Gâteau Bergamote Citron & Orange

Gâteau BCO tranches

La recette du jour pourrait « presque » être considérée comme un « alicament », avec ses trois agrumes : bergamote, citron jaune et orange blonde…

Prenez la bergamote qui serait, selon une étude publiée par des scientifiques de l’Université de Calabre (ITA), un excellent allié contre le cholestérol. Les scientifiques ont en effet trouvé que ce fruit méditerranéen très odorant contenait des enzymes capables d’attaquer les protéines présentes dans l’organisme et responsables des maladies cardiovasculaires mais qui ne font pas que réduire le LDL (ou « mauvais » cholestérol), ces enzymes seraient aussi capables d’augmenter le taux de HDL (« bon » cholestérol) …

(en l’occurrence il s’agit dans cette recette uniquement d’arôme naturel de bergamote, dès lors que cet agrume est difficile à trouver et que la saison est terminée …)

Ajoutez le cocktail de vitamines B1, B9, C, P, la provitamine A, ainsi qu’une petite quantité de vitamine E contenues dans le citron et l’orange

Tenez compte de l’effet positif des jolies couleurs de ce gâteau et du réconfort que nous procure le fait de s’accorder une petite douceur, surtout si l’on sait qu’elle est plutôt saine (pas de beurre, pas de crème et du sucre avec modération) et faite maison …

Mélangez avec quelques ingrédients listés ci-dessous …

Patientez pendant que votre gâteau passe au four en dégageant de délicates odeurs …

Vous tenez la recette bonne humeur du jour ! 🙂

Gâteau BCO

Ingrédients :

Pour le cœur crème :

  • 3 dl. de lait.
  • 1/2 cc. de graines de vanille bourbon.
  • 2 cs. bombées de sucre.
  • 2 cs. de fécule de maïs (Maïzena).
  • 1 œuf.
  • 1 cc. d’arôme naturel de bergamote.
  • 1 sachet de thé fin Earl Grey.

Pour le gâteau :

  • 180 gr. de farine.
  • 45 gr. de poudre d’amandes.
  • 40 gr. de poudre de noisettes.
  • 100 gr. de sucre cassonade fin.
  • 1 pincée de sel.
  • 4 œufs.
  • 10 cl. d’huile d’olive parfumée orange ou tournesol, voire noisettes.
  • 1/2 orange blonde BIO fraîche.
  • 1/2 citron jaune BIO frais.
  • 1 sachet de levure chimique.

Pour le jus :

  • 1dl. de thé Earl Grey infusé de manière concentrée.
  • 2 cs. bombées de sucre glace.
  • 1/2 orange fraîche.
  • 1/2 citron frais.

 

Temps de préparation : 10 minutes + 10 minutes + 5 minutes.

Temps de cuisson : 2 minutes sur la plaque + 50 minutes au four.

Matériel : un fouet, une petite casserole, un bol, une jatte, un moule à manqué en silicone, un batteur électrique, une maryse, un zesteur (facultatif), une tasse et un cure-dent.

 

Préparez la crème bergamote (qui sera le cœur du gâteau, mais vous pouvez aussi utiliser cette recette pour préparer la crème comme accompagnement d’une tarte aux pommes, d’un fondant au chocolat, ou d’une salade de fruits) :

Mélangez au fouet 2,5 dl de lait, la vanille bourbon et le sucre.

Délayez la fécule dans le reste de lait et ajoutez au mélange.

Incorporez l’œuf, puis l’arôme naturel de bergamote.

Incisez le sachet de thé et prélevez 1cc. de thé très fin. Ajoutez au mélange.

Fouettez bien.

Portez à ébullition sur feu moyen, sans cesser de remuer.

Dès que la masse épaissit, retirez du feu, remuez encore durant 2 minutes.

Il est possible que votre crème commence à faire des grumeaux au moment où elle épaissit, en raison du pouvoir liant de l’œuf. Pas de panique, il suffit de mélanger vivement votre crème hors du feu et ces grumeaux disparaîtront facilement. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez filtrez votre crème avant de la réserver.

Placez dans un bol, filmez au contact et réservez au frais.

Gâteau BCO prépa crème bergamote

Préparez le gâteau :

Préchauffez le four à 180°.

Battez les jaunes d’œufs et le sucre ensemble jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez ensuite l’huile et battez de nouveau.

Ajoutez le zeste et le jus des 1/2 citron et orange.

Gâteau BCO zeste

Incorporez la farine, la levure et les poudres d’amandes et de noisettes en pluie sur le mélange oeufs-sucre-huile.

Finissez en incorporant délicatement les blancs battus en neige avec une pincée de sel.

Mettez la moitié de la pâte dans le moule en silicone. Déposez délicatement la crème bergamote avec une cuillère en formant une couronne à 2 cm. du bord du moule, de 4 cm. de large environ.

Répartissez au-dessus tout doucement le reste de la préparation, en commençant par l’extérieur du cercle. Évitez de « couler » votre pâte trop vite sinon vous allez « chasser » la crème de bergamote mise en place en forme de couronne.

Enfournez 50 minutes environ. Vérifiez la cuisson en piquant le gâteau avec un cure-dent.

Sortez du four et laissez refroidir 5 minutes.

Démoulez et laissez refroidir le gâteau sur une grille.

Jus :

Pendant que vous laissez refroidir le gâteau avant de le démouler, préparez le jus de thé argumes en mélangeant le thé Earl Grey chaud infusé dans une tasse, le reste des jus de citron et orange et le sucre. Il faut que le sucre se dissolve complètement.

Une fois que le gâteau est démoulé mais est encore chaud, piquez-le jusqu’à mi-hauteur avec un cure-dent et versez le jus sucré par-dessus avec une cuillère. Arrosez jusqu’à ce que le gâteau n’absorbe plus le jus. Je n’ai pas mis l’entier du jus sucré que j’avais préparé.

Vous pouvez mettre le solde de votre jus sucré dans une bouteille et remplir d’eau fraîche, puis placez la bouteille au réfrigérateur, cela vous fera un thé glacé original.

Décorez votre gâteau avec le reste des zestes d’orange et de citron.

Gâteau BCO entier

Gâteau BCO tranche gros plan

Publicités

Yaourts maison

Le week-end dernier, j’ai profité de notre séjour en France pour m’acheter une yaourtière. J’avais très envie de faire des yaourts maison depuis longtemps. Avec ma consommation quotidienne et mon goût pour les produits naturels sans additifs chimiques, cela fait longtemps que j’aurais dû y songer. En plus, cela me rappelle les yaourts maison que ma maman faisait lorsque j’étais enfant 🙂

 

yaourts miel confiture 2

Mon choix s’est porté sur la yaourtière-fromagère Lagrange. Mes premiers essais de yaourts sont très concluants alors je vous propose cet article avec mes petites idées recettes. J’essaierai de poster régulièrement dans cette nouvelle rubrique « yaourts et spécialités laitières », au fil des nouvelles recettes !

Je compte bien essayer aussi très rapidement la fonction « fromagère », afin de réaliser des fromages blancs, des faisselles, de la cervelle de canut (spécialité lyonnaise, n’ayez pas peur je n’aime pas les abats!) et autres cheesecakes…. d’autant que ces délices ne se trouvent pas dans les commerces en Suisse. Seulement c’est justement pour cette raison que je n’ai pas encore pu m’y lancer… il me faut de la présure et nos pharmacies n’en vendent pas et il me faut le premier fromage blanc ou faisselle pour commencer… donc je dois attendre notre prochaine incursion en France pour me ravitailler et dès que j’ai les fournitures de base, je vous fais part de mes essais !

En attendant, les recettes de yaourts :

Recette de base, yaourt nature

Ingrédients (quantité pour 7 pots) :

  • 1 litre de lait entier (3.5% de matières grasses).
  • 1 yaourt nature du commerce (choisissez en fonction du résultat que vous voulez obtenir un yaourt ferme, onctueux, bulgare, bifidus, …).
  • 2 cc. rases de sucre (vous pouvez en mettre plus, vous savez que j’évite pour ma part l’ajout de sucre inutile, à mon goût cela suffit amplement).

Temps de préparation : 3 minutes.

Temps de fermentation : de 8 à 10 heures.

Temps de repos : 4 heures au minimum, 12 heures de préférence.

Mélangez dans une jatte avec un bec verseur, le yaourt nature avec un peu de lait, fouettez vivement afin que le yaourt soit bien dissous.

Ajoutez le reste de lait en filet peu à peu, en fouettant toujours.

Ajoutez le sucre. Fouettez bien.

Placez les pots vides, propres et secs dans la yaourtière.

Remplissez les pots de votre mélange lait-yaourt-sucre.

Fermez la yaourtière, mais pas les pots.

Programmez votre machine entre 8h et 10h, selon la fermeté voulue et la température de la pièce (plus il fait chaud, moins le temps de fermentation est long).

Une fois le temps écoulé, sortez les yaourts, laissez-les refroidir pendant 10 minutes, fermez les pots et placez-les au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.

Faites toujours un yaourt nature par « fournée » ainsi vous n’avez pas besoin d’acheter un yaourt nature du commerce pour refaire vos yaourts maison.

Dégustez !

Yaourts confiture de framboises ou confiture de lait, ou encore miel

Suivez la recette de base, ajoutez simplement 1 cs. de confiture de votre choix ou de miel au fond du pot !

yaourts miel confiture 3

 

Yaourts vanille & fleur d’oranger

Ingrédients (quantité pour 7 pots) :

  • 1 litre de lait entier (3.5% de matières grasses).
  • 1 yaourt nature du commerce ou de votre précédente fournée.
  • 1 cc. rase de sucre (vous pouvez en mettre plus, vous savez que j’évite pour ma part l’ajout de sucre inutile, à mon goût cela suffit amplement).
  • 1 sachet de sucre vanillé.
  • 1. cc. de poudre de gousse de vanille bourbon.
  • 6 cs. d’eau de fleur d’oranger.

Temps de préparation : 4 minutes.

Temps de fermentation : de 8 à 10 heures.

Temps de repos : 4 heures au minimum, 12 heures de préférence.

 

Mélangez dans une jatte avec un bec verseur, le yaourt nature avec un peu de lait, fouettez vivement afin que le yaourt soit bien dissous.

Ajoutez le reste de lait en filet peu à peu, en fouettant toujours.

Ajoutez le sucre, le sucre vanillé, et la poudre de vanille. Fouettez bien.

Incorporez l’eau de fleur d’oranger. Goûtez et rectifiez les saveurs si nécessaire.

Placez les pots vides, propres et secs dans la yaourtière.

Remplissez les pots et mettez en marche votre yaourtière pour 10 heures.

yaourt vanille fleur d'oranger

Raspberry Rabbits

Raspberry rabbits1

Si vous n’avez toujours pas d’idée recette pour ces fêtes de Pâques, il est encore temps de pâtisser ces jolis petits lapins aux grandes oreilles !

Raspberry rabbits5

Une recette très simple, rapide et sans matériel (autrement dit pas besoin de courir chercher un emporte-pièce poussin…) pour créer de jolis petits cake lapins ! L’idée des oreilles vient du site d’Anne-So Fashion Cooking. Ensuite, j’ai réfléchi à ma recette pour créer des petits cakes idéaux pour un petit-déjeuner, un brunch ou un goûter de Pâques. Je ne voulais pas d’une douceur pleine de calories vides donc « exit le glaçage », mais quelque chose de sain, sans être insipide ou étouffant pour autant. Ces petits lapins sont donc à base de farine, de son d’avoine et d’oeuf (pour les protéines et les fibres) et renferment un cœur de confiture framboises (pour la gourmandise)… miam !

 

Ingrédients (pour 8 lapins) :

  • 65 gr. de beurre doux mou.
  • 15 gr. de beurre salé mou.
  • 70 gr. de sucre cassonade fin.
  • 2 oeufs.
  • 90 gr. de farine blanche.
  • 40 gr. de son d’avoine.
  • 1/2 sachet de poudre à lever.
  • 1/2 cc. de bicarbonate de soude.
  • 2 cs. de lait.
  • 8 cc. de confiture framboises (je choisis de la confiture allégée en sucre).

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 15 minutes.

Matériel : deux jattes, une assiette creuse, un fouet, une maryse, 8 petites caissettes en papier.

 

Préchauffer le four à 200°C.

Dans une jatte, battez vivement le beurre mou avec le sucre jusqu’à ce que votre mélange blanchisse.

Dans une assiette creuse, cassez vos oeufs. Avec une cuillère, retirez la moitié de l’un des jaunes et un peu de blanc. Le but est d’avoir 1,5 oeuf. Battez les œufs en omelette. Ne jetez pas le blanc retiré, il vous servira par la suite.

Une fois les œufs bien battus, ajoutez-les au beurre et sucre. Mélangez bien.

Dans une autre jatte, mélangez farine, son d’avoine, poudre à lever et bicabonate de soude.

Versez le mélange de farine-son en pluie fine sur le beurre-sucre-oeuf. Mélangez bien à l’aide d’une maryse.

Enfin, ajoutez le lait. Adaptez la quantité afin d’avoir une pâte fluide mais pas trop coulante.

Remplissez des petites caissettes papier avec une cs. à soupe de pâte. Creusez un peu le centre et déposez une cc. de confiture de framboises. Remettez un peu de pâte à cake au dessus.

Enfournez pour 15 minutes.

Sortez du four et laissez refroidir sur une voilette.

Décoration :

  • 1 paquet de Barquettes de LU saveur framboises (vous pouvez évidemment choisir fraises ou abricots et adapter la confiture au centre des petits cakes en conséquence).

Si vous voulez faire la recette le plus naturellement possible et maison, je vous recommande de visiter le blog « Cuisine & Equilibre » qui propose une recette naturelle, sans lactose et sans gluten des barquettes de LU : http://equilibreculinaire.wordpress.com/2013/05/04/barquettes-de-lu-maison-a-la-fraise-sans-gluten-sans-lactose/

  • Des petits bonbons, smarties, tic tac, selon vos envies !
  • 1 cs. de sucre glace.
  • le reste de votre blanc d’oeuf.
  • 1 goutte d’arôme framboises.
  • 4 carrés de chocolat noir.

Temps de réalisation : 4 minutes par lapin, soit environ 35 minutes pour les 8 lapins.

Mélangez le blanc d’oeuf, l’arôme framboises et le sucre glace afin d’obtenir une pâte assez fluide. Ajoutez de l’eau si votre glaçage est trop pâteux et plus de sucre glace s’il est trop liquide.

Incisez les petits cake refroidis de deux entailles d’1 cm. sur la moitié supérieure de vos cakes.

Appliquez un peu de glaçage sur une extrémité de deux Barquettes de LU et plantez dans les entailles crées.

Collez des smarties ou autres déco en sucre avec votre glaçage pour créer des yeux et un museau à votre lapin.

Faites fondre le chocolat noir au micro-ondes. Dessinez des moustaches à votre lapin en utilisant un cure-dents trempé dans le chocolat fondu.

Vous n’avez plus qu’à croquer les lapins !

Raspberry rabbits3

 

 

 

Entremets spéculoos cacao poires

Entremets anniv SCP6

HAPPY BIRTHDAY
mon petit mari !!!

Pour son anniversaire, mon mari m’a laissé carte blanche pour lui pâtisser son gâteau. J’ai ainsi pioché dans les saveurs que je sais qu’il aime. C’est donc une recette qui devait contenir une forte dose de cacao… Pour changer j’ai eu envie de faire un fond à base de spéculoos, mais sans beurre. Avec les beaux jours qui reviennent je voulais aussi faire quelque chose de frais, j’ai donc ajouté la saveur poire, en incorporant des morceaux entiers, une mousse et un gélifié.

 

Aujourd’hui c’est également l’anniversaire d’une collègue : Marie cette recette est sans gluten ! 🙂 (pour autant que l’on utilise des spéculoos sans gluten ou d’autres biscuits sans gluten).

 

Dacquoise aux spéculoos :

  • 70 gr. de blancs d’œuf.
  • 20 gr. de sucre semoule.
  • 45 gr. de sucre glace.
  • 115 gr. de biscuits spéculoos.
  • 10 gr. de fécule de maïs (Maïzena).

Temps de préparation : 8 minutes.

Temps de cuisson : 12 à 15 minutes.

Temps de repos : 30 minutes.

Matériel : deux jattes, un batteur électrique, un pilon, une maryse, un pinceau silicone, du papier sulfurisé, un cercle à pâtisserie, une plaque, un plat de service.

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Réduisez vos biscuits spéculoos en poudre fine à l’aide d’un pilon.

Montez les blancs en meringue en y incorporant petit à petit le sucre semoule.

Mélangez dans un second récipient le sucre glace, la poudre de spéculoos et la fécule.

Mélangez alors les 2 appareils délicatement à la spatule.

Tapissez le fond du moule de papier sulfurisé et huiler le tour à l’aide du pinceau en silicone.

Versez l’appareil à dacquoise et cuire 12 à 15 min à 180°C.

Sortez du four et laisser refroidir.

Nettoyer le cercle à pâtisserie. Déposez la dacquoise spéculoos dans un plat de service et remettez le cercle autour.

 

Mousse mascarpone cacao :

  • 380 gr. de mascarpone allégé.
  • 3 œufs.
  • 42 gr. de sucre cristallisé.
  • 3 cs. rases de cacao en poudre non sucré.
  • 4 cs. + 2 cs. d’eau.
  • 2 cs. de sucre glace.
  • 8 gr. de feuilles de gélatine.

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de repos : 4 heures au moins au réfrigérateur.

Matériel : deux jattes, un batteur électrique, un bol, une maryse, un cercle à entremets, un plat de service, une petite casserole.

 

Mettez les feuilles de gélatine à ramollir dans un bol d’eau froide.

Séparez les blancs des jaunes.

Fouettez le sucre avec les jaunes d’œuf au batteur électrique jusqu’à ce qu’ils blanchissent.

Ajoutez le cacao. Mélangez bien.

Ajoutez le mascarpone et fouettez toujours au batteur pendant 4 minutes. Réservez.

Montez les blancs en neige avec le sucre glace en meringue italienne : faites un sirop avec l’eau et le sucre. Une fois à 110°C, commencez à fouetter les blancs d’œuf à vitesse importante. Une fois le sirop à 117°C, ralentissez la vitesse de votre batteur et incorporez le sirop en filet puis augmentez de nouveau et poursuivez jusqu’à refroidissement de la meringue. Réservez-la.

Essorez la gélatine et faites-la fondre avec 2 cs. d’eau chauffée mais hors du feu.

Versez une cuillère à soupe de la crème au mascarpone dans la gélatine fondue pour mettre à température la gélatine et ajoutez ce mélange dans la crème au mascarpone.

Mélangez convenablement avant d’incorporer délicatement la meringue italienne.

Versez cette mousse sur la dacquoise aux spéculoos bien refroidie.

 

Mousse à la poire :

  • 110 gr. de purée de poires.
  • 1 grosse poire fraîche.
  • 1 cc. de sucre cassonade.
  • 80 gr. de crème fraîche liquide entière.
  • 2 feuilles de gélatine (8 gr.)
  • 25 gr. de sucre glace.
  • 2 cs. d’eau.

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de repos : 2 heures au moins au réfrigérateur.

Matériel : deux jattes, un batteur électrique, un bol, une maryse, un cercle à entremets, une petite casserole, une petite poêle.

La veille :

Placez la crème liquide entière et la jatte dans laquelle vous allez battre la crème au frais durant une nuit.

Le jour de la préparation :

Mettez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide pour les réhydrater.

Épluchez la poire, ôtez le tronc et coupez des huitièmes dans le sens de la hauteur.

Dans une poêle, disposez les poires, saupoudrez de sucre cassonade et arrosez d’eau jusqu’à mi-hauteur des poires. Cuisez et caramélisez les morceaux de poires qui doivent rester fermes mais fondants. Réservez.

Dans une casserole, faites chauffer à feu doux 2 cs. d’eau avec le sucre, jusqu’à ce que le sucre soit entièrement fondu.

Ôtez du feu puis ajoutez la gélatine bien égouttée.

Versez la gélatine fondue dans la purée de poires et bien mélangez.

Montez la crème fraîche en chantilly souple puis ajoutez-la délicatement à la purée de fruits bien rafraîchie.

Sortez l’entremets du frigo. Disposez les morceaux de poires en cercle sur la mousse cacao.

Versez ensuite la mousse dans le cercle à entremets, sur la mousse mascarpone cacao et les poires. Il est possible que les poires dépassent un peu, ce n’est pas grave car il y a encore la couche de gélifié par-dessus.

Entreposez au congélateur pour 2 heures au moins.

 

Gélifié poire :

    • 400 ml de coulis de poires (astuce « gain de temps » : vous pouvez utiliser le nectar de poires frais Andros si vous n’avez pas le temps de cuire et mixer vos poires fraîches)
    • 4 cc. de sucre glace.
    • 2 feuilles de gélatine (8 gr.).

Temps de préparation : 10 minutes.

Temps de repos : 4 heures au moins au réfrigérateur.

Matériel : un mixeur, un bol, une maryse, une petite casserole.

 

Plongez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide durant 5 minutes au moins, pour qu’elles ramollissent.

Mixez les poires (env. 300 gr.) avec leur jus afin d’obtenir 400 ml de coulis.

Portez le coulis à ébullition avec le sucre, retirez de la plaque.

Incorporez la gélatine. Mélangez bien, il faut que la gélatine soit entièrement dissoute.

Laissez tiédir quelques dizaines de minutes.

Sortez l’entremets du réfrigérateur.

Coulez le gélifié sur la mousse poire.

Si nécessaire, lissez bien à l’aide d’une spatule.

Placez au réfrigérateur au moins 2 heures, de préférence la nuit entière.

 

Au moment de servir :

Retirez le cercle en passant la lame d’un couteau entre le bord de l’entremets et le cercle.

Décorez à votre convenance (poudre de spéculoos, cacao, morceaux de poire ou trait de coulis de chocolat) et servez !

Entremets anniv SCP

Entremets anniv SCP5

Entremets anniv SCP3

Entremets anniv SCP4

 

 

 

Carrot cake de Pâques ou … Quand un lapin cache un poussin !

carrot cake focus lapin

Quand un lapin…

 

carrot cake intérieur

… cache un poussin !

 

Voici THE recette de cake pour les fêtes de Pâques ! Effet « Wahou » garanti ! Une chouette recette totalement dans le thème, délicieuse et festive !

Pour ceux qui sont venus à notre « Romin’s birthday & Pâques brunch », c’est la révélation que vous attendiez… 😉

Commencez par réaliser un …

Cake au yaourt vanillé, coloré jaune :

pour créer l’insert poussin…

Ingrédients :

  • 1 yaourt nature (utilisez le pot de yaourt comme unité de mesure pour le reste de ingrédients).
  • 2 pots de farine.
  • 1 sachet de levure chimique.
  • 2 pots de sucre cassonade.
  • 3 œufs.
  • 1/3 pot d’huile de noisettes.
  • 1 cs. de sucre vanillé.
  • 1 cs. d’arôme liquide vanille.
  • colorant jaune en poudre ou en gel.

Temps de préparation : 12 minutes.
Temps de cuisson : 45 minutes.
Temps de repos : 15 minutes.

 

Matériel : un moule à cake, une jatte, un fouet, une maryse, un emporte-pièce poussin.

 

Préparation de la pâte à cake :

Faites préchauffer votre four à 180°.

Versez votre yaourt dans une jatte.

Nettoyez le pot de yaourt afin de l’utiliser comme unité de mesure pour le reste de ingrédients.

Versez ensuite le reste des ingrédients dans le saladier, sauf le colorant, en utilisant votre pot de yaourt comme mesure.

Mélangez le tout à l’aide d’un fouet afin d’obtenir une pâte homogène.

Colorez la pâte en jaune avec du colorant.

Versez la pâte dans un moule à cake légèrement graissé.

Enfournez pour 45 minutes à 180°C.

Au bout de 10mn de cuisson, tracez une ligne horizontale au centre de la pâte avec la pointe d’un couteau pour permettre que le cake gonfle harmonieusement au milieu (au lieu de s’échapper sur les côtés).

Couvrez le gâteau de papier cuisson à mi-cuisson pour qu’il ne brûle pas sur le dessus.

Sortez le cake du four et laissez-le refroidir. Démoulez-le, puis lavez votre moule.

Réalisation du poussin caché :

Après avoir laissé le cake complètement refroidir durant au moins 15 minutes, réalisez les inserts poussins.

A l’aide d’un couteau, coupez ce cake jaune en très larges tranches.

Découpez un poussin au centre de chacune des tranches de cake à l’aide de l’emporte-pièce.

carrot cake formation de poussin2

Maintenant préparez le …

Carrot cake :

Ingrédients :

  • 4 œufs.
  • 200 gr. de sucre cassonade fin.
  • 1 cc. de jus de citron.
  • 1 pincée de sel.
  • 60 gr. de farine.
  • 1 cc. de poudre à lever.
  • 300 gr. de noisettes en poudre.
  • 320 gr. de carottes crues épluchées.

 

Temps de préparation : 20 minutes.
Temps de cuisson : 60 minutes.
Temps de repos : 20 minutes.

 

Matériel : un moule à cake, deux jattes, un fouet, une cuillère, une râpe, un batteur électrique.

 

Préparation de l’appareil cake aux carottes :

Dans une jatte, mettez les jaunes d’œuf et le sucre. Mélangez vivement jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez le jus de citron.

Versez par-dessus la farine et la poudre à lever tamisées en pluie. Mélangez bien.

Incorporez la poudre de noisettes.

Au-dessus de la jatte, râpez 320 gr. de carottes crues.

Mélangez bien pour obtenir un mélange homogène.

Dans une autre jatte, battez les blancs d’œuf en neige avec la pincée de sel.

Incorporez délicatement les blancs en neige à la préparation noisettes-carottes.

 

carrot cake préparation 2

Préchauffez à nouveau votre four à 180°.

Graissez et farinez légèrement votre moule et versez-y un tout petit peu de pâte à cake aux carottes.

Déposez les poussins dans le fond du moule (pattes vers le bas). Serrez-les bien pour formez une rangée entière allant d’une extrémité à l’autre du moule.

Versez le reste de pâte sur les côtés et le dessus des poussins afin qu’ils soient bien recouverts.

carrot cake cache poussin2

Arrêtez vous à 1/2 cm du bord du moule.

Enfournez pour 60 minutes à 180°.

Couvrez le gâteau de papier cuisson à mi-cuisson pour qu’il ne brûle pas sur le dessus.

Sortez du four, démoulez et laissez refroidir avant de passer à l’étape décoration.

Décoration :

Décorez selon vos envies !

Puisque mon lapin et ses carottes sont visibles de l’extérieur, j’ai choisi de le décorer avec ces éléments. Si vous voulez faire de même, voilà comment j’ai procédé :

Temps de réalisation : 25 minutes.

Réalisez un glaçage royal (1 blanc d’œuf, 200 gr. de sucre glace ; j’ai ajouté une goutte de colorant blanc pour le rendre très opaque).

Versez le glaçage sur le cake. Décorez immédiatement de carottes en pâte d’amandes.

J’ai réalisé une frise en pâte à sucre verte pour imiter l’herbe, que j’ai collé avec un peu de glaçage royal.

Enfin, j’ai façonné un lapin dans de la pâte d’amande, J’ai dessiné des yeux et un museau avec un cure-dent trempé dans du chocolat fondu avec une goutte de crème. Si vous voulez que votre lapin tienne bien au bord du cake comme je l’ai mis, il faut planter un cure-dent au-travers, le collage avec le glaçage ne suffira pas.

Enjoy and happy Easter !

carrot cake entier

carrot cake dos

carrot cake 2 parts focus lapin carrot cake 2parts focus poussin

 

Edit :

Cette recette a suscité de nombreuses réactions et je vous en remercie beaucoup ! Je suis très touchée (comme Noémie lundi dans Top Chef !)

Suite à vos commentaires et questions voici quelques précisions :

– Les chutes de cake jaune dans lequel vous avez taillé vos poussins peuvent être réduites en miettes et mélangées avec du fromage frais (type Philadelphia) afin de créer des « cake pops »… mais vous pouvez aussi les manger simplement ! 😉

– Il est évidemment possible de tailler d’autres formes que le poussin (cœur rouge pour la Saint-Valentin, fleur bleue de printemps, flocon blanc en hiver, couronne jaune pour un EVJF, trèfle vert pour la Saint-Patrick, etc. il n’y a de limite que votre imagination !).

SAMSUNG

Prenez garde toutefois à deux choses avec les inserts.

  1. D’une part, la couleur. Il est nécessaire d’avoir un bon contraste entre l’insert et le reste du cake. Il est par ailleurs préférable d’avoir la couleur la plus foncée au centre.
  2. D’autre part, les textures et la densité. Il faut avoir une pâte suffisamment « lourde » au centre pour que les inserts ne flottent pas ou alors une pâte assez dense par dessus, afin que les inserts ne remontent pas. Si vos inserts flottent, placez le moule au réfrigérateur avant d’enfourner votre cake, ça devrait aider.

– Si vous voulez « simplifier » la recette, vous pouvez éviter de faire deux pâtes différentes. Il vous suffit de doubler les quantités de la recette de base, sans ajouter l’arôme vanille. Séparez votre appareil en deux masses. Dans l’une ajouter l’arôme vanille, dans l’autre une cs. bombée de cacao en poudre non sucré. Créer l’insert dans le cake au chocolat.

Si vous voulez une saveur plus originale que « vanille-chocolat », le cake de la Saint-Valentin avec le cœur (ci-dessus) était parfumé à l’orange et la fleur d’oranger. Voici la recette (les quantités permettent de faire la pâte des deux cakes, il faut ensuite la partager en deux masses égales et colorer la moitié en rouge ou la couleur choisie).

Cake moelleux parfumé fleur d’oranger surprise cœur caché

  • 2 yaourts de 150 gr. à l’orange (utilisez le pot de yaourt comme unité de mesure pour le reste de ingrédients).
  • 4 pots de farine.
  • 1,5 sachet de levure chimique.
  • 6 œufs.
  • 1 pot d’huile d’olive parfumée à l’orange.
  • 3 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger.
  • 4 gouttes d’huile essentielle de mandarine rouge.
  • le zeste d’une orange.
  • colorant rouge en gel.

Et n’hésitez pas à postez un commentaire directement sur le blog si vous avez d’autres questions ou remarques… et surtout postez des photos de vos créations pascales, j’ai hâte ! Merci !

 

Petits pots de crème au chocolat

crème choco 2

Attention ! Recette ultra gourmande, forte en chocolat !

Mon mari adore le chocolat noir et il raffole des petits pots de crème au chocolat façon La Laitière® ou Bonne Maman®. Alors je m’y suis essayée… apparemment avec succès puisque dorénavant il ne veut plus acheter de pots de crème dans le commerce ! Comme ces crèmes ne contiennent que des produits naturels, sans conservateurs, gommes, additifs, sels etc., cela me convient parfaitement.

Ingrédients :

  • 4 petits jaunes d’œuf.
  • 10 cl. de crème liquide.
  • 15 cl. de lait demi-écrémé.
  • 32 gr. de sucre cassonade fin.
  • 2 cs. rases de cacao en poudre non sucré.
  • 15 gr. environ de copeaux de chocolat noir (que vous pouvez faire facilement en passant un couteau à éplucher sur le dos d’une plaque de chocolat noir 72% bien froide).

Préparation : 6 minutes.

Temps de cuisson : 75 minutes.

Temps de repos : 1 heure puis une nuit au réfrigérateur.

Matériel : une jatte, un plat allant au four, trois petits pots en céramique ou en verre, un pot doseur, une spatule.

 

– Dans la jatte, fouettez les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange « blanchisse ».

– Ajoutez le cacao en poudre. Mélangez.

– Mesurez le lait et la crème dans un pot doseur.

– Ajoutez petit à petit le mélange lait et crème en versant en filet le long de la paroi de la jatte. Remuez très doucement, votre mélange ne doit surtout pas mousser.

– Placez les copeaux de chocolat dans le fond des pots.

– Versez l’appareil dans les petits pots. Il est possible que les copeaux de chocolat remontent à la surface, ce n’est pas grave.

– Réservez au frais pendant 1 heure (de préférence, mais si vous n’avez pas le temps, vous pouvez supprimer cette étape).

– Préchauffez votre four à 120°C.

– Posez les pots dans le plat supportant la chaleur du four.

– Remplissez le plat d’eau bouillante jusqu’au 3/4 de la hauteur des pots pour cuire les crèmes au bain-marie.

– Posez délicatement le plat dans le four.

– Baissez la température à 110°C et laissez cuire durant 75 minutes. La durée de la cuisson dépend beaucoup des pots utilisés, il faut surveiller. Ces pots en verre permettent une cuisson plus rapide que mes pots en céramique.

– Sortez les crèmes du four. La crème doit être juste prise, mais pas ferme.

– Laissez reposer à température ambiante durant une heure avant de les placer au réfrigérateur pour une nuit.

crème choco 3

 

crème choco 5

 

Macarons Quetzalcoatl

macaron dark choco piment espelette

Selon certaines légendes, Bayonne aurait été la porte d’entrée officielle du cacao en France au XVIIème siècle, lorsque le conquistador espagnol Hernàn Cortès rapporta de précieuses fèves de cacaoyers offertes par les peuples Maya et Aztèque… Le mariage du chocolat noir et du piment d’Espelette ne pouvait donc que porter le nom du légendaire serpent à plumes !

 

Coques de macarons :

  • 210 gr. de sucre glace.
  • 150 gr. de poudre d’amandes.
  • 130 de blancs d’œuf vieillis un jour à température ambiante.
  • 90 gr. de sucre cristallisé.
  • 1 cs. de concentré de tomates.
  • 1 pointe de couteau de colorant rouge en poudre.
  • 1 pincée de sel.
  • 1 pincée de piment d’Espelette.

Préparation : 30 minutes.

Temps de repos : 20 minutes.

Temps de cuisson : 13 minutes.

Matériel : une poche à douille, trois plaques de four, un batteur électrique, un robot-coupe, une maryse, un tamis, un pilon, du papier sulfurisé.

Avec un robot-coupe, réduisez la poudre d’amande en poudre très fine.

Tamisez le sucre glace et la poudre d’amande sur un papier sulfurisé.

Montez les blancs en neige, serrez-les avec le sucre et le sel. Une fois montés, ajoutez le colorant et battez encore durant 2 minutes.

Incorporez le sucre glace et la poudre d’amande au blancs à l’aide d’une maryse. Il faut mettre le mélange amande-sucre sur les blancs montés et non l’inverse.

Ajoutez le concentré de tomates.

Macaronnez la préparation (rabattre délicatement la préparation sur elle-même en prenant l’ensemble de la masse, l’appareil doit devenir moelleux et brillant et réaliser un ruban).

Mettez votre four à préchauffer à 160 °C sur chaleur tournante avec une plaque du four retournée à l’intérieur.

Remplissez une poche à douille avec le mélange à macarons.

Préparez une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé. Glisser en dessous le gabarit de la taille de vos coques afin de vous aider à réaliser des coques bien rondes et de taille uniforme.

Maintenez le papier collé avec un peu d’appareil aux 4 coins de la plaque.

Couchez les macarons en veillant à ce que la douille, inclinée verticalement, touche presque le papier.

Tapez doucement la plaque sur le plan de travail pour éliminer les bulles d’air.

Laissez croûter les coques à l’air libre durant 20 minutes.

Saupoudrez les coques de piment d’Espelette en poudre (réduisez le piment sec en poudre fine à l’aide d’un pilon si nécessaire).

Enfournez à 160°C entre 12 et 15 minutes (selon la taille des coques et votre four).

Durant la cuisson, ouvrez plusieurs fois la porte du four pour évacuer l’humidité responsable des craquelures sur le dessus des coques. Avec cette recette, les craquelures me paraissent cependant inévitable, en raison de l’ajout d’un élément humide (le concentré de tomates).

Sortez les coques du four, détachez les coques du papier cuisson et réservez-les sur une grille à pâtisserie (si les coques se détachent mal, elles ne sont pas assez cuites, prolongez la cuisson).

 

Ganache :

  • 1 orange sanguine.
  • 75 gr. de crème liquide.
  • 155 gr. de chocolat noir.
  • 2 cs. de piment d’Espelette.
  • 1 cc. de cannelle.
  • 1 cc. de poivre de Cayenne.
  • 4 gouttes de « Tabasco ».

Préparation : 5 minutes.

Temps de repos : 30 minutes.

Matériel : une casserole, un fouet.

Presser l’orange sanguine et versez le jus dans la casserole.

Ajoutez la crème.

Faites bouillir la crème avec le jus et le piment d’Espelette.

Retirez du feu et ajoutez le chocolat noir coupé en petits morceaux. Mélangez jusqu’à ce que le chocolat soit bien fondu.

Ajoutez le zeste de l’orange, la cannelle et le poivre de Cayenne. Mélangez.

Ajoutez les gouttes de Tabasco et mélangez soigneusement.

Laissez tiédir.

 

Montage :

Mélangez un peu la ganache pour l’assouplir.

A l’aide d’une petite cuillère, déposez un peu de ganache à l’intérieur d’une coque et assemblez avec une autre coque en faisant tourner les deux biscuits pour bien répartir la ganache.

Conservez vos macarons au frais. Ils sont meilleurs après 24 heures, mais vous pouvez les dévorez tout de suite si vous êtes impatients!

macarons dark choco piment espelette

macarons dark choc piment espelette

macarons dark chocolate piment espelette