placez à nouveau au réfrigérateur une nuit entière.

Le lendemain :

– Décorez de framboises fraîches.

– Passez la lame d’un couteau entre l’entremets et le cercle. Retirez le cercle.

Savourez !

Image

Image

IMG_4877