Moelleux chocolat noir & trait de mandarine

  Me revoilà ! Grâce à Anne qui m’a demandé la recette… l’occasion de poster l’une des mes pâtisseries.

Ici, il n’y a pas de farine, donc NO gluten !

Belle semaine 🙂

Ingrédients (pour 8 moelleux) :

  • 240 gr. de chocolat noir (au moins 65% de cacao).
  • 160 gr. de beurre doux.
  • 125 gr. de poudre d’amandes.
  • 200 gr. d’œuf (soit 4 œufs).
  • 150 gr. de cassonade.
  • 1 pointe de couteau de bicarbonate de soude.
  • 1 mandarine.
  • 2 CS de Cointreau.

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 25 minutes.

 

Cassez le chocolat en morceaux dans une jatte et faites-le fondre au bain marie avec le beurre doux coupé en parcelles.

Une fois le mélange fondu et bien homogène, sortez du feu et ajouter la poudre d’amandes. Mélangez bien et mettez de côté.

Dans une autre jatte, cassez les œufs entiers et battez-les en omelette.

Ajoutez la cassonade et le pointe de bicarbonate de soude sur les œufs et battez jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Incorporez le zeste de la mandarine, le jus de la mandarine et deux cuillères à soupe de Cointreau (ou Grand-Marnier).

Versez pas-dessus le mélange chocolat, beurre et amandes. Mélangez énergiquement le tout et versez dans un moule en silicone à empreintes de 8 petits muffins (ou autre forme si le cœur vous en dit…)

Enfournez à four chaud à 180°C durant 25 minutes, position chaleur tournante.

Laissez bien refroidir avant de démouler sinon vos moelleux vous s’émietter… l’idéal et de les placer au frigo avant de les démouler.

 

Charlotte Sophie la Girafe – chocolat & baies des bois (le Meilleur Pâtissier M6)

charlotte girafe

Chose promise dans le dernier post, chose due ! 😉 Voici ma revisite de la charlotte, première épreuve de l’émission le Meilleur Pâtissier de la semaine dernière ;-). Pour rester dans le thème de l’enfance, une version Sophie la Girafe – le jouet incontournable des petits bouts -, remplie de chocolat et de baies de bois pour apporter de l’acidité et de la fraîcheur à la masse chocolatée 😉 ❤

charlotte girafe2

Biscuit cuillère imprimé girafe

Ingrédients :

  • 65 gr. de farine blanche.
  • 15 gr. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 66 gr. de sucre semoule.
  • 95 gr. de blancs d’œuf.
  • 60 gr. de jaune d’œuf (compter 3 gros œufs).
  • 1 pte de couteau de bicarbonate de soude.
  • 20 gr. de cacao en poudre non sucré.

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 3 minutes puis 7 minutes.

Dans une jatte, montez les blancs en neige avec une pointe de couteau de bicarbonate de soude. Ajoutez progressivement le sucre dès que les blancs commencent à mousser.

Une fois les blancs montés, ajoutez les jaunes d’oeuf.

A l’aide d’une maryse, incorporez ensuite délicatement la farine tamisée et la fécule de maïs.

Une fois le mélange bien homogène, prélever 3 cs de l’appareil et remplissez une poche à douille munie d’un embout lisse et fin (ou coupez juste la pointe du sachet si vous avez des poches jetables).

Sur la plaque du four recouverte de papier cuisson, dessinez avec la poche à douille une sorte de maillage (les contours des taches marrons de la peau de girafe).

Enfournez à four chaud à 220°C durant 2 minutes 30 secondes.

Pendant ce temps, ajoutez la poudre de cacao à votre appareil.

Sortez la plaque du four et étalez le reste de la masse cacao sur votre maillage.

Baissez le four à 200°C et laissez cuire 7 minutes.

Sortez la plaque et retournez immédiatement la pâte sur un torchon propre humide. Laissez refroidir 2 minutes.

Déposez la pâte – beau côté contre le fond – dans un saladier pour lui donner la forme arrondie, en découpant une tranche si nécessaire, et posez un poids par dessus (un autre saladier plus petit par exemple).

Laissez refroidir.

 

Mousse dense au chocolat

Ingrédients :

  • 240 gr. de chocolat noir.
  • 50 gr. de beurre.
  • 3 feuilles de gélatine.
  • 3 cs. d’eau chaude.
  • 150 gr. d’oeuf (3 oeufs).
  • 1/2 cc de bicarbonate de soude.
  • 72 gr. de sucre semoule.

Temps de préparation : 10 minutes.

 

Dans une jatte, mettez tremper les feuilles de gélatine dans l’eau froide afin qu’elles ramollissent.

Faites fondre le chocolat cassés en morceaux au bain-marie.

Ajoutez le beurre.

Une fois le chocolat et le beurre fondus, sortez du feu et ajoutez les jaunes d’œuf.

Rajoutez le sucre en pluie.

Sortez la gélatine de l’eau et essorez-la. Faites la fondre dans l’eau chaude mais pas bouillante.

Incorporez l’eau gélatine dans le mélange chocolat.

Battez les blancs d’œuf en neige avec le bicarbonate de soude.

Délicatement, ajoutez les blancs en neige à votre préparation chocolat.

Laissez refroidir à température ambiante le temps de dresser.

 

Dressage

Ingrédients :

  • votre mousse chocolat.
  • 125 gr. de mélange baies de bois (frais ou décongelé et égoutté).
  • votre saladier tapissé du biscuit cuillère.
  • 50 gr. de sucre.
  • 15 cl. d’eau.

Temps de préparation : 5 minutes deux fois.

Temps de repos : 3 heures puis 30 minutes (idéalement).

 

Versez la moitié de votre mousse au chocolat dans le biscuit cuillère qui tapisse le fond du saladier.

Déposez délicatement les baies en répartissant bien.

Découpez les bords de la charlotte pour qu’ils affleurent le bord du saladier et soient bien droits.

Avec les chutes de biscuit, faites du couche sur les baies des bois.

Recouvrez du reste de la mousse au chocolat.

Lissez bien le dessus et placez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Peu avant de déguster, mettez le sucre et l’eau dans une casserole et portez à ébullition. Laissez cuire à gros bouillon une minute. Retirez du feu.

Sortez la charlotte du frigo. Démoulez sur un plat de service.

A l’aide d’un pinceau, badigeonnez le biscuit de sirop pour faire briller.

Dans l’idéal, remettez la charlotte au frais pendant 30 minutes, mais vous pouvez déjà l’attaquer si vous ne pouvez plus attendre 🙂

charlotte choco baies inside

 

 

 

 

Moelleux au chocolat (le Meilleur Pâtissier M6)

Tarte au chocolat

On continue avec les épreuves du Meilleur Pâtissier sur M6. Le thème de la troisième semaine était : les gâteaux de notre enfance. Je vous proposerai très vite ma version revisitée de la charlotte, c’est sûr. En attendant, pour moi, le gâteau des enfants est au chocolat et ça tombait bien parce que mon mari est rentré cette semaine à la maison avec une recette de tarte au chocolat. Une recette vraiment expéditive, parfaite pour improviser un goûter ou un dessert. Son moelleux et son parfum fera sans nul doute l’unanimité 😉

Tarte au chocolat2

Ingrédients :

  • 100 gr. de chocolat noir 75%.
  • 100 gr. de beurre doux.
  • 150 gr. d’œuf (environ 3 œufs).
  • 50 gr. de farine.
  • 150 gr. de sucre cassonade fin.

Temps de préparation : 7 minutes.

Temps de cuisson : 25 minutes.

 

Cassez le chocolat en morceaux dans une jatte et faites-le fondre au bain marie.

Pendant ce temps, dans une autre jatte, cassez les œufs entiers et battez-les en omelette.

Ajoutez le sucre sur les œufs et battez jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Coupez le beurre en parcelles dans la jatte contenant le chocolat à moitié fondu.

Tamisez la farine dans le mélange œuf et sucre. Mélangez pour obtenir une masse homogène.

Une fois le chocolat et le beurre bien fondus au bain-marie, versez-les sur le mélange œuf-sucre-farine.

Mélangez bien le tout et versez dans un moule en silicone de 24 à 26 cm.

Enfournez à four chaud à 180°C durant 25 minutes, position chaleur tournante.

C’est prêt … saurez-vous attendre que le moelleux refroidisse ? 😉

 

Chocochoux Noir désir (Le Meilleur Pâtissier M6)

chocochoux

Cela ne vous aura pas échappé… le Meilleur Pâtissier sur M6 a recommencé, pour une saison 4 ! 😉

Le thème de la première soirée était le chocolat ! Miam ! ;-D

chocochoux3

Comme je n’ai pas le temps de réaliser les trois épreuves de la soirée, mais que j’aime bien aussi me soumettre à ces petits challenges, je vous propose une recette 3 en 1 ;-D

Pour la revisite de la tarte au chocolat, je présente des choux farcis, non pas de crème pâtissière au chocolat, mais à une ganache chocolat noir 75%…
Du Maroc, je ne retiens que le glaçage cacao (la crème au beurre avec du kirsch et le biscuit noisettes ultra dense… non merci !!!).

Enfin pour l’épreuve créative, provient l’idée des choux chocolat noir que mon petit mari adore… et la cage en chocolat pour protéger les délices de mon amour 😉

chocochoux2

Pâte à choux :

Ingrédients (pour réaliser environ 12 gros choux de 5 cm et 15 minis choux de 3 cm) :

  • 100 gr. d’eau.
  • 100 gr. de lait entier.
  • 5 gr. de sel.
  • 4 gr. de sucre semoule.
  • 85 gr. de beurre doux.
  • 110 gr. de farine blanche.
  • 3 oeufs (environ 150 gr. sans coquille).

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de cuisson : 20 minutes au four.

 

Mettez le lait et l’eau dans une casserole, ajoutez le sucre, le sel et le beurre en parcelles.

Portez à ébullition.

Retirez du feu et ajoutez la farine tamisée en une seule fois.

Fouettez énergiquement.

Remettez sur le feu et brassez pendant 90 secondes pour dessécher la pâte qui doit se détacher des bords de la casserole.

Placez la pâte dans le bol du robot muni de la feuille.

Ajoutez les œufs un à un après les avoir battus en omelette.

Bien laissez le robot mélanger la pâte pour incorporer les œufs entre chaque.

Une fois la pâte lisse, dressez la pâte dans une poche à douille et pochez des boules d’environ 3 cm et/ou 1,5 cm sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Veillez à les espacer car ils vont gonfler.

Enfournez dans le four préchauffé à 210°C en éteignant le four. Laissez gonfler pendant 6 minutes.

Rallumez le four à 160°C. Laissez cuire pendant 12-15 minutes (selon les fours, ils doivent être dorés).

Sortez les choux du four et mettez-les à refroidir à l’air ambiant sur une violette, au moins une heure. Ils doivent être totalement froids pour être garnis.

 

Ganache chocolat noir :

Ingrédients :

  • 240 gr. chocolat noir de cuisine, j’ai pris du 75% de cacao.
  • 65 gr. de demi-crème.
  • 65 gr. de lait.
  • 5 gr. de beurre doux.

Temps de préparation : 8 minutes.

Temps de repos : 30 minutes au réfrigérateur minimum avant de dresser dans les choux.

Temps de cuisson : env. 3 minutes sur la plaque, pas de cuisson au four.

 

Dans une casserole, chauffez, sur feu moyen, la crème et le lait jusqu’à ébullition.

Retirez du feu et cassez dedans le chocolat noir. Attendez 1 minutes avant de fondre le chocolat dans la crème-lait, car si le liquide est trop chaud, la masse pourrait devenir grumeleuse. Si cela vous arrive attendez que le mélange refroidisse et fouettez vivement pour faire disparaître les grumeaux.

Ajoutez la noisette de beurre et mélangez bien pour obtenir une masse homogène, il faut que tout le chocolat et le beurre soient bien fondus.

Remplissez une poche à douille et placez au réfrigérateur pendant au moins 30 minutes.

Coupez les choux en deux horizontalement. Remplissez les choux de ganache et refermez-les.

Réservez au frais.

 

Glaçage miroir cacao :

Ingrédients :

  • 70 gr. d’eau.
  • 210 gr. de sucre semoule.
  • 75 gr. de cacao en poudre non sucré.
  • 140 gr. de crème entière liquide.
  • 4 feuilles de gélatine (l’équivalent de 10 gr.).

Temps de préparation : 5 minutes.

Temps de repos : 5 -10 minutes avant de l’appliquer et 2 heures une fois coulé.

Temps de cuisson : 3 minutes sur la plaque.

 

Commencez par faire ramollir la gélatine en la plongeant dans un bol d’eau froide.

Dans une jatte, tamisez le cacao poudre.

Dans une casserole faites bouillir l’eau et le sucre.

Versez petit à petit le sirop bouillant sur le cacao en fouettant pour homogénéiser l’ensemble.

Portez à ébullition la crème dans la casserole débarrassée du sirop et y dissoudre la gélatine essorée, hors du feu.

Versez le mélange crème et gélatine dissoute sur le sirop de cacao et lissez au fouet.

Versez le mélange dans un récipient froid. Faites descendre rapidement la température, en plaçant la jatte dehors ou au réfrigérateur, voire congélateur. Remuez régulièrement.

Nappez les choux lorsque le glaçage est à 24°.

Réservez au frais au moins 2 heures.

 

Cage en chocolat :

Ingrédient : du chocolat noir 75% et c’est tout !!!

Tempérez le chocolat noir (amenez-le à 55°C, faites le redescendre à 28°C puis remontez à 32°C).

Une fois le chocolat fondu à température de travail, coulez le dans votre moule (en silicone pour moi) et étalez si nécessaire au pinceau sur les bords. Retournez pour ôter le surplus.

Placez au frais pour que le chocolat cristallise.

Après 2-3 heures, démoulez délicatement…

J’ai décoré ma cage avec de la poudre d’or et m’en suis servie pour cacher 3 petits choux ! 🙂

 

Voilà, c’est fini !  à déguster ce soir devant la deuxième soirée du Meilleur Pâtissier ;-D

 

Stracciatella cheesecake

Moldiv_1440603938967

Pour un goûter gourmand lorsqu’il pleut dehors… ou en dessert… sur la base habituelle de mon cheesecake sans œuf, voici une variante pour les chocolativores… (pour les ultras gourmands, je l’ai même servi une fois avec une crème caramel…).

Les quantités permettent de réaliser 6 petits rectangles ou un grand gâteau (24 cm de diamètre).

Dacquoise cacao :

  • 70 gr. de blancs d’œuf.
  • 20 gr. de sucre semoule.
  • 45 gr. de sucre glace.
  • 65 gr. de poudre de cacao non sucré.
  • 55 gr. d’amandes (ou de noisettes) moulues.
  • 10 gr. de fécule de maïs (Maïzena).

Temps de préparation : 8 minutes.

Temps de cuisson : 15 minutes.

Temps de repos : 30 minutes.

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Montez les blancs en meringue en y incorporant petit à petit le sucre semoule.

Mélangez dans un second récipient le sucre glace, la poudre de cacao et les amandes (ou noisettes) moulues, puis la fécule.

Mélangez alors les 2 appareils délicatement à la spatule.

Versez l’appareil sur une plaque protégée par du papier sulfurisé et cuire 12 min à 180°C.

Sortez du four et laisser refroidir sur la plaque.

 

Cheesecake stracciatella :

  • 4 feuilles de gélatine.
  • 3 cs de lait entier.
  • 300 gr. de Philadelphia Balance.
  • 180 gr. de yaourt nature.
  • 35 gr. sucre cassonade fin.
  • 160 gr. de carrés de chocolat pour pâtisserie.

 

Temps de préparation : 15 minutes.

Temps de repos : 30 minutes pour l’appareil, puis pour le gâteau monté, 5 heures min. au réfrigérateur.

 

Dans un bol d’eau froide, mettez tremper les feuilles de gélatine.

Mettez le lait dans une casserole et faites chauffer.

Retirez du feu, essorez les feuilles de gélatine puis incorporez-les une à une au lait chaud.

Dans une jatte mettez le yaourt nature, le Philadelphia et le sucre. Mélangez bien à la maryse.

Une fois le lait-gélatine un peu refroidi (5 min.), incorporez-le au Philadelphia-yaourt-sucre.

Ajoutez les cubes de chocolat.

Mélangez bien et placez ce mélange au frais pendant 30 minutes.

Dressez sous forme d’un grand gâteau ou de petits individuels.

Emporte-piécez la dacquoise cacao.

Versez doucement le mélange cheesecake sur la dacquoise cerclée (avec un cadre), remettez une couche de dacquoise au centre, puis versez encore du cheesecake jusqu’au bord supérieur du cadre. Lissez le dessus.

Réservez au frais durant 5 heures au moins.

 

Au moment de servir, saupoudrez de poudre de cacao ou de chocolat… 😉

 

Gâteau damier {Baby Shower}

IMG_5925

Ce dimanche, nous avons organisé une sorte de Baby Shower pour l’arrivée imminente de notre mini-princesse. Elle a été outrageusement gâtée 😉 <3, mais bon ce n’est pas le but de cet article, on va parler pâtisserie ici ! 😉

J’avais préparé pour l’occasion deux Fashion Croc’cakes dont le succès ne se dément pas (la recette est ici), des minis caracs à l’eau de rose (par ici la recette) et donc ce fameux gâteau damier. Les saveurs usuelles mais des valeurs sûres : vanille et chocolat.

IMG_5929

Le montage demande un peu de patience et il faut du temps à cause des cuissons successives (sauf si vous avez un grand four et trois moules de même taille) mais ce n’est pas extrêmement difficile à réaliser. Voici comment je m’y suis prise…

IMG_5926

Ingrédients :

  • 375 gr. de yaourt nature ordinaire.
  • 680 gr. de sucre.
  • 600 gr. de farine blanche.
  • 3 œufs.
  • 18 gr. de levure chimique.
  • 15 cl d’huile d’olive ou de tournesol.
  • colorant en gel de la couleur de votre choix (ici rouge)
  • 2 cs d’arôme naturel de vanille.
  • 150 gr. de chocolat noir 72%.
  • 1 cs de poudre de cacao non sucré.

Pour la ganache chocolat :

  • 235 gr de chocolat noir.
  • 62 gr. de lait entier.
  • 62 gr. de crème liquide.
  • 10 gr. de beurre doux.

Pour la décoration :

  • 75 gr. de sucre glace.
  • 150 gr. de Philadelphia nature.
  • de la pâte à sucre rouge.
  • du colorant gel rouge.
  • 2 emballages de biscuits au chocolat type « Fingers ».

 

Temps de cuisson : 3 fois 50 minutes.

Temps de préparation : 15 minutes pour l’appareil, 20 minutes pour la découpe, puis 40 minutes pour le dressage et la décoration.

 

Dans une jatte, mélangez les oeufs et le sucre et battez vivement jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez la farine et la poudre à lever et incorporez bien.

Ajoutez l’huile et enfin le yaourt.

Mélangez bien pour évitez les grumeaux.

Lorsque le mélange est homogène, séparez votre pâte en trois (environ 560 gr. de pâte dans chaque récipient).

Dans le premier bol, ajoutez uniquement 1 cs. d’arôme naturel de vanille (et une couleur si vous voulez un damier multicolore).

Dans le deuxième bol, ajoutez 1 cs. d’arôme de vanille et qq. gouttes de gel colorant, selon l’intensité de la couleur souhaitée.

Dans le troisième bol ajoutez le chocolat noir préalablement fondu au bain-marie et la poudre de cacao.

Versez l’une des préparations dans un moule de 22 cm de diamètre et mettez au four préchauffé durant 50 minutes à 190°C. Après 15 minutes couvrez le moule de papier cuisson pour éviter que le dessus grille trop et colore trop.

Le gâteau est cuit quand vous pouvez planter un cure-dent dans le gâteau et qu’il ressort sec.

Répétez la même opération avec les deux autres préparations.

Lorsque vos gâteaux sont cuits et refroidis, découpez les bords de chaque gâteau pour obtenir un rond de 18 cm.

Repérez ensuite le milieu des gâteaux et découpez deux cercles, l’un à 6 cm l’autre à 12 cm du centre (préparez des gabarits en carton et plantez un cure-dent au centre pour vous aider).

Alternez ensuite les disques des trois gâteaux de différentes couleurs pour obtenir 3 gâteaux ressemblant à des « cibles ». Pour cela, badigeonnez les bords internes des cercles de sucre glace (eau et sucre glace mélangés jusqu’à obtention d’une « colle » assez épaisse) ou de ganache chocolat (235 gr de chocolat noir fondu dans 62 gr. de lait. 62 gr. de crème liquide et 10 gr. de beurre doux) avec un pinceau avant de placer le cercle plus petit à l’intérieur.

Posez un premier gâteau sur votre plat de service. Etalez une couche de sucre glace ou de ganache chocolat, puis superposez le deuxième gâteau. Répétez l’opération avec le troisième gâteau. Le dressage est terminé !

Recouvrez ensuite intégralement le gâteau d’une fine couche de ganache chocolat.

Appliquez une fine couche de ganache sous les biscuits « Fingers » et collez-les sur tout le pourtour du gâteau.

Finissez le reste de ganache en lissant le dessus du gâteau.

Réservez au frais.

Préparez le glaçage avec le sucre glace et le Philadelphia et du colorant pour obtenir une pâte assez dense. Dressez dans une poche à douille. Dans la pâte à sucre découpez des motifs.

Sortez le gâteau du réfrigérateur. Etalez une fine couche de glaçage sous les motifs en pâte à sucre et collez-les.

Décorez le gâteau avec le glaçage puis nouez un ruban.

C’est terminé !

 

 

 

Crème au chocolat extra riche en goût, allégée en calories

THE crème au chocolat qui limite la casse lors de l’addition calorique, sans pour autant renoncer au goût ! Je n’ai pas dit « light » non plus (ça reste une crème au chocolat !), mais on peut se faire plaisir sans exploser le compteur des calories tout en conservant des ingrédients naturels ! 😉

Exit les oeufs, on remplace presque la moitié de la crème par du lait, et on limite le sucre au maximum. Et le bonus, c’est que c’est très vite préparé, même si le temps de repos est assez long. Bref, une fois vos coupelles vides, il y aura un petit goût de « faudra en refaire très vite » dans l’air …

crème cacao

Ingrédients (pour 4 coupelles) :

  • 25 cl. de demi-crème liquide.
  • 20 cl. de lait entier.
  • 12 gr. de poudre de cacao dégraissé sans sucre.
  • 10 gr. de sucre cristallisé (que vous enlevez si votre poudre de cacao est déjà sucrée).
  • 60 gr. de chocolat noir à forte teneur en cacao (65% minimum), prenez si possible du BIO peu sucré et fabriqué avec du vrai beurre de cacao.
  • 3 feuilles de gélatine.

Temps de préparation : 6 minutes.

Temps de cuisson : 3-4 minutes sur la plaque.

Temps de repos : 5 heures minimum, le mieux est de patienter une nuit si possible 🙂

 

Faites tremper les feuilles de gélatine dans un grand volume d’eau froide.

Dans une casserole, versez le lait, la crème, ajoutez le sucre et le cacao en poudre.

Battez au fouet pour bien dissoudre le cacao dans le liquide.

Mettez la casserole sur feu moyen en remuant sans cesse.

Portez à ébullition et retirez la casserole du feu.

Ajoutez le chocolat cassé en morceaux et faites-le bien fondre.

Posez à nouveau la casserole sur la plaque chaude éteinte et mélangez pour obtenir un lait chocolaté homogène.

Retirez la casserole de la plaque.

Essorez les feuilles de gélatine entre vos mains, l’une après l’autre et incorporez au mélange chocolat chaud mais non bouillant.

Lorsque les feuilles de gélatine sont fondues et bien mélangées avec le liquide chocolaté, répartissez dans les coupelles (ou plusieurs minis verrines).

Laissez refroidir une heure à l’air libre puis 4 heures minimum au réfrigérateur.

crème cacao2

crème cacao3

 

Carac (tartelette au chocolat) et variante à la rose

Une recette typiquement suisse aujourd’hui : le CARAC

Kesako ???

Une petite tartelette au chocolat ultra gourmande ! Traditionnellement le carac est recouvert d’un glaçage vert avec un point chocolat au centre, la pâtisserie est donc reconnaissable immédiatement lorsqu’on franchit la porte d’une boulangerie-pâtisserie helvétique ! En dépit de sa couleur verte, rien de végétal, ni de BIO, mais c’est un petit caprice qu’il faut parfois savoir s’accorder ! 🙂

 

caracs minis

 

 

 

Puis une variante personnelle avec un glaçage à l’eau de rose, pour un côté plus subtil … miam !

caracs à la rose

 

 

Ingrédients (base sans glaçage identique pour la recette de base et sa variante) :

  • 15 fonds de tartelettes en format individuel ou 36 minis (achetés ou faire soi-même sa pâte sablée).
  • 235 gr. chocolat noir de cuisine.
  • 63 gr. de demi-crème.
  • 63 gr. de lait.
  • 10 gr. de beurre doux.
  • 1 cc. de café fort.

Temps de préparation : 10 minutes.

Temps de repos : 30 minutes à l’air libre et 3 heures au réfrigérateur minimum, voire 4 heures.

Temps de cuisson : env. 3 minutes sur la plaque, pas de cuisson au four.

 

Préparez vos fonds de tartelette si vous les faites vous-même.

Chauffez dans une casserole sur feu moyen, la crème et le lait.

Retirez du feu et cassez dedans le chocolat noir.

Ajoutez le beurre et mélangez bien pour obtenir une masse homogène, il faut que tout le chocolat et le beurre soient bien fondus.

Ajoutez le café fort. Brassez.

Remplissez les fonds de tartelette avec la masse. Lissez bien le dessus.

Laissez refroidir à l’air libre 30 minutes, puis 3 heures minimum au réfrigérateur (4 heures si les fonds ne sont pas minis).

 

Glaçage traditionnel :

  • 100 gr. de sucre glace.
  • 1 blanc d’œuf.
  • colorant alimentaire en gel de couleur verte.
  • pastilles de chocolat noir (ou du chocolat noir fondu au bain marie).

Battez légèrement le blanc d’œuf pour qu’il mousse.

Mélangez le blanc d’œuf, le sucre glace et le colorant vert (une goutte).

Garnissez le dessus des caracs. Lissez.

Déposez une pastille de chocolat ou une goutte de chocolat fondu au centre.

Laissez reposer au frais pendant 2 heures.

 

Glaçage à l’eau de rose :

  • 100 gr. de sucre glace.
  • 2 cs. d’eau de rose.
  • colorant alimentaire en gel de couleur rouge.
  • pastilles en sucre en forme de cœur.

Mélangez l’eau de rose, le sucre glace et le colorant rouge (une petite goutte).

Ajoutez si nécessaire un tout petit peu d’eau du robinet pour obtenir un glaçage épais mais pas trop coulant.

Garnissez le dessus des caracs. Lissez.

Déposez un cœur de sucre au centre.

Laissez reposer au frais pendant 2 heures.

Volcans chocolat noir & piment d’Espelette (Valentine’s Day)

Un petit pêché mignon très gourmand, le chocolat noir puissant rencontre le piment d’Espelette pour un mélange de saveurs explosif ! A servir avec des framboises pour l’acidité et la fraîcheur. Et pour que ce dessert reste sexy, une grande partie du beurre est remplacée par de la compote de pommes : on conserve le moelleux, non le gras ! 😉 ce petit a tout pour plaire ❤ ❤ ❤

P1070599

 

Ingrédients :

  • 125 gr. de chocolat noir.
  • 130 gr. de compote de pommes non sucrée.
  • 35 gr. de beurre.
  • 35 gr. de sucre.
  • 30 gr. de farine blanche.
  • 1 cs. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 2 œufs.
  • 1 pte de couteau de bicarbonate de soude.
  • 1 cc. de poudre à lever.
  • 1 cc. de piment d’Espelette en poudre grossière.
  • 100 gr de chocolat noir.
  • 50 gr. de crème fleurette entière.

Temps de repos : 1 nuit au congélateur pour la ganache chocolat.

Temps de cuisson : 15-20 minutes à four préchauffé.

Temps de préparation : 5 minutes la veille puis 12 minutes.

 

Préparez la ganache chocolat la veille :

  • 100 gr. de chocolat noir
  • 50 gr. de crème fleurette entière BIO.

Portez la crème à ébullition. Versez-la en trois fois sur le chocolat noir en morceaux. Émulsionnez bien pour que le mélange soit lisse et homogène.

Remplissez un bac à glaçons de votre ganache afin d’obtenir de petits cubes.

Laissez refroidir à température ambiante puis placez au congélateur pour une nuit.

 

Le lendemain préparez la pâte à cake :

Préchauffez votre four à 180°C

Faites ramollir le beurre au bain-marie et ajoutez dedans le chocolat coupé en morceaux, jusqu’à obtenir un mélange lisse et homogène.

 

Battez en mousse les œufs avec le sucre. Ajoutez le piment d’Espelette.

 

Mélangez dans un saladier la farine, Maïzena, bicarbonate et poudre à lever.

 

Versez en pluie le mélange de farine-bicarbonate et poudre à lever sur les œufs battus avec le sucre.

 Incorporez délicatement le mélange beurre-chocolat.

Mixez grossièrement les griottes préalablement égouttées.

Ajoutez la compote de pommes.

Mélangez bien votre masse.

Remplissez un moule en silicone au 2/3 environ.

Déposez dessus un mini cube de ganache chocolat noir congelé. Enfoncez très légèrement.

Ajoutez une cs. de pâte par-dessus.

Enfournez vos petit volcans pour 15-20 minutes. En gonflant les petits cakes vont s’ouvrir et laisser le chocolat noir sortir.

Sortez les volcans du four et démoulez-les pour les laisser refroidir sur une voilette.

Servez avec des framboises. J’y ai ajouté des petits cœurs en pâte chocolat et des petits cœurs en gelée de framboises (réalisés simplement avec du jus de framboises, de la compote de pommes et de l’agar-agar) <3.

 

P1070601

Tiramisù revisité (Le Meilleur Pâtissier M6)

Tout d’abord, chers amis gourmands, je tiens à m’excuser de mon absence de la blogosphère ces dernières semaines… le rush avant les fêtes tout le monde connaît. Bref, me revoilà, avec des recettes que je voulais poster depuis longtemps mais que je n’ai pas eu le temps de vous soumettre. Alors voici le premier article, très en retard !

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai suivi avec délectation de concours du « Meilleur pâtissier » sur M6 et je me suis amusée à faire quelques épreuves dans ma cuisine, pour le fun !

Au début du concours « Le Meilleur Pâtissier », Cyril Lignac a demandé aux candidats de revisiter le tiramisù. Je me suis aussi pliée à cet exercice, en conservant les saveurs usuelles : biscuits cuillères, café, mascarpone. J’ai ajouté une ganache chocolat et un fond pâte feuilletée pour le présenter sous forme de charlotte. Voici ma recette et je profite de l’occasion pour corriger l’hérésie commise par la voix off : il n’y a pas de crème en sus du mascarpone dans la vraie recette du tiramisù !!!! 😉 je suis sûre que je ne suis pas la seule à avoir noté cette erreur !

revisite tiramisu

 

Ingrédients (pour un moule à charnières de 20 cm de diamètre) :

  • 50 gr. de sucre cristallisé + 1 cs.
  • 2 oeufs très frais.
  • 250 gr. de mascarpone.
  • 1 citron BIO.
  • 1 orange BIO.
  • 1 pincée de sel de cuisine.
  • 1,5 dl de café chaud très fort (double espresso par exemple).
  • 150 gr. de biscuits à la cuiller.
  • 120 gr. de chocolat noir à pâtisser.
  • 65 gr. de crème fraîche liquide.
  • 20 gr. de beurre doux en parcelles.
  • 1 pâte feuilletée.

 

Dans une jatte mélanger les 50 gr. de sucre et les 2 jaunes d’oeuf, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Incorporez le mascarpone et les zestes de la moitié de l’orange et de la moitié du citron, après les avoir bien rincés sous l’eau.

Dans le bol du batteur, mettez les blancs d’oeuf, un trait de jus de citron, le sel et commencez à battre en neige.

Lorsque le mélange mousse, ajoutez la cs de sucre.

Battez jusqu’à obtention de blancs en neige ferme et brillante.

Insérez doucement les blancs à la masse mascarpone, sans écraser les blancs, en soulevant la masse depuis le fond de la jatte vers le haut.

Une fois le mélange homogène, placez la crème mascarpone au frais.

Faites bouillir la crème liquide dans une petite casserole. Hors du feu ajoutez le chocolat noir en morceaux, faites bien fonde. Ajoutez ensuite le beurre en parcelles.

Laissez reposer à température ambiante ou au frais.

Étalez le pâte feuilletée, découpez un cercle et cuisez-le à blanc avec des noyaux dessus.

Sortez du four et laissez refroidir.

Placez le fond de pâte feuilletée au fond d’un moule à charnières.

Mettez la ganache chocolat dans la poche à douille et garnissez généreusement le fond de pâte.

Taillez les biscuits à la cuiller à hauteur du moule et imbibez-les de café fort du côté non sucré, puis garnissez les côtés du moule, bout arrondi des biscuits en dessus et côté sucré contre le moule, vers l’extérieur.

Ajoutez une grosse couche de mascarpone.

Remettez un peu de ganache chocolat et des morceaux de biscuits à la cuiller imbibés au centre, puis couvrez avec le reste de crème mascarpone.

Placez au frais durant au moins 2 heures.

Au moment de servir, avec le reste de ganache, dessiner un motif abstrait sur le dessus du gâteau, ôtez le moule à charnières, et décorez d’un ruban.

Bon appétit ! 😉

Attention : si vous ne mangez pas ce dessert/goûter/plaisir dans les 24 heures depuis la préparation, je vous suggère de jeter le reste, en raison des œufs crus contenus dans la recette ! mais en principe, il n’en reste plus…

 

Voici un autre exemple de revisite, en petits pots, sans fond en pâte feuilletée, et sans déco en ganache sur le dessus, juste de la poudre de cacao…

revisite2 tiramisu

 

Entremets baies noires, chocolat blanc & violette

img_7489

Joyeux anniversaire Caroline !

Pour l’anniversaire de mon amie Caroline, j’ai imaginé un gâteau fleuri, délicat, « girly » et j’ai donc décidé de tenter un bavarois à la violette. Parce qu’elle m’avait parlé de mousse mascarpone chocolat, j’ai opté pour une mousse de chocolat blanc. Ces deux saveurs étant douces, j’ai imaginé un fond biscuit aux baies noires afin de donner un peu d’acidité.

Pour l’aspect visuel, j’ai choisi de placer la mousse chocolat blanc, comme dans une charlotte, dans un contour de génoise, imprimée fleurs « Liberty », pour le côté « girly ».

Et pour terminer, un joli décor en pâte à sucre sur le dessus, que j’ai réalisé sur du carton emballé de film alimentaire. A déposer sur l’entremets au moment de servir (la pâte à sucre n’aime pas le frigo).

 

Temps de préparation : 20 minutes (fond), 10 minutes (génoise), 30 minutes (mousse) et 25 minutes (bavarois) = compter 1 heure 45 avec la vaisselle.

Temps de cuisson : 30 minutes (fond), 10 minutes (génoise).

Temps de repos au réfrigérateur : 4 heures (mousse) et 2 heures 20 minutes (bavarois). L’idéal est de laisser reposer une nuit au frigo.

 

 Fond biscuit aux baies noires :

  • 75 gr. de beurre doux.
  • 55 gr. de sucre cassonade semoule.
  • 1 pincée de sel.
  • 100 gr. d’œuf (env. 2 petits œufs).
  • 90 gr. de farine blanche.
  • 1 cc. de poudre à lever.
  • 185 gr. de baies noires (cassis, myrtilles et mûres).

Préchauffez le four à 180°C en position chaleur tournante.

Mettez le beurre dans un grand bol, incorporez au fouet le sucre et le sel.

Incorporez l’œuf, travaillez jusqu’à ce que l’appareil blanchisse.

Dans une autre jatte, mélangez farine, poudre à lever et les baies.

Incorporez le second mélange à la masse beurre-oeufs-sucre avec une spatule.

Répartissez la pâte dans le moule.

Enfournez pour 25-30 minutes dans la moitié inférieure du four préchauffé à 180° C.

Sortez le moelleux du four, laissez tiédir un peu, démoulez sur une grille, laissez refroidir.

 

Génoise imprimée fleurs « Liberty » :

  • 3 gros oeufs + 1 blanc d’oeuf.
  • 100 gr. de sucre cassonade semoule.
  • 1 pincée de sel.
  • 35 gr. de farine blanche.
  • 35 gr. de farine mi-blanche.
  • 30 gr. de farine bise.
  • 1 feuille de transfert, motif fleurs « Liberty ».

Mélangez le sucre, 1 œuf entier et 2 jaunes d’œufs et battez-les avec un fouet.

Ajoutez la farine. Mélangez bien.

Battez les 3 blancs en neige ferme avec le sel, à l’aide d’un fouet. Incorporez-les délicatement.

Déposez la feuille de transfert imprimée fleurs sur une plaque à pâtisserie, dessin sur le dessus. Faites couler la pâte délicatement. Faites cuire 10 min dans le four préchauffé à 180°C.

Retournez le biscuit sur un torchon propre et retirez la feuille transfert sans attendre.

Retournez le biscuit pour placer les dessins en dessous et roulez le biscuit sur lui-même dans le torchon. Laissez refroidir quelques minutes.

Découpez des bandes de 5 cm de haut et de longueur maximale (pour un gâteau de diamètre de 24 cm, il faut une bande de 75 cm, donc faire plusieurs bandes).

 

Mousse mascarpone chocolat blanc :

  • 385 gr. de mascarpone (moitié allégé, moitié standard).
  • 3 oeufs.
  • 35 gr. de sucre cassonade semoule.
  • 4 cs. d’eau du robinet.
  • 2 cs. de sucre glace.
  • 7 gr. de gélatine en feuilles.
  • 100 gr. de chocolat blanc.
  • 1 cs. de liqueur « Bailey’s ».

 

Mettez les feuilles de gélatine à ramollir dans un bol d’eau froide.

Séparez les blancs des jaunes d’œuf.

Fouettez le sucre avec les jaunes, jusqu’à ce qu’ils blanchissent.

Ajoutez le chocolat blanc fondu avec la liqueur. Mélangez bien.

Ajoutez le mascarpone et fouettez pendant 3-4 min. Réservez.

 

Montez les blancs en neige avec le sucre glace en meringue italienne : faites un sirop avec l’eau et le sucre. Une fois à 110°C, commencez à fouetter les blancs d’oeuf à vitesse importante. Une fois le sirop à 117°C, ralentissez la vitesse de votre batteur et incorporez le sirop puis augmentez de nouveau et poursuivez jusqu’à refroidissement de la meringue. Réservez-la.

 

Essorez la gélatine et faites-la fondre avec 2 cs d’eau sur feu très doux dans une petite casserole.

Versez une cuillère à soupe de la crème au mascarpone dans la gélatine fondue pour mettre à température la gélatine et ajoutez ce mélange dans la crème au mascarpone.

Mélangez convenablement avant d’incorporer délicatement la meringue italienne, en brassant la masse de bas en haut.

Versez cette mousse sur le fond aux baies et la génoise placée sur les bords, cerclée.

Réservez au réfrigérateur pendant 4 heures au minimum.

 

Bavarois à la violette :

  • 30 cl. de lait demi-écrémé.
  • 3 jaunes d’œufs.
  • 1 cs. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 54 gr. de sucre cassonade semoule.
  • 30 cl de crème fraîche liquide.
  • 6 feuilles de gélatine.
  • 2,5 cs. rases d’arôme naturel de violette.
  • 3 gouttes de colorant alimentaire naturel en gel violet.

La veille placer le pot du batteur, le fouet du batteur et votre crème à battre en chantilly dans le bas du frigo.

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau froide.

Battre les jaunes d’œuf avec le sucre, ajoutez la fécule.

Faire chauffer le lait avec la gousse de vanille. Juste avant l’ébullition, verser le lait sur le mélange œuf/sucre.

Remettre la crème sur feu doux et bien remuer jusqu’à ce que la crème épaississe un peu. Ajouter l’arôme violette, le colorant et la gélatine essorée et réserver jusqu’à ce que la crème refroidisse.

Montez la crème fraîche en chantilly ferme et l’ajouter à la crème anglaise violette juste préparée.

Réservez au frais pendant 20 minutes, puis verser sur la génoise et laisser prendre au réfrigérateur (environ 2 heures).

 

Décorez un carton recouvert de film alimentaire de pâte à sucre pour former le chapeau.

 

Joyeux anniversaire Caro et bonne dégustation à toutes et à tous !

img_6487

Cupcakes Star Wars

cupcakes star wars

Une recette pour fêter dignement ce dimanche 4 mai la
Saint Star Wars !

Vador

… Je vous arrête tout de suite, je ne suis absolument pas une geek-fan de la saga Star Wars… mais j’adore les jeux de mots et celui-ci en particulier, alors j’étais obligée de vous proposer une chouette recette pour cet événement du 4 mai. Pour ceux qui n’ont pas percuté, en anglais le 4 mai se dit « May the 4th »…

(« May the force be with you » : Star Wars, épisode 4, A new Hope, Han Solo).

Vu le jeu de mots anglophone, il fallait une pâtisserie typique des USA… à laquelle je n’ai évidemment pas pu m’empêcher d’ajouter des fruits… :-), de la rendre plus moelleuse et d’éviter la crème au beurre (je vous ai déjà dit qu’en fait je n’aimais pas les cupcakes ? alors ma recette en a l’apparence seulement) !

J’aurais certainement dû proposer une recette Star Wars à base d’ail, mais vous m’auriez sans nul doute renvoyé ma copie (parce que « Le retour du Jedi ») …

Ok j’arrête et voici donc des …

« cupcakes style » chocolat noir & griottes

Que la force soit avec toi … pour réaliser ces petits gâteaux en prévision de la saint Star Wars ! 🙂

Ingrédients :


Pour 36 minis cupcakes … (
« La taille importe peu… Regarde moi : est-ce par ma taille que tu peux me juger ? Et bien tu ne le dois pas… » : Star Wars, épisode 5, L’empire contre-attaque, Yoda… En l’occurrence, la taille importe puisque les quantités permettent de faire 36 minis cakes !)

 

  • 200g de chocolat noir.
  • 175 gr. de griottes en bocal au sirop.
  • 90 gr. de beurre.
  • 70 gr. de sucre.
  • 70 gr. de farine.
  • 3 œufs.
  • 1 pte de couteau de bicarbonate de soude.
  • 1 cc, de poudre à lever.
  • 2 cc. de fécule de maïs (Maïzena) (facultatif).

Temps de cuisson : 10 minutes.

 

Temps de préparation : 12 minutes.

 

Matériel : deux jattes, une casserole, un saladier, une maryse, un fouet, un blender (ou mixer), un moule à empreintes de 36 cupcakes, 36 minis caissettes en papier, une voilette.

 

Préchauffez votre four à 180°C.

 

Faites ramollir le beurre au bain-marie et ajoutez dedans le chocolat coupé en morceaux, jusqu’à obtenir un mélange lisse et homogène.

 

Battez en mousse les œufs avec le sucre.

 

Mélangez dans un saladier la farine, le bicarbonate et la poudre à lever.

 

Versez en pluie le mélange de farine-bicarbonate et poudre à lever sur les œufs battus avec le sucre.

 Incorporez délicatement le mélange beurre-chocolat.

Mixez grossièrement les griottes préalablement égouttées.

Ajoutez la purée de griottes et mélangez vivement.

 (vous pouvez aussi choisir de laisser les griottes entières, mais vos cakes ne gonfleront pas autant. Si vous choisissez cette option ne mélangez pas encore les griottes à la pâte, « plantez » une griotte une fois la pâte coulée dans les caissettes).

Votre pâte doit être bien fluide. Si votre appareil est trop liquide, mélangez la fécule de maïs avec 1 cc. du sirop de griottes et ajoutez dans la pâte à cupcakes.

Placez les caissettes en papier dans les empreintes du moule.
Remplissez les caissettes au 2/3 environ et enfournez pour 10 minutes.

Sortez les cupcakes et démoulez-les pour les laisser refroidir sur la voilette.

 

Pour le glaçage (topping) :

  • 150 g de cream cheese (Philadelphia).
  • 75 g de sucre glace.
  • 3 cs. de poudre de cacao sans sucre ajouté.
  • 1 cc. de colorant naturel en poudre noir (charbon végétal).
  • 1 emballage de Mikado blancs.
  • 50 gr. de chocolat ivoire.
  • 1 goutte de colorant en gel rouge.
  • Des billes de sucre métallisées.

Temps de préparation : 25 minutes

Matériel : un bol, une jatte, un fouet, une maryse, un pinceau en silicone, une poche à douille (j’ai utilisé la Wilton 4B).


Fouettez
le Philadelphia avec le sucre glace.

Ajoutez la poudre de cacao et le colorant noir.

Placez au frais pendant au moins 30 minutes ou au congélateur 6 minutes.

Pendant ce temps, faites fondre le chocolat blanc au micro-ondes.

Ajoutez le colorant rouge jusqu’à obtenir la teinte désirée.

Badigeonnez les Mikado du chocolat fondu rouge à l’aide d’un pinceau en silicone.

Réservez au frais.

Dès que vos cupcakes sont refroidis, dressez le glaçage dans une poche à douille et décorez-les.

Décorez ensuite avec les Mikado blancs teint rouge et des billes de sucre métallisées (vous avez le temps dans la mesure où le topping cream cheese restera toujours humide et ne va jamais durcir comme la crème au beurre ou le glaçage royal).

Placez au frais.

cupcakes star wars3

Petits pots de crème au chocolat

crème choco 2

Attention ! Recette ultra gourmande, forte en chocolat !

Mon mari adore le chocolat noir et il raffole des petits pots de crème au chocolat façon La Laitière® ou Bonne Maman®. Alors je m’y suis essayée… apparemment avec succès puisque dorénavant il ne veut plus acheter de pots de crème dans le commerce ! Comme ces crèmes ne contiennent que des produits naturels, sans conservateurs, gommes, additifs, sels etc., cela me convient parfaitement.

Ingrédients :

  • 4 petits jaunes d’œuf.
  • 10 cl. de crème liquide.
  • 15 cl. de lait demi-écrémé.
  • 32 gr. de sucre cassonade fin.
  • 2 cs. rases de cacao en poudre non sucré.
  • 15 gr. environ de copeaux de chocolat noir (que vous pouvez faire facilement en passant un couteau à éplucher sur le dos d’une plaque de chocolat noir 72% bien froide).

Préparation : 6 minutes.

Temps de cuisson : 75 minutes.

Temps de repos : 1 heure puis une nuit au réfrigérateur.

Matériel : une jatte, un plat allant au four, trois petits pots en céramique ou en verre, un pot doseur, une spatule.

 

– Dans la jatte, fouettez les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange « blanchisse ».

– Ajoutez le cacao en poudre. Mélangez.

– Mesurez le lait et la crème dans un pot doseur.

– Ajoutez petit à petit le mélange lait et crème en versant en filet le long de la paroi de la jatte. Remuez très doucement, votre mélange ne doit surtout pas mousser.

– Placez les copeaux de chocolat dans le fond des pots.

– Versez l’appareil dans les petits pots. Il est possible que les copeaux de chocolat remontent à la surface, ce n’est pas grave.

– Réservez au frais pendant 1 heure (de préférence, mais si vous n’avez pas le temps, vous pouvez supprimer cette étape).

– Préchauffez votre four à 120°C.

– Posez les pots dans le plat supportant la chaleur du four.

– Remplissez le plat d’eau bouillante jusqu’au 3/4 de la hauteur des pots pour cuire les crèmes au bain-marie.

– Posez délicatement le plat dans le four.

– Baissez la température à 110°C et laissez cuire durant 75 minutes. La durée de la cuisson dépend beaucoup des pots utilisés, il faut surveiller. Ces pots en verre permettent une cuisson plus rapide que mes pots en céramique.

– Sortez les crèmes du four. La crème doit être juste prise, mais pas ferme.

– Laissez reposer à température ambiante durant une heure avant de les placer au réfrigérateur pour une nuit.

crème choco 3

 

crème choco 5

 

Macarons Quetzalcoatl

macaron dark choco piment espelette

Selon certaines légendes, Bayonne aurait été la porte d’entrée officielle du cacao en France au XVIIème siècle, lorsque le conquistador espagnol Hernàn Cortès rapporta de précieuses fèves de cacaoyers offertes par les peuples Maya et Aztèque… Le mariage du chocolat noir et du piment d’Espelette ne pouvait donc que porter le nom du légendaire serpent à plumes !

 

Coques de macarons :

  • 210 gr. de sucre glace.
  • 150 gr. de poudre d’amandes.
  • 130 de blancs d’œuf vieillis un jour à température ambiante.
  • 90 gr. de sucre cristallisé.
  • 1 cs. de concentré de tomates.
  • 1 pointe de couteau de colorant rouge en poudre.
  • 1 pincée de sel.
  • 1 pincée de piment d’Espelette.

Préparation : 30 minutes.

Temps de repos : 20 minutes.

Temps de cuisson : 13 minutes.

Matériel : une poche à douille, trois plaques de four, un batteur électrique, un robot-coupe, une maryse, un tamis, un pilon, du papier sulfurisé.

Avec un robot-coupe, réduisez la poudre d’amande en poudre très fine.

Tamisez le sucre glace et la poudre d’amande sur un papier sulfurisé.

Montez les blancs en neige, serrez-les avec le sucre et le sel. Une fois montés, ajoutez le colorant et battez encore durant 2 minutes.

Incorporez le sucre glace et la poudre d’amande au blancs à l’aide d’une maryse. Il faut mettre le mélange amande-sucre sur les blancs montés et non l’inverse.

Ajoutez le concentré de tomates.

Macaronnez la préparation (rabattre délicatement la préparation sur elle-même en prenant l’ensemble de la masse, l’appareil doit devenir moelleux et brillant et réaliser un ruban).

Mettez votre four à préchauffer à 160 °C sur chaleur tournante avec une plaque du four retournée à l’intérieur.

Remplissez une poche à douille avec le mélange à macarons.

Préparez une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé. Glisser en dessous le gabarit de la taille de vos coques afin de vous aider à réaliser des coques bien rondes et de taille uniforme.

Maintenez le papier collé avec un peu d’appareil aux 4 coins de la plaque.

Couchez les macarons en veillant à ce que la douille, inclinée verticalement, touche presque le papier.

Tapez doucement la plaque sur le plan de travail pour éliminer les bulles d’air.

Laissez croûter les coques à l’air libre durant 20 minutes.

Saupoudrez les coques de piment d’Espelette en poudre (réduisez le piment sec en poudre fine à l’aide d’un pilon si nécessaire).

Enfournez à 160°C entre 12 et 15 minutes (selon la taille des coques et votre four).

Durant la cuisson, ouvrez plusieurs fois la porte du four pour évacuer l’humidité responsable des craquelures sur le dessus des coques. Avec cette recette, les craquelures me paraissent cependant inévitable, en raison de l’ajout d’un élément humide (le concentré de tomates).

Sortez les coques du four, détachez les coques du papier cuisson et réservez-les sur une grille à pâtisserie (si les coques se détachent mal, elles ne sont pas assez cuites, prolongez la cuisson).

 

Ganache :

  • 1 orange sanguine.
  • 75 gr. de crème liquide.
  • 155 gr. de chocolat noir.
  • 2 cs. de piment d’Espelette.
  • 1 cc. de cannelle.
  • 1 cc. de poivre de Cayenne.
  • 4 gouttes de « Tabasco ».

Préparation : 5 minutes.

Temps de repos : 30 minutes.

Matériel : une casserole, un fouet.

Presser l’orange sanguine et versez le jus dans la casserole.

Ajoutez la crème.

Faites bouillir la crème avec le jus et le piment d’Espelette.

Retirez du feu et ajoutez le chocolat noir coupé en petits morceaux. Mélangez jusqu’à ce que le chocolat soit bien fondu.

Ajoutez le zeste de l’orange, la cannelle et le poivre de Cayenne. Mélangez.

Ajoutez les gouttes de Tabasco et mélangez soigneusement.

Laissez tiédir.

 

Montage :

Mélangez un peu la ganache pour l’assouplir.

A l’aide d’une petite cuillère, déposez un peu de ganache à l’intérieur d’une coque et assemblez avec une autre coque en faisant tourner les deux biscuits pour bien répartir la ganache.

Conservez vos macarons au frais. Ils sont meilleurs après 24 heures, mais vous pouvez les dévorez tout de suite si vous êtes impatients!

macarons dark choco piment espelette

macarons dark choc piment espelette

macarons dark chocolate piment espelette